Etudes & Analyses

Le marché de la location de voitures de courte durée

Le marché de la location automobile se porte plutôt bien. Certes, par le passé il y a eu une période difficile (entre 2011 et 2012), mais depuis, le marché a trouvé un bon rythme de croisière et les chiffres sont plutôt prometteurs même s'il faut rester prudent, il y a toujours un mais.

ABONNEZ-VOUS

Consultez tous nos documents en illimité !

img

à partir de 19.95 € sans engagement de durée

Voir les offres
Le marché de la location de voiture

Credit Photo : Stocksnap Mike Birdy

Contexte et secteur
Plus de concurrents sur le marché et nouvelles technologies
2016, une année mitigée


Contexte et secteur

Les années 2013 et 2014 ont été des années de croissance contrairement à la période précédente. Par exemple en 2014, le nombre de locations de voiture enregistrées s'est élevé à plus de 20 millions, ce qui signifie une croissance de 10 % par rapport à l'année antérieure.

Certes, les modes de consommation actuels ayant changé, les familles se tournent plus qu'avant et plus souvent vers des solutions de location. L'essor d'Internet a aussi contribué à ces pratiques : les sites ont fleuri un peu partout avec des systèmes de réservation et de comparaison qui facilitent la démarche (Liligo, Sixt, Kayak, Hertz, Avis, Ada, Ouicar, etc.). Un autre facteur important influant dans l'augmentation de la location de voitures est le fait que la société est de moins en moins attachée à la notion de propriété.

En 2016, l'on compte en France environ 1 400 entreprises de location automobile. Quant aux prix pratiqués, il apparaît qu'à partir de 2015, les prix ont baissé en raison d'une forte augmentation des pratiques d'auto-partage et de covoiturage. L'un des grands acteurs de ce secteur est le célèbre Blablacar. Ainsi, le prix journalier pour la location d'une voiture utilitaire à des fins personnelles était de 36,25 euros.

Plus de concurrents sur le marché et nouvelles technologies

De plus en plus de sites proposant le partage de voitures voient le jour, même constat pour les entreprises de location de voitures low-cost, c'est la raison pour laquelle les acteurs de la location doivent se réinventer sans cesse et proposer des offres alléchantes.

En réalité, le fait que les entreprises de location de voitures s'adaptent aux nouvelles technologies est une bonne chose, car cela aide à augmenter leur nombre de locations. La facilité de réservation, la relation client, entre d'autres, font que c'est plus facile pour les consommateurs de franchir le pas et de louer un véhicule.

2016, une année mitigée

Alors que le positionnement des entreprises de location de voitures sur Internet est plutôt payant et que le nombre croissant de compagnies aériennes low-cost amène plus de visiteurs en France (et se traduit par plus de locations de voitures), il faut dire que l'année 2016 a été plutôt mitigée.

Pourquoi ? Tout simplement parce que les attentats qui ont eu lieu à la fin de l'année 2015 et en juillet 2016 ont freiné l'arrivée de touristes dans le pays provoquant une diminution de la location de voitures de courte durée.

Mais les acteurs du secteur restent confiants et positifs, car les études montrent (étude GMV présentée lors du Conseil national des professions de l'automobile - CNPA) que 7,7 millions de Français ont déjà loué une voiture au cours de l'année 2016, un peu plus qu'en 2015.

Sources : SVP, Le Figaro, Toute la franchise


Les articles suivants peuvent vous intéresser :

Analyse SWOT : le cas Uber
Une analyse SWOT de l'entreprise Renault
Monographie de Mercedes Benz
PSA et culture d'entreprise
Monographie de l'entreprise BMW
Monographie de Bentley
Le marketing opérationnel, exemple de Citroën