Etudes & Analyses

Le marché de l'hygiène féminine en France

Ces dernières années, avec la vulgarisation de la sensibilisation à la santé et la demande du marché pour les produits d'hygiène féminine plus écologiques, le secteur a vu ses habitudes bousculées.

Consultez
tous nos documents
en illimité !

à partir de</br> <span>19.95 €</span></br> sans engagement</br> de durée

à partir de
19.95 €
sans engagement
de durée

Voir les offres
Le marché de l'hygiène féminine en France

Credit Photo : Pexels

En effet, très actif, le marché de la protection hygiénique classique s'est ouvert largement à des offres plus naturelles et écologiques. En outre, les solutions durables telles que les cups (coupes) et les culottes menstruelles ont gagné une place importante du marché


Depuis quand ce revirement et cette ouverture du marché de l'hygiène féminine en France ?

C'est en 2016 que le magazine 60 millions de consommateurs rend publique la présence de produits toxiques dans la protection des femmes. Dès lors, les progrès n'ont pas cessé, même si un peu lentement, compte tenu du fait que l'accès à des serviettes hygiéniques et des tampons de bonne qualité est une question de santé pour les femmes.


Pour bien comprendre, quels sont les chiffres en France ?

+ 0,2 % l'évolution du chiffre d'affaires de l'hygiène féminine en GMS, à 394,17 M €
- 0,3 % l'évolution des ventes en unités, à 190,36 millions

Source : Iri, CAM au 28 janvier 2018, tous circuits (derniers chiffres connus)

On voit clairement l'importance et l'envergure d'un marché qui est actuellement en constante évolution ; d'une part, grâce aux nouvelles recherches, mais aussi (et surtout) grâce aux réactions des femmes et à la demande grandissante de produits plus sûrs pour leur santé. C'est ce que le magazine 60 millions de consommateurs avait révélé.



En France, la tendance est au naturel

Après les différentes controverses, les consommatrices s'interrogent de plus en plus sur la composition des produits d'hygiène féminine classiques, et vont même jusqu'à remettre en cause leur utilisation. C'est ce mouvement qui a fait apparaître des formes alternatives de protection : principalement les coupes menstruelles, qui sont apparues dans les supermarchés en 2016 avec la Juva Santé Be'Cup.

C'est ainsi que des marques sont apparues en voulant se distinguer par leur démarche écoconception. C'est le cas de Love & Green, qui est présente depuis 2011 avec ses couches. À l'automne 2017, la marque a lancé des serviettes et des protections chez Carrefour, Auchan et Système U.

La marque suédoise Naty se base sur les matériaux naturels. Forte du succès de ses serviettes et protections vendues chez Monoprix, la marque a élargi sa gamme avec des tampons. Avec ou sans applicateur, ils sont fabriqués en coton biologique. Naty, qui a également lancé une gamme de 13 produits d'hygiène certifiés par Ecocert, est présente dans les supermarchés parisiens Franprix.

Bien évidemment, les grandes marques font valoir aussi leur place sur le marché et des acteurs si connus et importants tels que Procter & Gamble (Always et Tampax) assurent qu'ils ont été les premiers à publier la composition de leurs produits sur les emballages des marques comme Tampax.


Le top 5 des laboratoires qui commercialisent des produits de protection hygiénique féminine en France

Des études réalisées en 2019 par OffiSanté sur le marché des tampons, serviettes et protège-slips montrent un secteur qui évolue en 1 an (de juin 2018 à mai 2019) comme suit :

+ 11,5 % en valeur
+ 13,2 % en volume

Au total, il y a 23 laboratoires qui commercialisent 253 produits.

Voici les 5 laboratoires qui commercialisent le plus de produits :

1. Johnson&Johnson Sante BEA
2. Procter Gamble Pharm
3. Miyan Medical
4. Diapson
5. Iprad

À l'heure actuelle, le marché est bel et bien parti pour un revirement vers des produits naturels, mais le changement reste lent encore aujourd'hui et les parts de marché sont toujours détenues par les grands laboratoires.