Etudes et Analyses

L'analyse financière de A à Z

L'analyse financière est l'exercice qui consiste à analyser de manière approfondie les comptes et les perspectives d'une entreprise. Le but est de faire ressortir la réalité de la situation. Nous vous donnons ici les différentes étapes de l'analyse financière : les états financiers, le secteur d'activité, le secteur géographique et la législation.

abonnez-vous

Consultez
toutes nos études
& analyses sectorielles
en illimité !

img

à partir de
19.95€
sans engagement
de durée

Voir les offres
L'analyse financière de A à Z

Credit Photo : Cefora

Mais, quand est-ce qu'on utilise une analyse financière ?

Nous aurons notamment affaire à une analyse financière lors de la reprise d'une entreprise pour nous assurer que l'achat mérite d'être conclu. Ainsi, on va également élargir l'analyse à l'environnement de ladite entreprise : législation, secteur géographique, marché et clientèle...

Une analyse financière doit s'effectuer par étapes, il faut donc suivre un certain ordre et le respecter :

1. Étude des états financiers de l'entreprise ;
2. Analyse du secteur d'activité : potentiel du marché. Par conséquent, on envisagera une étude de marché ;
3. Analyse du secteur géographique : où se trouve l'entreprise ;
4. Étude en profondeur de la législation qui régit l'entreprise en question.

1. Étude des états financiers de l'entreprise

Tout simplement, il est judicieux de s'assurer du bon état de santé de l'entreprise que l'on désire reprendre. Ainsi donc, on va surtout scruter et examiner deux éléments essentiels :

- Le compte de résultat sur les 3 dernières années,
- Le bilan pour la même période.

Comment faire ? Il faut notamment repérer les éléments les plus significatifs et les analyser en profondeur (à l'aide de justificatifs). Ensuite, vient le temps de s'attarder sur le bilan de l'entreprise qui nous servira pour comprendre et analyser tout ce qu'elle possède (y compris les dettes).

Éléments à examiner :

- Résultat de l'exercice en cours et des exercices précédents (afin de voir si l'entreprise génère des résultats ou plutôt des pertes) ;
- Les capitaux propres de l'entreprise et les dividendes distribués chaque année ;
- L'endettement : analyse des dettes et des emprunts. Dettes des fournisseurs, dettes fiscales et sociales ;
- L'actif immobilisé : machines, immeubles, brevets... il faut s'intéresser à tout !
- Les disponibilités : analyse de la trésorerie.

Le compte de résultat

Il faut aussi tenir compte des éléments suivants : la marge de l'entreprise et la masse salariale.

2. Analyse du secteur d'activité : potentiel du marché.

Lors de cette étape, on mettra l'accent sur des points aussi variés qu'intéressants. Par exemple :

- La clientèle de l'entreprise ;
- Les pratiques existantes sur ce type de marché ;
- La concurrence, les prix pratiqués...
- La population a-t-elle vraiment besoin de ce type d'entreprise ?
- Quelles sont leurs habitudes de consommation ?
- Quels sont les budgets moyens ?

3. Analyse du secteur géographique : où se trouve l'entreprise

Il est également important de connaître les raisons pour lesquelles l'entreprise est implantée dans telle ou telle zone. Pour ce faire, il est conseillé de voir les éventuels projets de réaménagement, de délocalisation, etc. Et surtout, analyser, si l'emplacement actuel est le meilleur pour l'activité de l'entreprise.

4. Étude en profondeur de la législation qui régit l'entreprise en question

À ce stade final de l'analyse, on examinera si tous les aspects de l'entreprise répondent à la législation en vigueur : hygiène et sécurité, respect des règles applicables, etc.

En définitive, la réalisation d'une analyse financière peut s'avérer une tâche longue et lourde, mais incontournable si l'on veut reprendre une entreprise en tout état de cause.


Les articles suivants peuvent vous intéresser :
L'analyse SWOT de A à Z
Comment mener à bien une étude de faisabilité ?