Etudes & Analyses

Quelles sont les étapes du business plan ?

Chaque création d'entreprise suppose l'élaboration préalable d'un business plan, afin d'être sûre que son projet tient la route. Le business plan est un document qui permet de regrouper les données commerciales, marketing et financières permettant de donner au créateur des points de repère fiables.

ABONNEZ-VOUS

Consultez tous nos documents en illimité !

img

à partir de 19.95 € sans engagement de durée

Voir les offres
Les étapes du business plan

Credit Photo : Unsplash rawpixel

Il permet également de convaincre des partenaires éventuels ou une banque pour l'octroi de crédits. Il permet par conséquent d'approuver ou non la solidité d'un projet. Lorsque ce document est complet et détaillé par des chiffres précis, il devient un compagnon de route indispensable pour l'entrepreneur et son équipe. C'est la raison pour laquelle il faut le faire le plus sérieusement possible, afin de déterminer quelles sont les difficultés qui peuvent éventuellement se dresser en cours de route.


La présentation du projet
L'étude de marché
L'analyse SWOT
L'élaboration d'une stratégie commerciale
Les données financières
La partie juridique


La présentation du projet

La première étape est bien entendu la présentation de son projet. Il faut que ce dernier soit bien délimité en termes de secteur d'activité et surtout le plus précis possible. Le fait de poser sur papier ses idées est une grande aide, car cela permet d'y voir plus clair. Cette présentation permettra également aux organismes de crédit d'être plus en confiance et de bien comprendre l'ampleur du projet. Dans une présentation, tout doit être détaillé : le secteur d'activité, le nombre éventuel de salariés, le lieu, la présentation de l'entreprise, à quoi elle servira, quelles seront les cibles, quelle sera l'offre commerciale.


L'étude de marché

Ensuite, l'étude de marché qui doit répondre à diverses interrogations et permettre de voir si le projet est rentable ou non , si celui-ci à des chances de fonctionner sur le long terme et pourquoi. Toutes les données présentes ici doivent être les plus précises possible. Il est nécessaire de s'appuyer sans cesse sur des faits chiffrés pour ne pas tomber de haut en cours de route et craindre une déconvenue. L'étude de marché permet donc de connaître plus avant le secteur, les clients, les concurrents et leur mode de fonctionnement. Qui seront les fournisseurs, sont-ils fiables, etc.


L'analyse SWOT

Une analyse SWOT de son projet est également très conseillée. En effet, elle permet de mettre en avant un premier diagnostic interne et externe de son entreprise en création ou nouvellement créée. Ainsi, il s'agira de définir ses forces, ses faiblesses, les opportunités qui pourront s'offrir au groupe sur le court comme sur le long terme et les menaces qui pourront peser sur cette nouvelle société.


L'élaboration d'une stratégie commerciale

L'élaboration d'une stratégie commerciale est également tout indiquée. Il s'agira tout d'abord de définir sa cible et son positionnement au sein du secteur d'activité. Ensuite, il faut savoir quels prix pratiqués, comment se faire connaître, si un espace de vente est nécessaire ou non. Il s'agit d'une des étapes les plus importantes, car c'est vraiment ici que l'on voit le côté pratique du projet. Cette stratégie commerciale devra être très souvent repensée au fil du temps, surtout en cas de diminution des ventes. C'est une étape que chaque entreprise se doit de traiter avec sérieux, car elle détermine tout le reste, et par conséquent, le chiffre d'affaires. Sans stratégie, il est impossible de se caler sérieusement sur un marché, surtout dans un monde où la concurrence est très importante, et ce dans tous les secteurs d'activités.


Les données financières

Mettre en avant ensuite tout ce qui concerne les données financières, avec un maximum d'anticipation, pour parfaire le sérieux du projet. Cette étape est importante, car lorsqu'un crédit est nécessaire, les banques étudient cette étape minutieusement afin de déterminer si le projet est valable ou non. Dans un premier temps, il s'agira de chiffrer le plus exactement possible le coût du projet : local, matériel, employés, stocks.

Il y a en outre certains détails à ne pas laisser de côté, par exemple le chiffre d'affaires à réaliser pour que le créateur de l'entreprise puisse lui aussi être rémunéré.

Il faut connaître peu ou prou son objectif en termes de chiffre d'affaires et surtout déterminer si celui-ci est réaliste ou pas. Et si la réponse est oui, alors c'est ici que rentrent en ligne de compte les stratégies commerciales et la communication, car ce sont elles qui permettront d'aider à l'obtention de ce chiffre.


La partie juridique

Enfin, il ne faut pas oublier tout le côté juridique, qui est essentiel à la création d'un business plan complet.

Si l'entreprise se crée à plusieurs, chaque précision à son importance. Quel rôle pour chacun, quel investissement initial, quel statut juridique pour sa société.

Le mieux est de rédiger ce document en équipe lorsque c'est possible, car il doit être validé par chacun des partenaires et surtout, il permet de se mettre d'accord sur les points essentiels.


Sources : Construire un business plan pour les nuls, Amine Chelly ; Réussir son business plan : Méthodes, outils et astuces, Michel Sion ; Construire et rédiger son business plan, Patrick Dussossoy