Etudes & Analyses

Étude de gestion STMG, exemple avec Apple

L'étude de gestion est une des épreuves anticipées à laquelle doivent se confronter les élèves du BAC STMG. La réalisation de cette épreuve a pour but, entre autres, de s'entraîner au sujet d'étude de Terminale. C'est aussi un très bon moyen pour commencer à réfléchir à la spécialité à choisir en Terminale. Autrement dit, c'est une manière de commencer à se mettre dans le bain !

ABONNEZ-VOUS

Consultez tous nos documents en illimité !

img

à partir de 19.95 € sans engagement de durée

Voir les offres
STMG, exemple avec Apple

Credit Photo : Unsplash Aidan Hancock

Les axes traités lors d'une étude de gestion STMG sont :

- De l'individu à l'acteur
- Information et intelligence collective
- Gestion et création de valeur
- Évaluation et performance
- Temps et risques

Dans cet article, nous allons aborder le cas pratique d'une étude de gestion en prenant comme exemple le cas Apple. Il ne faut pas oublier qu'il s'agit d'une épreuve orale avec un travail de préparation préalable.

Après la recherche du sujet et des documents sur lesquels les élèves vont s'appuyer, il faut réaliser une fiche de synthèse avec : introduction, développement et conclusion. Sans cette fiche et sans un plan cohérent, les élèves seront incapables de bien présenter leur sujet.


Comment Apple transforme-t-elle ses décisions de gestion d'entreprise en résultats en termes de marque et de visibilité ?


Après avoir trouvé la problématique, nous allons cibler les différents aspects à aborder, à savoir, les facteurs suivants de l'organisation Apple :

- social
- financier
- commercial
- organisationnel


Pour les recherches, il faut noter :

- les sources
- les dates


La méthodologie, pour cette étape vous allez recenser l'ensemble des notions relatives à la question donnée dans la problématique abordée en cours.


Le passage à l'écrit, la fiche de synthèse


Introduction


La communication est, sans doute, un des facteurs que la marque à la pomme sait très bien réussir. En termes de quantité, Apple se classe toujours largement la première : cela signifie que la marque est la plus citée sur les moyens de communication, papier et Internet, ainsi que sur les réseaux sociaux.

Mais à la quantité, il faut aussi y ajouter la qualité. Alors que médiatiquement, la pomme est toujours en première place, cela n'équivaut pas forcément à une confiance en termes de qualité.

Ceci peut s'expliquer au travers des choix internes de gestion d'entreprise qui font que leurs stratégies de communication, d'entrée sur les marchés et les buzz presque permanents font oublier d'autres aspects en lien avec les facteurs qualitatifs.

I) Les points forts
A. La mise en place d'éléments de communication et de marketing lors du lancement de nouveaux produits
B. La fidélisation des clients « fans » d'Apple et la création de communautés autour des produits

II) Les points faibles
A. La force de certains concurrents comme Samsung
B. L'évolution toujours rapide des consommateurs et de leurs attentes


Conclusion

Si l'on tient compte de l'ensemble des indicateurs (social, financier, commercial et organisationnel), on verra que la marque Apple est plutôt nuancée. Certes, il y a des points forts, mais aussi des points faibles.

Les excellentes performances financières et de marketing ne répondent pas, toutefois, à tous les critères de qualité, notamment ceux en rapport avec les travailleurs.


Sources : Centre de Ressources en Économie Gestion, Académie de Versailles, Académie de Strasbourg, LCI


Les articles suivants peuvent vous intéresser :

Un exemple d'étude de gestion, étude du cas Nike
Étude de gestion STMG : Air France
Mémoires en contrôle de gestion : exemples de sujets
Exemples de sujets et thèmes pour un mémoire en management de la qualité
La gestion des Ressources Humaines version Club Med