Etudes & Analyses

Comment faire l'analyse financière d'une entreprise ?

Réaliser l'analyse financière d'une entreprise n'est pas une chose facile. Les données chiffrées brutes sont souvent faciles à obtenir (dans la mesure où l'entreprise publie ses comptes, ou accepte de les communiquer), elles sont en revanche plus complexes à analyser et à commenter. Nous vous donnons ici quelques clés pour comprendre en quoi consiste l'analyse financière d'une entreprise, comment la réaliser et à qui elle se destine.

Consultez
tous nos documents
en illimité !

à partir de</br> <span>19.95 €</span></br> sans engagement</br> de durée

à partir de
19.95 €
sans engagement
de durée

Voir les offres
Comment faire l'analyse financière d'une entreprise ?

Credit Photo : Pexels Anna Nekrashevich

 

Les objectifs et les destinataires de l'analyse financière

Réaliser une analyse financière peut s'opérer pour diverses raisons.

Elle peut s'adresser tout d'abord aux dirigeants qui peuvent s'intéresser à la rentabilité, à la solvabilité, à la gestion de la trésorerie, à la viabilité à long terme de leur entreprise.

Elle peut également s'adresser par exemple aux actionnaires qui cherchent à connaître combien leur investissement dans l'entreprise va leur rapporter, par exemple dans le cas où ils envisagent de renforcer leur investissement.

Elle peut aussi être à destination des banques ou d'autres soutiens financiers ou prêteurs de l'entreprise, qui souhaiteraient connaître la situation financière de l'entreprise avant de lui prêter de l'argent.

Enfin, elle peut s'adresser aux clients désireux de vérifier la solidité de leur fournisseur, ou aux fournisseurs souhaitant s'assurer de la solvabilité de leur client.

Les destinataires sont donc divers et le contenu de l'analyse financière ne sera pas exactement similaire, en fonction de la nature du destinataire.

Le contenu de l'analyse financière

L'analyse financière d'une entreprise ou d'un projet porte sur deux éléments principaux constituant les documents financiers, le bilan et le compte de résultat. L'analyse est réalisée à une date précise, mais il est souvent intéressant d'analyser les trois derniers exercices de façon à bien comprendre les tendances et à exclure les éléments pouvant être considérés comme exceptionnels, qu'ils soient favorables ou défavorables.

L'analyse du bilan a pour objectif d'étudier la solidité de l'entreprise et son patrimoine.

L'analyse financière du bilan inclura l'étude de plusieurs ratios clés, et visera notamment à étudier :

-          La qualité et la quantité d'actifs détenus par l'entreprise, leur date d'amortissement, leur qualité stratégie ou non (la détention de brevets par exemple est difficile à estimer financièrement, mais peut être particulièrement stratégique).

-          Leur liquidité ou non (une entreprise qui possède de nombreux biens immobiliers peut se retrouver dans une situation délicate si ses passifs de court terme sont élevés, du fait de la non-liquidité de ses actifs).

-          Le niveau de trésorerie de l'entreprise (une entreprise qui a beaucoup d'actifs, mais pas de trésorerie peut se retrouver en cessation de paiement malgré des actifs élevés).

-          La composition des capitaux propres et le niveau des bénéfices ou pertes accumulés.

-          Le niveau et la composition de l'endettement (interne ou externe, à quel horizon, à quel taux, etc.).

L'analyse financière du compte de résultat de l'entreprise passera notamment par l'étude :

-          Du niveau de résultat issu des exercices (perte ou profit) et de sa composition (de façon à exclure le résultat exceptionnel notamment, et à appréhender quelle est la part du résultat opérationnel et financier, par exemple.

-          Du niveau de marge réalisé par l'entreprise, pour étudier sa rentabilité.

-          Du niveau de la masse salariale par rapport au chiffre d'affaires, symbole de la qualité de la gestion managériale notamment.

-          Du niveau général des charges, avec un focus particulier sur les postes principaux qui présentent d'importantes variations d'une année à l'autre.

Réaliser une analyse financière complète permet d'identifier des facteurs clés de succès d'une entreprise, ainsi que des faiblesses supposées ou réelles. Il convient néanmoins de procéder à des contrôles de cohérence, et à différents niveaux.

Un faible niveau de masse salariale par rapport au chiffre d'affaires peut par exemple témoigner d'une très bonne gestion et d'un contrôle efficace des coûts de production. En revanche, si de nombreux postes alternatifs sont très élevés, par exemple le recours aux sous-traitants, cet effet est clairement à nuancer. Il convient donc d'être attentif et d'analyser les données dans leur ensemble. En cas de doute ou d'anomalie détectée, la lecture complète des annexes aux comptes ou un entretien avec les dirigeants ou les gestionnaires, peut se révéler intéressante et fructueuse. Il peut également être intéressant de comparer certains indicateurs avec certains des concurrents directs ou indirects de l'entreprise concernée, de façon à procéder à un benchmark sectoriel.

 

Sources : Le coin des entrepreneurs, Manager go, Eval ton biz