Consultez
tous nos documents
en illimité !

ABONNEZ-VOUS

à partir de
19.95 €
sans engagement
de durée

Voir les offres

Faire une étude de marché : coûts, étapes à suivre (guide pratique)

Tous les dirigeants d'entreprises qui souhaitent s'intégrer sur un secteur donné ou agrandir leur entreprise doivent nécessairement passer par l'étape étude de marché avant de se lancer.

Faire une étude de marché : coûts, étapes à suivre

Credit Photo : lecoindesentrepreneurs.fr

En effet, cette dernière représente une étape essentielle pour s’assurer de la fiabilité et de la pertinence d’un projet, elle permet de mettre en œuvre une série de prévisions pour pouvoir gérer d’éventuelles difficultés et enfin, elle peut être bien évidemment nécessaire pour obtenir un prêt et apporter de la crédibilité au dossier en question. En effet, le contexte actuel est complexe, car les entreprises, peu importe le secteur d’activités, sont soumises à une rude concurrence. Pour mettre toutes les chances de son côté et s’assurer une réussite dans tous les domaines, l’étude de marché reste indispensable.

Les étapes de l’étude de marché

L’étude de marché se compose de quatre étapes.


1)    La définition du marché et sa connaissance, compréhension et analyse.

Lors de la création d’une entreprise ou de l’agrandissement d’un groupe déjà existant qui souhaite se diversifier, connaitre le marché est primordial. En effet, il est important d’analyser les chiffres clés, les divers résultats, mais aussi le nombre d’entreprises qui ouvrent leurs portes dans le secteur en question, et combien ferment au bout d’un ou de deux ans. Cette étape permet de mettre en place une série de statistiques visant à définir l’intégralité du secteur. Il est possible de réaliser des études spécialisées dans le diagnostic interne ou externe, comme la matrice SWOT, PESTEL, ou encore l’établissement des forces de Porter.
Il est également important de connaitre les tarifs pratiqués, les formules éventuelles mises en place et de connaitre également la présence des autres sur le net et sur les réseaux sociaux. Ce qui nous amène à notre deuxième étape, l’analyse de l’offre.

2)    L’analyse de l’offre déjà existante.

Dans cette partie, il s’agit de se pencher sur les futurs concurrents. Il est intéressant ici de réaliser un benchmark de la concurrence, pour mettre en place une meilleure analyse et connaissance des concurrents, qu’ils soient directs ou indirects.  L’objectif est de pouvoir comprendre pourquoi tel ou tel acteur n’arrive pas à réaliser son chiffre, ce qui ne convient pas dans ses méthodes, etc… Analyser de manière pertinente les autres offres présentes, c’est aussi s’assurer de ne pas reproduire les mêmes erreurs. A contrario, il est toujours intéressant de savoir quelle est la stratégie marketing de ceux qui arrivent à se positionner en leader sur le segment. Le benchmark est une étude complète, qui permet aux potentiels nouveaux entrants de se faire une idée de la concurrence, que ce soit dans une région, une ville ou dans un quartier. Ouvrir un commerce ou une entreprise sans connaitre les offres qui sont déjà présentes est dangereux pour la survie sur le long terme. Comme nous l’avons dit plus haut, il faut savoir comment les autres fonctionnent, pour s’inspirer du meilleur sans copier et pour être sûr de proposer un service plus innovant, afin de se démarquer plus efficacement.

3)    L’analyse de la demande.

Dans cette étape, il s’agit de se consacrer aux futurs clients de l’entreprise, ou plus généralement à l’ensemble des consommateurs. Il est impossible d’ouvrir une entreprise sans connaitre les besoins et les attentes des clients, surtout dans le contexte actuel, où les individus sont tous ultra-connectés et où les tendances changent très rapidement. La demande est une composante dominante de la réussite d’une entreprise, et à ce titre, elle est indispensable dans une étude de marché.
Dans cette partie, sont mis en avant les attentes et les besoins des consommateurs, leurs nouvelles habitudes de consommations, les principales tendances et l’importance des innovations pour attirer, séduire et fidéliser les consommateurs. En outre, il est important également de s’assurer une présence continue et efficace sur le net et sur les réseaux sociaux, puisqu’il s’agit du lieu où une grande majorité d’individus sont désormais connectés. Enfin, quel est la cible choisie par cette nouvelle entreprise ? Quels sont les moyens marketing à mettre en œuvre pour séduire cette cible en particulier ? Quels sont les modes de communication à privilégier pour être au plus proche de la demande ?

4)    L’analyse de l’environnement

L’environnement fait référence à l’ensemble des gens et des choses qui entourent l’entreprise directement ou indirectement et qui contribuent à sa réussite. Il s’agit du choix dans les partenaires, les fournisseurs, ou encore tout ce qui concerne la communication de l’entreprise, poste à ne pas laisser au hasard, surtout à l’ouverture d’un nouveau commerce.

Les coûts d’une étude de marché

Une étude de marché est quelque chose qui se veut souvent sur-mesure, c’est-à-dire que tout le monde n’a pas obligatoirement les mêmes besoins. Les tarifs peuvent donc varier en fonction des attentes des dirigeants ou futurs dirigeants, mais aussi en fonction du professionnel qui va l'effectuer. Divers critères entrent en ligne de compte, comme la qualité de l’étude ainsi que sa complexité. Ainsi, une agence marketing proposera entre 3000 et 8000 euros, une entreprise junior entre 1500 et 3000 euros, alors qu’un consultant spécialisé pourra faire une étude entre 1000 et 3000 euros. Il existe des professionnels qui proposent des dossiers ultra simplifiés pour 500 ou 600 euros, mais qui ne présentent aucun intérêt car il est possible de le faire soi-même, surtout avec les multiples informations que l’on trouve sur le net actuellement.
Il est important de savoir évaluer le sérieux d’un prestataire avant de se lancer, celui-ci doit être enregistré dans le registre des sociétés, SIREN ou SIRET et avoir des références clients vérifiables.

Conclusion

Réaliser une étude de marché est donc aujourd’hui nécessaire, pour bien comprendre et analyser le monde et le contexte économique et sociétal qui entourent la création d’une nouvelle entreprise. Il existe aujourd’hui plus que jamais de nouvelles difficultés à prendre en ligne de compte, raison pour laquelle un dossier doit être le plus solide possible, pour limiter les marges d’erreurs et les risques d’échecs. Néanmoins, il faut être prudent et confier cette étude à de vrais professionnels avec des références.


REFERENCES
https://www.cote-azur.cci.fr/etude-de-marche/
https://www.lecoindesentrepreneurs.fr/etude-de-marche/#:~:text=L'%C3%A9tude%20de%20march%C3%A9%20quantitative%20est%20essentiellement%20bas%C3%A9e%20sur%20des,activit%C3%A9%2C%20d'un%20secteur.&text=Pour%20plus%20d'informations%20%3A%20l'%C3%A9tude%20de%20march%C3%A9%20quantitative.