Consultez
tous nos documents
en illimité !

ABONNEZ-VOUS

à partir de
19.95 €
sans engagement
de durée

Voir les offres

Étude de cas GRH - La digitalisation

Vu certaines circonstances, les entreprises ont dû trouver des solutions pour continuer leur gestion des ressources humaines notamment en termes de recrutement qui peut s'avérer très difficile en temps de crise. Par exemple, avec les mesures sanitaires imposées par la pandémie du coronavirus, les entreprises ont dû revoir leur processus de recrutement, car elles ont dû embaucher rapidement des salariés pour pouvoir continuer leurs activités. Toutefois, la digitalisation de certaines fonctions liées à la gestion des ressources humaines a été d'une grande utilité.

Étude de cas GRH - La digitalisation

Credit Photo : Unsplash LinkedIn Sales Solutions

 

Énoncé

L'entreprise ASKA, spécialisée dans l'éducation en ligne, est présente dans le monde entier. En manque de collaborateurs, celle-ci doit recruter rapidement de nouveaux candidats au risque de perdre ses clients. En temps normal, le chargé de recrutement diffuse l'annonce de recrutement puis les candidats se présentent au siège de la société pour les entretiens d'embauche. Cependant, en raison de la crise sanitaire du coronavirus, l'entreprise limite les entrées et les sorties du bâtiment et a mis en place un protocole sanitaire stricte. C'est pourquoi, le chargé de recrutement devra revoir le processus et mener les entretiens d'embauche sans rencontre physique et pour cela, il devra utiliser des méthodes de recrutement à distance en effectuant certains ajustements au processus habituel.

Travail à faire : quelles sont les méthodes numériques pouvant être utilisées par le chargé de recrutement pour recruter efficacement des candidats malgré la contrainte sanitaire ?

Résolution

I) Tests en ligne

En fonction des besoins de l'entreprise, le chargé de recrutement peut envisager de faire passer des tests aux candidats, en ligne. Pour s'assurer de recruter un candidat qui aura la personnalité, le savoir-faire ainsi que le mode de travail adapté à l'équipe de collaborateurs déjà présente, le recruteur doit déterminer les tests à faire passer aux candidats et qui doivent convenir aux postes de travail à combler. Pour cela, il existe plusieurs types de tests qui peuvent être choisis en fonction de la nature du poste :

Les tests techniques : il s'agit de tests effectués sous forme de questionnaires qui donneront au recruteur la possibilité d'évaluer les compétences techniques du candidat comme les langues et les logiciels…

Les tests cognitifs : le but est de déterminer la capacité d'apprentissage du candidat et de calculer son QI en se basant sur les réponses choisies au questionnaire à choix multiple mis à sa disposition.

Le test de personnalité : généralement, c'est un questionnaire non chronométré permettant de connaître les motivations et le comportement du candidat sur le lieu du travail.

De cette sorte, pour les postes qui demandent de la réflexion ou des connaissances spécifiques, le recruteur peut utiliser une plateforme pour faire passer des tests en ligne aux candidats. C'est un moyen qui permettra à l'entreprise de cibler d'une manière efficace les futurs collaborateurs en ayant un aperçu des compétences des candidats et en distinguant les profils qui correspondent aux attentes du poste à occuper.

Cependant, le recruteur doit être en mesure de choisir un support de test adapté à ses attentes. Celui-ci peut être oral ou encore écrit, mais il doit être facilement utilisable et accessible pour les candidats (ordinateurs, tablettes, smartphones…) avec une analyse rapide des réponses.

II) Entretien en vidéoconférence

Pour commencer, un entretien en visioconférence est un échange entre un candidat et le chargé de recrutement, par écran interposé. Pour une entreprise qui souhaite recruter sans rencontrer les candidats en face à face, il est possible de se tourner vers un entretien d'embauche en ligne. Pour cela, de nombreux outils sont à la disposition du chargé de recrutement tels que GoToMeeting, WhatsApp, Adobe Connect, Skype ainsi que d'autres outils pouvant faciliter le contact auditif et visuel avec le candidat.

Il est vrai que pour pouvoir cerner un candidat, certains indices sont très importants comme les expressions faciales, le ton de la voix ainsi que le langage corporel. Dans le cas de l'entreprise ASKA qui ne peut pas recevoir les candidats, il est possible d'utiliser la solution de l'entretien vidéo pour trouver un terrain d'entente entre le recruteur et les candidats. Tout comme la rencontre physique, le chargé de recrutement pourra voir le candidat, sa manière de parler, sa gestuelle et son attitude puis prendre une décision. De plus de son côté, le candidat pourra également échanger avec le recruteur depuis son domicile, un élément qui réduit considérablement le stress.

Comme alternative, l'entretien vidéo est le meilleur moyen pour remplacer un entretien physique. Cependant, il faut savoir que certaines personnes ne sont pas à l'aise devant une caméra notamment avec les problèmes qui peuvent survenir (mauvaise qualité de son, mauvaise connexion, bugs…). Le recruteur devra suivre certains conseils pour pouvoir réussir son entretien avec le candidat. Par exemple, celui-ci peut commencer l'entretien en ayant une petite discussion avec le candidat, fournir les informations nécessaires au candidat ou encore être en avance à la salle virtuelle pour mettre à l'aise le candidat.