Etudes et Analyses

Une analyse SWOT de l'entreprise Renault

L'analyse SWOT est à utiliser avant le lancement d'un nouveau plan marketing ou avant un réajustement des stratégies mises en place par une entreprise. Les entreprises de grande envergure et à forts enjeux économiques ont aussi recours à ce type d'outils. Nous verrons ici l'exemple du constructeur automobile français Renault.

abonnez-vous

Consultez
toutes nos études
& analyses sectorielles
en illimité !

img

à partir de
19.95€
sans engagement
de durée

Voir les offres
Une analyse SWOT de l'entreprise Renault

Credit Photo : Flickr David Villarreal Fernández

Quelle est l'importance d'une analyse SWOT (Strenghts Weaknesses Opportunities Threats) pour une marque comme Renault ?

a. Identifier, analyser et classer les informations externes et les informations internes ;
b. Aider à déceler les données qui peuvent être utiles à l'entreprise pour prendre des décisions importantes ;
c. Dégager des informations utiles pour la sécurité de l'entreprise, de la marque et des produits, pour renforcer les forces de l'entreprise et développer les opportunités.

Les forces de Renault

Il s'agit d'un groupe globalement peu endetté qui est très présent à l'international, aussi bien en Europe que dans des pays tiers. Renault a pris de l'avance, notamment en tant que constructeur de véhicules hybrides et s'investit dans la production et la recherche et développement en coopération avec d'autres constructeurs comme Nissan, Daimler et Volvo (constructeurs avec qui ils ont signé des alliances). D'un autre côté, Renault a gagné des parts de marché en 2015, notamment au Brésil et en Russie.

Il ne faut pas oublier, non plus, la forte motivation des salariés Renault prêts à défendre leur entreprise ainsi que le succès historique de la marque avec certaines voitures (Dauphine, 4L, R5, Clio...).

Les faiblesses

Les points faibles de la marque au losange se trouvent du côté du positionnement du produit qui reste toujours en entrée de gamme. En effet, les voitures Renault présentes sur le marché sont des automobiles plutôt accessibles financièrement parlant. Le groupe n'est pas placé dans le marché du luxe, par exemple.

Un autre point noir de Renault est le coût de la main d'oeuvre française qui peut, parfois, freiner certains investissements ou changements.

Les menaces

L'une des menaces les plus imminentes et qui s'annonce depuis longtemps est la concurrence qui existe au niveau européen et à l'international. Il ne faut pas négliger non plus la crise économique des dernières années même si les chiffres globaux de vente de voitures neuves ont été en progression et à la hausse tout au long de 2015 (source du Comité de Constructeurs Français de l'Automobile). Il existe aussi la menace du prix des matières premières qui est en constante hausse.

Les opportunités

De plus en plus de consommateurs se tournent vers les véhicules hybrides et les pays émergents voient exploser leur demande en véhicules. En 2015 et en ce début 2016, les crédits à la consommation sont à la hausse : des crédits habituellement utilisés pour l'achat de nouvelles voitures et un nombre important de seniors se tournent vers l'achat d'un nouveau véhicule.

L'une des dernières grandes opportunités est la présence de Renault sur le marché chinois où il commence à opérer en 2016 et où il espère conquérir 3 % d'un marché qui comptabilise un total de 21 millions de voitures.

Les derniers chiffres prouvent que le marché automobile français a connu une hausse de 6,8 % en 2015 et Renault a vu ses ventes augmenter de 5,2 %.

Sources : Renault, Ouest France, Le Figaro


Nous vous invitons à consulter toutes nos études et analyses sur le secteur automobile.


Les articles suivants peuvent vous intéresser :

Monographie de Mercedes Benz
La crise ne touche pas Renault
Le management selon Toyota
PSA et culture d'entreprise
L'analyse SWOT de A à Z