Etudes & Analyses

Étude de marché exemple - Le marché de la bière 2020

L'année 2020 a été une année hors du commun à bien des égards, et une année charnière pour de nombreux secteurs du commerce et de l'industrie. Le marché de la bière a lui aussi été fortement secoué par l'année 2020 et la crise liée au COVID-19, notamment du fait des confinements et des changements de consommation des ménages.

Consultez
tous nos documents
en illimité !

à partir de</br> <span>19.95 €</span></br> sans engagement</br> de durée

à partir de
19.95 €
sans engagement
de durée

Voir les offres
Étude de marché exemple - Le marché de la bière 2020

Credit Photo :

 

Les chiffres du marché de la bière

La France est un pays atypique en matière de bières. C’est le pays européen qui possède le plus de brasseries, est 8e en termes de production de bière, mais dernier pays européen en termes de consommation (33 litres par habitant et par an). La moyenne européenne s’établit à 70 litres par an et par personne, et la République Tchèque, par exemple, atteint les 150 litres.

Le marché de la bière a enregistré en 2020 une baisse de 4,2% de son chiffre d’affaires. Cette baisse masque deux effets antagonistes qui se compensent partiellement. La baisse de la consommation hors domicile atteint en effet -38%, notamment du fait de la fermeture des bars et des restaurants, de l’annulation des évènements publics et privés. En revanche, la consommation achetée en marché alimentaire (principalement supermarché) a augmenté de près de 9%. Dans cette période de crise, de confinements successifs, d’incertitudes, les Français ont davantage consommé chez eux, en famille, que d’habitude, et beaucoup moins à l’extérieur.

Le chiffre d’affaires du secteur est néanmoins estimé à 4.1 milliards d’euros pour l’année 2020.

Les principaux acteurs

La France compte une soixante de houblonniers.

Sur ce marché de plus de 4 milliards d’euros, environ, 14% des ventes en volume sont réalisées par des marques de distributeurs, représentant environ 8% des ventes en valeur.

Heineken est le premier acteur du marché avec 30% de parts de marché en valeur, notamment grâce à ses marques Desperados et Affligem.

Le numéro 2 est Kronenbourg, qui bénéficie du dynamisme des marques Tourtel et Grimbergen, et parvient à se maintenir avec 25% de parts de marché en valeur, malgré une baisse récente.

À la troisième place sur le podium, AB InBev se hisse à 18% de parts de marché en valeur, avec notamment ses marques Corona, Leffe & Bud.

Les principales tendances à l’oeuvre sur le marché

Les principales tendances que l’on observe actuellement sur le marché de la bière en France sont les suivantes :

- Une multiplication et même une explosion du nombre des brasseries, ces dernières années.
-
Une forte augmentation de la demande de houblon français.
-
Une volonté farouche de privilégier les circuits courts, les approvisionnements locaux, les productions durables.
-
Une recherche plus importante d’originalité, de saveurs hors du commun, de la part des consommateurs. Les bières dites de spécialité ont enregistré une hausse de 18% de leur chiffre d’affaires en 2020, en comparaison avec 2019. Elles représentent désormais 44%, soit presque la moitié du chiffre d’affaires du marché.
-
Le développement et la croissance des bières aromatisées et des bières sans alcool. Les bières sans alcool ont enregistré une hausse de chiffre d’affaires de près de 30% en un an, et représentent environ 3% du chiffre d’affaires total du marché désormais. Celles-ci étaient seulement anecdotiques il y a encore quelques années, et leur développement est désormais rapide et soutenu.
-
Une hausse soutenue du budget moyen des Français alloué à la bière, depuis 2008 (+88%, à 83€ par personne).
-
Un développement rapide de la filière biologique et des produits labellisés bio. Ceux-ci représentent seulement 2% du chiffre d’affaires pour le moment, mais connaissent une croissance importante ces dernières années. Cela devrait permettre au secteur de trouver de nouveaux relais de croissance.
-
La recherche de la minimisation des déchets, et l’abandon progressif du verre au profit des canettes en aluminium, plus faciles et moins chères à recycler à l’infini.
-
L’essor de la cave à bière. Les consommateurs sont de plus en plus connaisseurs et de plus en plus exigeants en matière de bières. Nombreux sont ceux qui se lancent dans des clubs de bières, dans leur fabrication maison artisanale, ou encore dans la conservation de bières de garde.


Le secteur de la bière a été marqué par la crise COVID en 2020 et début 2021. Néanmoins, la reprise de la vie sociale, des évènements publics, la réouverture des bars et des restaurants devraient permettre au secteur de renouer avec la croissance pour l’année 2021. Le marché est en perpétuelle mutation, avec de nouveaux segments dynamiques comme celui de la bière sans alcool ou encore de la cave à bière. Les consommateurs sont de plus en plus amateurs et connaisseurs, ce qui tire le chiffre d’affaires vers le haut et offre de nouveaux relais de croissance.


Sources :

- Le marché de la bière - Brasseurs de France
- La bière accompagne toutes les tendances de consommation - Bières, cidres et panachés - LSA conso
- Coronavirus : comment se porte le marché de la bière ? - Le Point