Etudes & Analyses

Comment analyser une entreprise ? Méthode et exemple concret

Pour améliorer la stratégie de l'entreprise, les dirigeants se tournent vers une analyse qui consiste à mettre en avant les faiblesses et les forces des ressources internes. En effet, en analysant en temps réel les ressources, l'entreprise se donne les moyens de faire face aux autres entreprises concurrentes en mettant en place une stratégie efficace afin d'obtenir des avantages concurrentiels et d'assurer une compétitivité sur le marché.

Consultez
tous nos documents
en illimité !

à partir de</br> <span>19.95 €</span></br> sans engagement</br> de durée

à partir de
19.95 €
sans engagement
de durée

Voir les offres
Comment analyser une entreprise??

Credit Photo : Pexels Gustavo Fring

Pour arriver à réaliser un diagnostic interne complet et efficace de l’entreprise, il faut être en mesure de suivre une démarche qui permet de synthétiser les ressources disponibles et de déterminer leur pertinence. Pour cela, il est possible d’utiliser des méthodes d’analyse et des outils pertinents (analyse SWOT, matrice BCG…) et de les intégrer dans le business model de l’entreprise dans le but de détecter les points d’amélioration en lien avec les décisions stratégiques.

Définition

L’analyse d’une entreprise passe principalement par la réalisation d’un diagnostic interne permettant de déterminer les ressources, les processus, les compétences ainsi que les actifs et les taux d’endettement d’une entreprise. Il s’agit d’une approche stratégique qui consiste à évaluer les éléments tangibles et intangibles d’une entreprise dans le but d’offrir à l’entrepreneur ou aux dirigeants un meilleur aperçu sur les forces et les faiblesses de l’entreprise notamment en ce qui concerne les capacités managériales, organisationnelles et commerciales. Ainsi, un entrepreneur pourra développer une bonne stratégie marketing afin de démarquer l’entreprise des autres.

Lors de cette analyse, de nombreux éléments peuvent être diagnostiqués tels que les ressources financières, matérielles et humaines ainsi que les différents processus (processus commercial, opérationnel, managérial, marketing…).

Comment réaliser une analyse interne d’une entreprise

Pour réaliser un diagnostic interne d’une entreprise, il faut prendre en compte deux principaux éléments. D’une part, les ressources matérielles et financières, et d’autre part, les ressources humaines. Pour cela, plusieurs outils peuvent être utilisés par les entrepreneurs afin d’aider dans la prise de décision en matière de stratégie marketing. On peut citer parmi ces différents outils :

- La matrice BCG : c’est un outil permettant de mettre en évidence le potentiel de rentabilité d’une société, à partir du portefeuille d’activités.

- L'analyse SWOT : il s’agit d’un outil permettant d’évaluer d’une manière précise les faiblesses, les forces, les opportunités ainsi que les menaces pouvant impacter les activités d’une entreprise.

- La méthode Six Sigma : cette méthode est utilisée dans le but d’analyser l’efficacité de production et savoir si celle-ci répond aux objectifs.

- Le diagramme d'Ishikawa : il permet de déterminer les points de dysfonctionnement en catégorisant les différentes activités d’une entreprise.

Analyse des ressources financières et matérielles

L’analyse des ressources financières et matérielles concerne les éléments comptables et tangibles d’une entreprise qui lui permettent de développer ses activités. L’analyse des ressources financières est un moyen pour l’entreprise d’optimiser sa stratégie budgétaire en évaluant le taux d’endettement et sa capacité de financement. Pour ce qui est des ressources matérielles, il s’agit de faire l’inventaire des différents moyens de vente et de production qui pourront être améliorés selon leur état.

Cette étape facilite la prévision des dépenses à venir grâce à une analyse détaillée des équipements de l’entreprise tels que les machines, les véhicules, les bâtiments et les autres biens permettant à l’entreprise d’exercer ses activités. Il est nécessaire de se pencher tout d’abord sur l’âge et l’état des équipements afin de déterminer s’ils sont obsolètes ou modernes. C’est ce qui déterminera le niveau de sécurité et la fiabilité des équipements de l’entreprise pour les employés qui les utilisent.

Les ressources matérielles de l’entreprise doivent fonctionner parfaitement et doivent aussi être polyvalentes dans certains cas, afin de répondre aux besoins de production. Le but de cette analyse est de déterminer l’impact du matériel sur le bien-être des employés, sur la productivité et sur la compétitivité de l’entreprise. De cette façon, il sera plus facile de connaître les prochains investissements.

