Etudes & Analyses

Étude de marché exemple - Le prêt-à-porter féminin et masculin en 2020

Pendant les premiers mois de 2020, le marché de la mode se portait plutôt bien. Avec l'arrivée de la crise sanitaire COVID-19, celui-ci a connu un réel changement. Mars 2020 a été le début d'une longue baisse d'activité notamment en ce qui concerne les magasins physiques qui étaient généralement fermés, pendant le confinement. Pour répondre à leurs besoins en matière d'habillement, les consommateurs se tournaient principalement vers les sites Internet et les achats en ligne.

Consultez
tous nos documents
en illimité !

à partir de</br> <span>19.95 €</span></br> sans engagement</br> de durée

à partir de
19.95 €
sans engagement
de durée

Voir les offres
Le prêt-à-porter féminin et masculin en 2020

Credit Photo : Unsplash Alyssa Strohmann

 

Le marché du prêt-à-porter en 2020

La crise du coronavirus a frappé de plein fouet le marché de la mode. En effet en 2020, le marché de la mode a connu un recul considérable de vente, à l'échelle internationale.


Pourtant, le marché en ligne est dominé par la mode, en termes d'achat et de vente. En 2020, 52 % des achats effectués sur Internet concernent principalement le secteur de l'habillement. 14 % du commerce global du secteur de la mode est détenu par le commerce en ligne avec un chiffre d'affaires de plus de 4 millions d'euros et ce chiffre, ne cesse d'augmenter. Avant la crise sanitaire qui a marqué 2020, les chiffres enregistrés au sein de l'industrie de la mode étaient satisfaisants. Les statistiques représentaient une hausse de 4 % par année, jusqu'à 2025. Cependant, avec le coronavirus, l'industrie a connu une chute remarquable des ventes de produits de mode dans toutes les catégories d'articles.


Au premier trimestre de 2019, les chiffres d'affaires commençaient déjà à diminuer et ont atteint une baisse de 2,6 % par rapport à 2018, tandis que les ventes sur Internet ont augmenté de 4%. La crise sanitaire a surtout affecté les ventes physiques puisque les magasins étaient généralement fermés. C'est pourquoi les ventes ont baissé de 19 %, et ce, principalement dans le secteur du prêt-à-porter féminin.


D'ailleurs, pendant le confinement, les gens se tournaient principalement vers le commerce en ligne pour effectuer leurs achats en termes de vêtements. Et pourtant, en mars 2020, les ventes sur Internet ont diminué avec une baisse d'activité qui a dépassé 30 %. Ce n'est qu'en mi-avril que les chiffres ont commencé à se redresser.


Aujourd'hui, et particulièrement en France, le secteur de la mode se porte bien mieux. Malgré la crise sanitaire et son impact sur le marché de la mode, celui-ci s'est enfin stabilisé. Sur le web, les commandes en termes d'articles de mode ont augmenté et peuvent atteindre environ 70 millions de commandes.

Les acteurs principaux du marché

Durant la pandémie COVID-19, les boutiques en ligne ont été plus actives que les magasins physiques. Bien évidemment, cela est justifié par le confinement et les commerces fermés. Il faut savoir que le chiffre d'affaires du marché du prêt-à-porter féminin représente le double de celui du marché du prêt-à-porter masculin. Cependant, que ce soit l'un ou l'autre, les deux marchés ont connu la même évolution et le même impact étant donné que la crise sanitaire a affecté le marché de la mode, d'une manière globale.


En 2020, le plus grand pourcentage d'achats d'articles de mode a été effectué sur des boutiques en ligne. Les sites ayant été les plus visités et qui ont enregistré le plus grand nombre de commandes sont Asos, