Etudes & Analyses

Le marché du bio en grande distribution : comment les MDD se démarquent-elles ?

Le bio est un secteur en pleine ébullition, répondant à une demande de plus en plus importante de consommateurs désireux de mieux se nourrir et de faire globalement plus attention à leur santé.

ABONNEZ-VOUS

Consultez tous nos documents en illimité !

img

à partir de 19.95 € sans engagement de durée

Voir les offres
Les MDD et le bio

Credit Photo : Unsplash Veronika Koroleva

Quelques chiffres sur le marché bio et les MDD
Les MDD et le bio : principaux acteurs
Les MDD : comment se démarquent-ils de la concurrence ?


Quelques chiffres sur le marché bio et les MDD

En 2018, plus de 9 Français sur 10 ont déjà consommé des produits issus de l'agriculture biologique et 16% d'entre eux en mangent tous les jours. Ainsi, le marché bio représente plus de 9 milliards d'euros de chiffre d'affaires en ce début d'année 2019. Si les ventes avaient, il y a encore quelques années en arrière, tendance à se focaliser sur les épiceries bio spécialisées et les diverses franchises, ce n'est plus vraiment le cas aujourd'hui. En effet, l'on trouve de plus en plus de produits bio en grande distribution, avec des parts de marché qui ont augmenté de près de 50% en l'espace de 10 ans.

Grâce aux MDD, les fameuses marques distributeurs, les produits bio progressent bien plus vite dans les grandes surfaces que dans les boutiques spécialisées. Les consommateurs peuvent ainsi trouver des produits bio, qui peuvent coûter jusqu'à 30% moins cher que dans une boutique bio. Acheter dans une grande surface a aussi l'avantage de faire gagner du temps aux clients qui ne souhaitent pas arpenter plusieurs magasins avant de trouver l'intégralité des produits qui figurent sur leur liste de courses.

Depuis quelques années, on remarque dans les grandes surfaces des rayons de plus en plus complets, avec une très large gamme de références. Les rayons sont désormais séparés des autres avec une vraie délimitation bio, ce qui permet aux consommateurs de s'y retrouver plus facilement. Les rayons des supermarchés sont 3.4 fois mieux achalandés qu'en 2017 et proposent, comme nous l'avons dit un peu plus haut, des tarifs bien plus avantageux. Notons également que les grandes distributions rentrent en moyenne une dizaine de nouveaux produits bio par an.

Les marques distributeurs bio enregistrent en 2018 un pourcentage de 16.8% supplémentaire par rapport à l'année 2017.

Les marques de distributeurs connaissent de toute façon un gros succès, que ce soit au niveau des aliments et produits bios ou autres. Dans toutes les enseignes, il s'agit des produits les plus vendus et c'est d'ailleurs ce qui a poussé les dirigeants à vouloir leur propre marque sur un marché de niche comme le bio. Le bio dans les hypermarchés ne concerne plus seulement l'alimentaire, mais également les produits ménagers et même certains textiles, issus du commerce équitable.

La demande sur ces produits est très importante et les consommateurs recherchent à mieux consommer, et à utiliser des produits ménagers qui ne soient pas nocifs pour l'environnement, ou en tous cas beaucoup moins que certaines autres marques.


Les MDD et le bio : principaux acteurs

Leclerc avec sa gamme bio village.
Auchan, qui a ouvert une série de marchés bio avec Auchan Direct.
Carrefour, avec Carrefour Bio.
Intermarché avec Bio Chabrior notamment ou Paquito Bio.
Les magasins U, avec U Bio.
Géant avec Casino Bio.
Les marques discounters comme Lidl, Leader Price, Aldi, etc. ne sont pas en reste, car ils commercialisent de plus en plus de produits bio MDD.
Les grandes surfaces traditionnelles représentent donc une vraie menace pour les magasins spécialisés, d'autant plus que manger bio a un coût et que tous les consommateurs ne peuvent pas se le permettre au quotidien à cause de la baisse du pouvoir d'achat. Les marques distributeurs permettent au plus grand nombre de pouvoir manger plus sainement, et c'est justement la base de leur stratégie marketing.


Les MDD : comment se démarquent-ils de la concurrence ?

Le premier des arguments marketing est le prix. En effet, comme nous l'avons dit plus haut, le prix du bio en grande surface par le biais des marques distributeurs peut tomber de 30% par rapport aux marques bio traditionnelles, et en particulier celles que l'on trouve dans les boutiques spécialisées. Le principal argument est donc le « mieux manger pour tous ».

Notons ensuite que les MDD prêtent une attention toute particulière à leur design afin de rendre leurs produits les plus attractifs possible et les faire se ressembler à s'y méprendre aux plus grandes marques. Ces dernières années ont vu un vrai changement dans les packagings et cela a porté ses fruits puisque l'ensemble des ventes ont considérablement augmenté.

Les publicités et en particulier les slogans sont amenés à rester dans les esprits, par exemple le fameux « ça ne coûte pas plus cher de mieux manger ». Contrairement aux boutiques spécialisées dans le secteur du bio, les publicités battent leur plein à la télévision, à la radio, mais également sur les réseaux sociaux.

Notons enfin qu'aussi et surtout, les grandes distributions ont à leur avantage le passage constant des clients tout au long de la journée, qui est fatalement une aide à la vente.



Sources : Capital, LSA conso



Les articles suivants peuvent vous intéresser :

Chez Carrefour, quelle stratégie pour fidéliser le client face au MDD ?
Les stratégies de différenciation dans la grande distribution
Diagnostic externe - Pestel de Leclerc
Analyse SWOT de la grande distribution
Analyse SWOT du Groupe Walmart