Consultez
tous nos documents
en illimité !

ABONNEZ-VOUS

à partir de
19.95 €
sans engagement
de durée

Voir les offres

Le marché du quick commerce en France

Le quick commerce est devenu ces dernières années au centre de nouveaux modes de consommation. En effet, ce nouveau système commercial promet l'obtention d'un produit, livré à domicile, dans un délai compris entre 10 et 15 minutes généralement.

Le quick commerce

Credit Photo : Unsplash Kelly Sikkema

 

Le principe du Quick commerce

Le quick commerce s'illustre ainsi principalement à travers la consommation de produits du quotidien, produits notamment frais et alimentaires. Le quick commerce a en effet fait ses débuts, comme nous pouvons le constater, par le biais du drive, qu'il s'agisse d'un drive piéton ou voiture. En effet, depuis 2017, il semblerait que les enseignes de produits alimentaires et de produits quotidiens se soient illustrées dans la volonté d'offrir satisfaction à leurs clients le plus rapidement possible, à savoir tout de suite. Carrefour est ainsi la première enseigne à s'être illustré dans ces propos, avec la promesse d'une livraison de courses alimentaires et diverses en une heure. Le drive piéton est quant à lui apparu en 2018. Des espaces interactifs ont ainsi été mis en place, de manière à permettre aux consommateurs de récupérer leurs courses dans des casiers réfrigérés, notamment lors de leur retour du travail le soir. Ces espaces interactifs étaient premièrement disposés dans les supermarchés eux-mêmes ou à proximité directe, de manière à simplifier le dépôt des courses dedans. Peu à peu, ces espaces se sont répandus et généralisés, entraînant l'installation de points de collecte dans un secteur plus important.

 

Une demande en constante évolution

Bien que révolutionnaires, ces nouveaux modes de consommation ne répondent en partie plus à la demande toujours plus pressante des clients. En effet, bien que ne faisant pas partie de la catégorie du quick commerce, des systèmes de livraisons à domicile comme Deliveroo ou bien encore Uber Eats, Bolt, etc., ont également révolutionné le domaine de la livraison alimentaire. Les systèmes de livraison de repas préparés par les intermédiaires que sont Uber Eats, Deliveroo ont entraîné la naissance du quick commerce. Ainsi, le quart d'heure est devenu l'unité de référence en domaine de préparation et de livraison de commande. Cela signifie littéralement que lorsque le client valide sa commande par le biais d'une application, le commerce a quinze minutes pour préparer la commande et pour la livrer au destinataire. Ce nouveau système est explicable par le biais du mode de vie des habitants des villes, principalement. Effectivement, les urbains ont tendance à réaliser leurs courses quotidiennes en plusieurs fois. Ainsi, l'utilisation d'une application pour livrer rapidement les courses est plus facilement utilisée.

Frank Rosenthal, expert dans le domaine, est revenu sur cette thématique à travers les propos suivants, « Le quick commerce veut vous faire gagner du temps, en supprimant la collecte des produits et le passage en caisse. Si l'exactitude de la commande et le délai de livraison sont respectés, et si les produits ne sont pas abîmés, le quick commerce va bousculer beaucoup de choses, à commencer par les offres des enseignes qui, même associées à Uber Eats ou Deliveroo, ne proposent qu'une livraison en trente minutes ». En effet, dans ce monde du toujours plus et toujours plus rapidement, la concurrence se révèle rude et la course à la meilleure offre est au coeur du quotidien.

 

Quick commerce et livraison rapide

Les acteurs historiques de la livraison rapide regroupent Deliveroo ou bien encore Uber Eats. Ce système bien ancré dans l'esprit français possède cependant la faille de devoir s'associer à des établissements de restauration rapidement dans l'optique de pouvoir livrer les produits en question. Un contrat a d'ailleurs été signé en ce sens entre Carrefour et Uber Eats en octobre 2021. La signature d'un contrat parallèle entre Uber Eats et Cajoo a permis à Uber Eats de profiter des technologies de Cajoo, entraînant la livraison plus rapide des produits Carrefour référencés sur l'application. Nous pouvons à ce propos mentionner plus de 6000 produits, disponibles dans plus de 160 villes françaises. Ensuite, d'autres entreprises de e-commerce proposent désormais de la livraison rapide et du quick commerce. À ce propos, deux enseignes peuvent être citées : Mon Marché et La Belle Vie. La seconde enseigne promet ainsi une livraison en moins de soixante minutes sur Paris, et plus largement en moins de trois heures dans la Grande Couronne de Paris. L'entreprise comporte plus de deux cents fournisseurs aussi locaux que possible, et plus de cent cinquante livreurs. Ensuite, l'entreprise Mon Marché livre des produits frais grâce à l'utilisation principalement de vélos électriques. Un point pouvant se révéler négatif pour certains est souvent mentionné : le délai de livraison ne peut être inférieur à deux heures. Effectivement, La Belle Vie et Mon Marché ne possèdent pas d'espaces de stockage importants, et doivent ainsi se fournir directement chez leurs fournisseurs dès la validation d'une commande par un client.

