Consultez
tous nos documents
en illimité !

ABONNEZ-VOUS

à partir de
19.95 €
sans engagement
de durée

Voir les offres

Analyse SWOT - le groupe Stellantis (PSA, Fiat Chrysler)

Stellantis est un groupe fondé en janvier 2021 après l'annonce de la fusion deux ans auparavant des deux grands groupes PSA et FCA, qui font partie de l'industrie automobile.

Analyse SWOT - le groupe Stellantis (PSA, Fiat Chrysler)

Credit Photo : Analyse SWOT Stellantis - Etudes-et-analyses.com

Le groupe compte aujourd’hui 281,600 salariés et est présent dans plus de 30 pays sur 130 marchés différents. En outre, ce sont plus de 20 marques différentes qui constituent l’entreprise, ce qui lui confère une position de leader en France et en Europe, elle détient la 4e place au niveau mondial, après Volkswagen, Toyota et Renault-Nissan Alliance. En 2021, Stellantis réalise un bénéfice de 13,4 milliards d’euros avec un chiffre d’affaires en augmentation de 5% la même année et ce, malgré une baisse dans le volume des ventes. Au niveau mondial, le chiffre d’affaires est de 152 milliards d’euros, soit une augmentation de 14%. Cette augmentation du chiffre est liée pour une grande partie à la vente des hybrides et des électriques, qui ont de plus en plus de succès dans le monde entier. La perte de production est d’environ 600,000 véhicules en 2020 et 2021, perte liée aux ravages de la crise sanitaire.

Matrice SWOT de Stellantis

Les forces

La principale force du groupe Stellantis est sa notoriété, qui s’est considérablement développée depuis la fusion des deux groupes. Le nombre de marques, vingt au total, font de Stellantis l’un des plus importants constructeurs au niveau mondial. Certaines marques comme Peugeot, Citroën, ou encore Alfa Roméo, Fiat, Opel et Jeep sont des marques bien cotées en France. Par ailleurs, le domaine de l’hybride et de l’électrique gagnent peu à peu du terrain, de plus en plus de consommateurs sont désormais intéressés par l’achat de ce type de véhicules. Stellantis fait en sorte de proposer plusieurs modèles dans cette gamme afin de satisfaire un plus grand nombre de consommateurs. Notons de plus que le fait qu’il y aient beaucoup de modèles disponibles renforce la compétitivité de la société. Stellantis est de plus présent dans plusieurs pays et sur plusieurs marchés, ce qui lui donne une nouvelle force, et qui lui permet de diversifier ses parts de marchés et augmenter son chiffre d’affaires. La productivité, grâce à la fusion, en est nettement améliorée, ce qui permet d’améliorer la situation financière de l’entreprise sur le long terme.

Les faiblesses

L’une des principales faiblesses est la performance insuffisante en Chine, ce qui altère l’équilibre du groupe. De plus, le choc culturel est très présent, puisque les stratégies et les manières d’appréhender les relations commerciales sont différentes selon les pays. Notons de plus que même si le véhicule électrique a un bel avenir devant lui, les décisions le concernant notamment sur ce qui concerne les investissements sont encore indécises aujourd’hui. En effet, les véhicules sont plus chers et même si de plus en plus de consommateurs sont intéressés, peu franchissent véritablement le pas de l’achat.

Les opportunités

L’électrique est l’une des principales opportunité de l’entreprise et dans les années à venir, les investissements le concernant seront de plus en plus importants. Dans le futur, de plus en plus de villes obligeront les véhicules à rouler à l’électrique, ce qui obligera les consommateurs à se diriger petit à petit vers cette solution.
Stellantis peut encore fusionner avec d’autres entreprises pour faire face à l’avenir et s’adapter aux changements, qui interviennent forcément, surtout dans le domaine de l’automobile, qui est en pleine mutation. Les nouvelles technologies représentent également un domaine de compétitivité important, puisque tous les constructeurs souhaitent mettre au point des véhicules qui répondent en tous points aux besoins et aux attentes des conducteurs. Ainsi, les tableaux de bords sont de vrais ordinateurs qui permettent aux consommateurs de suivre leurs notifications de manière totalement sécurisée lorsqu’ils conduisent.
En outre, Stellantis assure une présence constante sur les réseaux sociaux, ce qui lui permet de rester en contact avec les consommateurs et de répondre aux questions diverses. Cela permet également de publier les nouveautés et dernières informations du groupe. Notons enfin qu’en 2021, les voitures essence représentaient encore 40 % des voitures neuves immatriculées en Europe, et les voitures diesel 19,6 %.

Les menaces

Stellantis est le quatrième constructeur mondial, avec devant lui des groupes très importants comme Volkswagen, Toyota ou encore Renault. La concurrence est ainsi l’une des premières menaces pour le groupe. L’entreprise doit se battre pour des parts de marchés et pour construire des véhicules modernes, avec des investissements considérables nécessaires dans la recherche et le développement. Le fait que le monde change ainsi que les tendances montre qu’il est important pour les groupes en présence d’avoir une organisation et une planification sans failles. Par ailleurs, les équipements actuels pourraient rapidement devenir obsolètes, ce qui est un danger pour la santé financière de Stellantis. En effet, une perte d’argent est à prévoir, qui serait liée aux investissements initiaux, ceux-ci ne correspondant plus aux attentes des clients. Enfin, Carlos Tavares, le directeur général de Stellantis, a déclaré dernièrement que « la technologie électrique » entraînait un surcoût de production de 50 % par rapport à la technologie thermique (essence et diesel). En juillet, la Commission européenne, codétentrice du pouvoir exécutif de l'UE avec les États membres, a présenté une proposition législative visant à interdire la vente de véhicules thermiques neufs d’ici une dizaine d’années. Carlos Tavares avait estimé dans une interview aux Échos en janvier que le passage à la voiture électrique présentait un « risque social » puisque la fabrication d’un modèle électrique nécessite moins de main-d’œuvre que son équivalent thermique.
Le président de l’association des constructeurs européens d’automobiles (ACEA) souligne enfin que le marché des voitures rechargeables est « encore assez fragile », car il dépend « fortement des mesures de soutien » publiques à l’achat et que le déploiement des bornes de recharge publiques était en « retard par rapport à la demande ».

CONCLUSION

La société Stellantis est relativement récente, mais cette fusion reste quoi qu’il en soit une manière d’améliorer son avantage concurrentiel sur les autres groupes. La crise sanitaire qui a ravagé le monde a eu un impact très négatif sur l’ensemble du secteur automobile, et il est nécessaire de prendre en compte l’environnement interne et externe pour élaborer une stratégie pertinente et efficace dans les années à venir.

REFERENCES

https://www.stellantis.com/fr/actualite/communiques-de-presse/2021/octobre/ventes-et-chiffre-d-affaires-du-3eme-trimestre-2021

https://pro.largus.fr/actualites/stellantis-des-resultats-financiers-records-des-salaries-recompenses-10860391.html