Analyse des ressources humaines

Le diagnostic des ressources humaines se fait de la même façon que l’analyse financière et matérielle. Le but est de faire l’inventaire des compétences et du savoir-faire des employés, et d’évaluer la stratégie de gestion des salariés. Cette analyse est un moyen permettant de déterminer les améliorations à apporter puis mettre à profit les compétences de tous les collaborateurs.

Les ressources humaines étant un facteur essentiel, il est important de faire une analyse quantitative et qualitative. La variable quantitative doit se baser sur l’effectif total des employés tout en prenant en compte la répartition de cet effectif en fonction du sexe, de l’âge, du poste occupé, du département… L’objectif de cette analyse est de déterminer les besoins internes de l’entreprise en termes de personnel et d’employés. En effet, ici, il s’agit de savoir si une entreprise doit réduire ou augmenter son effectif par le biais de licenciement ou de recrutement.

En ce qui concerne l’analyse qualitative, il s’agit principalement d’une étude des compétences de l’effectif disponible. On parle alors d’expérience, du niveau d’expertise et du savoir-faire du personnel qui doivent être développés et mis en valeur.

Ce type d’analyse permet également d’évaluer le niveau de confort, le respect hiérarchique, les facteurs de motivation, et la stabilité des employés. Pour cela, il est nécessaire de se pencher sur certains aspects comme le taux de rotation, le taux d’absentéisme et le nombre d’accidents de travail.

Analyse des ressources immatérielles

L’étape finale d’un diagnostic interne est l’analyse des ressources immatérielles. Ces ressources concernent principalement les technologies que possède l’entreprise ainsi que d’autres ressources similaires. Il faut savoir que ces ressources sont indispensables pour la production et l’innovation. Elles permettent également d’obtenir un avantage concurrentiel grâce aux investissements liés à la recherche et au développement. Et on ajoute à cela, le dépôt de brevet. On peut classer ces technologies en 3 principales catégories :

- Les technologies clés : ces technologies sont utilisées dans le but d’acquérir un certain avantage face aux autres entreprises.

- Les technologies de base : il s’agit des technologies permettant à l’entreprise d’exercer ses activités. Elles sont également maîtrisées par les entreprises concurrentes.

- Les technologies émergentes : ce sont les technologies utilisées par l’entreprise pour mettre en avant l’innovation.

Pour ce qui est des autres ressources immatérielles, celles-ci prennent en compte :

- La notoriété de l’entreprise.
- L
e système d’information.
- L
’image de marque.

L’image d’une entreprise ainsi que sa notoriété dépendent de l’idée du public sur cette dernière. Cette idée repose sur les produits et les services que l’entreprise propose, mais aussi sur les biens qu’elle possède. Pour ce qui est du système d’information, celui-ci doit donner lieu à une communication efficace et à une sécurité assurée. En effet, en mettant en place un système d’information sécurisé et adapté, l’entreprise évite les vols d’informations et les fraudes.

Pour aboutir à une analyse complète des différentes ressources de l’entreprise, celle-ci doit synthétiser les éléments essentiels au sein d’un tableau afin de se poser les bonnes questions et de prendre des décisions adéquates.


Exemple d’analyse d’une entreprise

 

Forces

Faiblesses

Ressources tangibles

 

 

Ressources humaines

Adaptabilité, esprit d’innovation, dynamisme, capacité de réaction…

Rapport de respect et de confiance entre les employés, équipe hautement qualifiée, motivée et dévouée

Nombre de techniciens insuffisant, mauvaises conditions de travail.

Ressources matérielles

Qualité de l’équipement, capacité technologique  

Des installations et des machines ultra modernes.

Les usines se situent loin des clients

Ressources financières

Capacité d’emprunt, taux d’endettement, cash flow, capacité de gestion…

Forte capacité d’autofinancement, comptabilité convenable

Fort taux d’endettement, peu d’informatique, faible capacité d’investissement.

Ressources intangibles

 

 

Contrôle de l’amont

Organisation, maîtrise des fournisseurs…

Une bonne maîtrise des fournisseurs

Service achat encore fragile

Maîtrise commerciale

Contrôle de la qualité, efficacité de la force de vente, savoir-faire marketing

 Marque reconnue et valorisée, vendeurs expérimentés

Le département marketing n’existe pas, un savoir-faire insuffisant