Etudes & Analyses

Diagnostic stratégique - Le PESTEL d'Airbus

Le groupe Airbus a été créé en 1970 sous le nom d'Airbus Industrie. En 2001, le nom change pour devenir Airbus SAS. Il s'agit d'une entreprise française dont le siège social se situe à Toulouse, dans le Sud-Ouest. Le président est Thomas Enders. En 2017, le groupe enregistre un chiffre d'affaires de 66,8 milliards d'euros. Étude de l'influence des facteurs macro-environnementaux sur Airbus.

ABONNEZ-VOUS

Consultez tous nos documents en illimité !

img

à partir de 19.95 € sans engagement de durée

Voir les offres
Le PESTEL d'Airbus

Credit Photo : Unsplash Giuseppe Famiani

Airbus est le numéro un en Europe et le deuxième mondial du secteur de l'industrie aéronautique. Le groupe possède plusieurs filiales. La première est l'aviation civile, avec le transport standard de passagers et de marchandises diverses. La deuxième concerne la défense du territoire, avec tout ce qui concerne le domaine militaire, et la troisième filiale comprend les hélicoptères, civils ainsi que militaires. La gamme Airbus est très large et comprend 5 types d'appareils. La société compte 400 clients par opérateurs dans le monde entier. Il s'agit également du concepteur principal des lanceurs Ariane.

Le chiffre d'affaires du groupe se répartit comme suit : 73 % concernent les avions commerciaux ; 18 % le système de défense et tout ce qui touche à l'aérospatial ; enfin les 9 % qui restent sont pour les hélicoptères civils et militaires. Airbus est présent dans plus de 160 pays. Le nombre de salariés est d'environ 134 000 dans le monde dont plus de 46 000 en France. Le groupe compte une baisse globale des effectifs de 4% depuis deux ans.

L'analyse PESTEL qui va suivre a pour objectif de mieux connaître l'entreprise et en particulier les domaines politiques, économiques et sociaux. Nous verrons également les secteurs technologiques et écologiques pour finir par tout le cadre légal qui entoure le groupe.


POLITIQUE
ÉCONOMIQUE
SOCIOLOGIQUE
TECHNOLOGIQUE
ÉCOLOGIQUE
LÉGAL


POLITIQUE

S'agissant d'une entreprise aéronautique, la stabilité politique du pays est une donnée importante. L'objectif est d'éviter un maximum de crises pour permettre aux avions de continuer à voler en toute sécurité.

La pression gouvernementale sur ces problèmes de sécurité est par ailleurs très importante, car il est important de garder un nombre de clients élevés pour rentabiliser des avions très coûteux et des installations modernes.

On assiste enfin à un lobbying très poussé dans ce domaine avec une réelle volonté d'influencer les lois, notamment à cause des suppressions de postes.


ÉCONOMIQUE

L'industrie aéronautique est dépendante du prix du pétrole pour faire voyager ses clients à des prix abordables. Les cours changent assez fréquemment, le cours du pétrole étant une donnée très volatile depuis plusieurs années. Cela influe directement sur le prix du billet et sur la marge de manoeuvre d'Airbus.

La gamme proposée est assez vaste avec 5 appareils, dont le A380, ou encore le A340. Chaque appareil possède ses propres caractéristiques, que ce soit en termes d'équipements ou de confort.

Enfin, Airbus connaît une belle notoriété, les consommateurs font confiance au groupe pour assurer leur long trajet. Plus de 78 % des Français ont choisi la compagnie pour effectuer des trajets de plus de 10h.


SOCIOLOGIQUE

Les consommateurs attendent beaucoup d'un groupe tel qu'Airbus. La sécurité est vraiment la préoccupation principale des clients et à fortiori des dirigeants, qui mettent un point d'honneur à offrir le meilleur à bord.

On note toujours dans ce domaine un changement de style de vie qui encourage les consommateurs à être plus exigeants et aussi plus actifs dans la vie d'une entreprise. Ils veulent savoir beaucoup plus de choses avant de prendre une décision, et cela concerne également le choix d'une compagnie aérienne.

Au niveau salarial, les suppressions de postes ont été lourdes à porter pour les employés, qui doivent être encore plus mobiles. Cela entraîne des conséquences parfois négatives sur le travail et sur le rapport à la clientèle.


TECHNOLOGIQUE

Qui dit secteur de l'aéronautique dit forcément nouvelles technologies. Une grosse part des revenus du groupe, soit 35 % en 2017 est allouée à la recherche et au développement. Ces recherches concernent toutes les filiales, avec un objectif : tout améliorer au sein des appareils (sécurité, confort, aide au consommateur, relation clientèle).

L'impact des changements technologiques est très important et proposer des innovations et de la modernité aux clients est juste une obligation. En effet, l'objectif d'Airbus, comme celui de nombreuses compagnies est de fidéliser une clientèle exigeante, que ce soit en termes de prix ou de bien être à bord des appareils.


ÉCOLOGIQUE

Airbus participe activement au recyclage ainsi qu'à la valorisation des déchets. Partisans d'une énergie propre, le groupe travaille beaucoup dans ses recherches pour contribuer un maximum à la protection de l'environnement. Sur le long terme, le but est de réduire le pourcentage de kérosène dans les appareils pour intégrer des énergies plus vertes.


Dans le côté légal, on retrouve tout ce qui touche à la sécurité des clients à bord, avec des normes très strictes à respecter.

Le personnel volant est formé de manière récurrente afin d'être les plus performants possible, car il n'y a pas de droit à l'erreur. Les passagers attendent le meilleur, et cela passe également par un accueil excellent et un confort irréprochable.


Sources : Airbus: la véritable histoire : Pierre Sparaco ; La grande aventure de l'A380 : Germain Chambost ; Airbus ; Les Échos ; Usine nouvelle


Les articles suivants peuvent vous intéresser :

Etude de cas stratégie - Exemple de la compagnie aérienne Vueling
Analyse SWOT de Ryanair
La matrice McKinsey d'Air France
Diagnostic stratégique de Pierre et Vacances
Comment réussir une analyse PESTEL ?