 

Une collaboration entre différents acteurs

Ensuite, le quick commerce s'illustre également de manière collaborative. En effet, de nouvelles plateformes ont vu le jour. Il s'agit ici de mettre en relation des coursiers et des consommateurs. Les coursiers sont des particuliers, proposant leurs services pour de la livraison aussi rapide que possible. Ce modèle de quick commerce est calqué sur l'exemple américain déjà existant depuis plusieurs années. En France, trois entreprises ont été créées en ce sens : Courseur, Everli et Shopopop. Lorsque nous nous rendons sur le site de Courseur, le site promet une mise en relation rapide et gratuite entre consommateur et voisins. L'entreprise a été fondée en 2017 par Sébastien Vray, par le biais de la phrase suivante « le trajet de courses des uns fait le bonheur des autres », que nous pouvons retrouver sur le site de l'enseigne. La société est une société par actions simplifiées, et 88% du capital appartient aux deux fondateurs Jérémy et Sébastien. Concernant Everli, le site propose une livraison de produits à travers un large choix de supermarchés. Seules douze villes françaises sont desservies : Marseille, Strasbourg, Paris, Nice, Toulouse, Rennes, Montpellier, Grenoble, Nantes, Lyon, Lille et Bordeaux. Un accent est mis en avant sur le site, afin de promouvoir le poste de livreur. La flexibilité, le dynamisme et la rémunération sont ainsi mis en avant. En effet, le fait de devenir livreur pour une entreprise de courses entre voisins permet de travailler quand le livreur le souhaite. Ensuite, ce dernier est chargé de choisir les produits les plus adaptés à la demande du consommateur, tout en étant rémunéré pour les courses faites. Un système de pourboires est également mis en place. Pour finir, Shopopop met en avant l'entraide entre voisins. Le dynamisme de la région d'origine des coursiers est mis en avant, sous le prisme de l'entraide. Ensuite, l'application se veut simplifiée par le biais d'un système intuitif. Trois piliers semblent également optimisés selon l'enseigne : le temps, l'émission de dioxyde de carbone (ou CO2), et l'argent. Au contraire des deux précédentes entreprises, Shopopop livre des articles de mode, de culture, de bricolage ou bien encore de sport. Ce système de quick commerce s'illustre ainsi dans les multiples domaines du commerce.

 

Les grandes enseignes entrent dans le monde du quick commerce

Également, les grandes enseignes se sont lancées dans la course au quick commerce. Auchan s'illustre ainsi depuis quelque temps dans le quick commerce dans les alentours de Bordeaux, à Talence. Auchan ne passe par aucun intermédiaire de livraison, ayant préféré gérer les différentes étapes elle-même : de la validation de la commande à la livraison. La commune de Bordeaux regroupe beaucoup d'étudiants. Auchan a ainsi souhaité tenter sa chance auprès d'un public pouvant être potentiellement intéressé par de la livraison de courses à domicile.

 

Le quick commerce en 2022

Le quick commerce a connu depuis le début de l'année 2022 de nombreux licenciements. En effet, en mai 2022, Flink, plateforme de quick commerce spécialisée dans les courses alimentaires, a annoncé racheter Cajoo, plateforme française s'illustrant dans le même domaine. Après cet achat, 1 700 postes ont été supprimés sur les plateformes concernées, ainsi que sur d'autres. Sont ainsi compris sur le territoire français actuellement quatre ambassadeurs du quick commerce : Gopuff (américain), Gorillas et Flink (allemands), et Getir (turc). Selon Nielsen, près de 12% des courses alimentaires sur Paris sont réalisées par le biais du quick commerce. Chez les moins de 28 ans, la livraison à domicile de courses alimentaires par le biais du quick commerce représente environ 39% des livraisons de courses à domicile.

 

Pour conclure, nous pouvons dire que ces dernières années ont vu naître le phénomène du quick commerce, illustrant parfaitement la volonté du toujours plus tout de suite. Diverses entreprises sont nées en France, se calquant sur le domaine américain : tout recevoir en un quart d'heure, ou en moins d'une heure.

 

Sources : Minderest, BFMTV, Blog du modérateur, Budget box, LSA Conso