Etudes et Analyses

Création d'entreprise : quelques tips aux entrepreneurs

Vous voulez lancer votre boîte et parcourez le net en quête de quelques conseils sur la création d'une entreprise et l'entreprenariat ? Tout conseil n'est pas bon à prendre ! En voici quelques-uns qui coulent peut-être de source, mais qu'il faut garder en tête.

abonnez-vous

Consultez
toutes nos études
& analyses sectorielles
en illimité !

img

à partir de
19.95€
sans engagement
de durée

Voir les offres
Création d'entreprise : quelques tips aux entrepreneurs

Credit Photo : https://www.flickr.com/photos/wvs/13171285735/

Votre projet est bien clair dans votre tête et vous êtes sûrs de vous, il ne reste plus qu'à vous lancer ! Dynamisme, curiosité, motivation doivent vous accompagner tout au long de votre expérience.

1- De la paperasse, oui mais...

Que vous aimiez ou non tout ce qui touche de près ou de loin à l'administratif, vous serez servi ! Ne négligez pas l'importance de l'organisation dans vos papiers. Bien que de nos jours beaucoup de procédures se font en ligne, gardez une copie numérique et papier de chaque attestation, récapitulatif, facture....

Sait-on jamais, on peut vous demander une copie quelques années plus tard d'où l'importance de classer vos papiers. Ceci est valable pour vos papiers de manière générale, ça l'est encore plus quand il s'agit de vos papiers liés à la création d'entreprise, votre dépôt de marque chez l'INPI, etc. Une fois perdu, ce sera une tout autre histoire !

2 - Choisir et protéger votre marque

La sélection du nom de votre marque n'est pas une tâche qui doit être prise à la légère. Cette dernière doit vous plaire certes, mais elle doit refléter également les produits ou services que vous proposerez, être facile à retenir et à identifier.

Veillez à ce que ce nom ne soit pas déjà pris. Pour cela, entrez-le sur les moteurs de recherche vous aurez déjà une idée de ce qui se fait. Vous allez devoir également acheter un nom de domaine - NDD - si vous envisagez d'avoir un site Internet. Pour une meilleure étude des noms disponibles et pris, vous pouvez utiliser les sites 1and1 ou OVH. Cela vous coûtera quelques euros par année. Pensez à réserver différentes extensions .com, .fr, ainsi l'utilisateur qui se trompe trouvera tout de même votre site.

Une fois votre marque établie (nom et logo), il vous faut la protéger ! Pour cela, rendez-vous sur l'INPI pour la déposer. La redevance dépend du nombre de « classes » sélectionnées (chaque produit ou service appartiennent à des classes). Vous pouvez également étendre cette protection à l'international. La protection sur le territoire français dure 10 ans, renouvelables indéfiniment.

3 - Créer vos comptes sur les réseaux sociaux

Inutile de créer un compte sur TOUS les réseaux sociaux existants, choisissez ceux qui correspondent à vos services et ceux sur lesquels vous allez communiquer. Essayez de conserver les mêmes noms sur chacun des réseaux et soyez actif ! Répondez rapidement aux questions, aux commentaires, partagez vos liens, mais aussi des liens qui pourraient intéresser votre communauté. Accompagnez chaque lien d'une image, il s'avère que les liens avec illustrations sont davantage cliqués.

N'hésitez pas à utiliser des outils de gestion tels que Hootsuite qui vous permettent de gérer les réseaux sociaux et les flux d'actualité depuis une seule et même interface. Vous pouvez y programmer vos posts et tweets, ils vous feront gagner un temps précieux.

4 - Entretenez votre réseau

Ne négligez pas l'aide que votre entourage peut vous apporter, que ce soit au niveau des avis ou des compétences. Avoir un oeil neuf sur un projet peut vous ouvrir de nouvelles pistes auxquelles vous n'avez pas pensé. Les conseils des uns et les critiques des autres peuvent être étonnement constructifs. Apprenez à rebondir dessus.

Et pourquoi ne pas réaliser des partenariats, sachez tirer profit des opportunités !

5 - Demander de l'aide

Vous avez un doute, une question ? Demander de l'aide n'est pas un signe de faiblesse, au contraire il vous faut vous donner tous les moyens pour réussir. Consultez sans hésiter les organismes spécialisés tels que la Chambre de commerce et d'industrie, l'APCE...

6 - Ne pas négliger les bases

Ne sautez pas les étapes, assurez-vous d'avoir réfléchi à tous les stades de votre projet ; il vaut mieux ne pas sauter l'étape du business plan par exemple. Ce dernier vous sera utile tout au long de la mise en oeuvre de votre projet. Il vous servira pour vous-même, mais également pour vos éventuels partenaires et investisseurs. Il sera l'outil que vous présenterez pour les convaincre et votre outil pour mesurer la performance de vos débuts. Êtes-vous sur le bon chemin ? Vos résultats correspondent-ils à vos prévisions ?

Selon l'APCE, il y avait 46 745 créations d'entreprises en France en janvier 2015. Ferez-vous partie des nouvelles entreprises lors du prochain recensement ?