Etudes et Analyses

Focus sur le marché de la musique numérique - Streaming musical

Deezer, Spotify, YouTube, Apple music ne vous sont pas inconnus, et pour cause, comme la grande majorité des Français, vous y écoutez de la musique, et cela quel que soit le support : tablettes, smartphone, laptop, etc. Certains l'écoutent gratuitement, d'autres n'hésitent pas à payer pour faire plaisir à leurs oreilles. Le marché de la musique numérique en France, en progression représente 43 % des revenus musicaux en 2015. Retour sur ce marché et le comportement des internautes.

abonnez-vous

Consultez
toutes nos études
& analyses sectorielles
en illimité !

img

à partir de
19.95€
sans engagement
de durée

Voir les offres
Focus sur le marché de la musique numérique - Streaming musical

Credit Photo : Stocksnap Jan Vasek

Quelques chiffres du marché de la musique - physique et numérique
Le comportement des internautes

Quelques chiffres du marché de la musique - physique et numérique

Selon le Syndicat national de l'édition phonographique, le marché de la musique numérique représente 43 % des revenus du marché total mi 2015, c'est une progression de 16 % (88 997 ventes numériques en 2015 contre 76 692 en 2014). En 2014, la musique numérique représentait 35 % du marché de la musique dans son ensemble.

Contrairement à la musique numérique, le marché physique a reculé de 18 % entre 2015 et 2014. En 2015, il a enregistré 118 337 ventes contre 144 260 l'année précédente. Les revenus issus de la vente des supports physiques représentent 57 % des revenus de l'ensemble du marché en 2015 contre 65 % en 2014.

Mais, l'ensemble du secteur de la musique connaît un recul de 6,2 %, passant de 220 952 ventes en 2014 à 207 334 en 2015.

Rappelons que le marché du numérique inclut le téléchargement Internet (qui représente 13 % des revenus de la musique en France), la téléphonie mobile (2 % des revenus) et le streaming - l'on distingue les abonnements streaming du streaming financé par les publicités (28 % des revenus).

D'après ces chiffres, le streaming constitue le moyen le plus apprécié des Français. La progression des revenus du streaming entre 2015 et 2014 permet également de faire ce constat ; 28 % en 2015 contre 19 % en 2014. Cette progression est portée par le streaming par abonnement qui était de 13 % en 2014 et qui s'élève à 22 % en 2015.


Nous vous recommandons le mémoire suivant sur le Marketing du Disque à l'Ere 2.0, quelles stratégies marketing ?


Le comportement des internautes

Selon Médiametrie, 42 % des internautes ont écouté de la musique en streaming au mois de décembre 2015, soit pas moins de 18,4 millions d'adeptes. La plupart d'entre eux (16,7 millions d'entre eux) se contente des plateformes de streaming gratuites telles que YouTube et Dailymotion, tandis que 7,5 millions d'internautes ont payé sur des plateformes payantes telles que Sony Music et Fnac Jukebox. Notez qu'il existe également des plateformes gratuites et payantes telles que les célèbres Deezer et Spotify.

Le Français Deezer, né en 2007, dispose de 6 millions d'abonnés payants aujourd'hui dans le monde, tandis que son concurrent suédois Spotify en enregistre 20 millions.

Quant aux supports, 70 % des internautes utilisent des ordinateurs pour écouter de la musique en ligne et 50 % utilisent leurs smartphones. Les tablettes et les téléviseurs connectés sont moins appréciés avec respectivement 20 % et 9 %.

Comme on l'a évoqué plus haut, malgré une bonne progression en 2015 le streaming musical n'a pas suffi à remonter la courbe du marché de la musique en France, miné par la baisse des ventes physiques et des téléchargements. De nombreux experts et professionnels du secteur s'interrogent sur la pérennité de ce mode de consommation, sur le streaming gratuit et les revenus des artistes.


Nous vous conseillons ce mémoire sur la musique en ligne.


Sources : Snepmusique, Mediametrie, Le Figaro, Nextinpact


À lire également :
Musique en streaming : un marché en plein boom
Streaming musical : Deezer entre en Bourse !
Nexflix et le marché du streaming vidéo