Etudes et Analyses

Start-ups : 10 conseils pour réussir son pitch

L'épreuve du pitch peut être à la fois effrayant et excitant, son but : convaincre. Limité à quelques minutes seulement, il faut attirer l'attention, vendre, présenter... Vous avez beau être le meilleur tchatcheur, il faut un minimum d'entrainement. Être limité en temps pour présenter le projet pour lequel on s'est donné à fond n'est pas une tâche facile. Il faut aller à l'essentiel en prenant soin de rester captivant. Voici quelques conseils pour cartonner à cette épreuve.

abonnez-vous

Consultez
toutes nos études
& analyses sectorielles
en illimité !

img

à partir de
19.95€
sans engagement
de durée

Voir les offres
Start-ups : 10 conseils pour réussir son pitch

Credit Photo : Meetup

1 - Organisez vos propos

Suivez une structure précise, cela vous évitera de vous perdre. Oui, cela arrive même durant quelques minutes de temps de parole.Vous pouvez vous présenter en deux mots (« je m'appelle... et mon projet qui porte le n ... est nommé... ») , amenez votre audience à consentir au problème que vous allez résoudre avec votre projet (« n'avez-vous jamais remarqué que... »). N'hésitez pas à contextualiser ce problème (« tous les jours, je... »).
Venez-en à votre cible ; à qui s'adresse cette solution ? Puis, parlez de ce dont vous avez besoin ; que vous manque-t-il pour mettre en oeuvre votre projet ?

2 - Entraînez-vous

Vous pouvez commencer par tout mettre par écrit et mesurez votre temps de parole. Puis, pitchez devant un miroir et devant un vrai public qui peut être votre famille, vos amis, vos camarades, etc. Ils vous diront s'ils ont saisi votre discours et si vous avez des choses à corriger. Vous pouvez tout aussi bien vous filmer avec votre smartphone par exemple, vous allez vite repérer vos tics.

Il ne s'agit pas d'apprendre par coeur votre pitch, mais de connaître votre discours et de sélectionner les mots qui vont le plus marquer votre audience. Plus vous répéterez, plus vous serez à même de produire un discours personnalisé et convaincant. L'attitude que vous adopterez est également importante ; être à l'aise, être sûr de soi, être dynamique comptent tout autant.

3 - Évitez les termes trop techniques

Pas de super geekeries sans quoi vous allez certainement perdre une partie de votre audience. Utilisez des termes simples, qui parlent au plus grand nombre de personnes. Ce n'est pas avec des termes super techniques que vous allez convaincre que vous connaissez le domaine. N'oubliez pas qu'il faut rester captivant, si le public ne comprend pas ce que vous dites, il va vite décrocher.

4 - Utilisez des images

Utilisez des images pour que vos interlocuteurs visualisent vos idées, mais également pour mettre du dynamisme dans votre présentation. Puis, l'on retient bien mieux à l'aide d'images. Pour cela, un PowerPoint avec des slides pas trop surchargés, autrement dit clairs, convient parfaitement.

5 - Soignez votre attitude

Parlez avec dynamisme tout en souriant ; le public va avoir un aperçu de votre personnalité. Si vous n'êtes pas convaincu de ce que vous dites, vos interlocuteurs vont le ressentir. Montrez que vous êtes déterminé à réussir, enthousiaste et que votre projet vous passionne. Cela signifie : ne pas lire son pitch, ne pas se cacher derrière sa fiche et regarder ses interlocuteurs.

6 - Soyez vous-même

Inutile de vous inventer un caractère ou des qualités que vous n'avez pas, restez-vous-même et tentez de convaincre avec ce que vous avez. Soyez honnête, le contraire ne ferait que décrédibiliser votre projet et votre travail.

7 - Présentez votre équipe

N'oubliez pas votre équipe, sans elle vous ne seriez pas ici aujourd'hui. Présentez rapidement vos membres et ce qui vous a poussé à vous réunir. Une bonne équipe bien soudée qui prend ses décisions en tenant compte de l'avis de tous ses membres est une équipe qui inspire confiance.

8 - Connaître votre audience

Si vous le pouvez, renseignez-vous sur le public qui assistera à votre pitch. Dans quels projets ces investisseurs ont-ils déjà investi ? Que recherchent-ils exactement ? Sont-ils eux-mêmes entrepreneurs ? Ont-ils des critères d'investissement ? Plus vous connaîtrez votre auditoire, plus vous saurez adapter votre discours.

9 - Respectez les quatre C

Certains parlent des 4 C pour le succès garanti de votre pitch : cohérence, clarté, concision, crédibilité. Adopter un discours logique avec des mots simples, mais percutants.

10 - L'après-pitch

N'hésitez pas à poser des questions, demandez des conseils et des cartes de visite. Si votre projet n'a pas séduit, rien n'est perdu ! Prenez bien en compte les remarques soulevées après votre pitch et servez-vous en pour améliorer votre projet et/ou votre présentation. Rien ne vous empêche de retenter, au contraire, servez-vous de cette expérience pour rebondir.


À lire également :

Création d'entreprise : quelques tips aux entrepreneurs
Monter une start-up, étape par étape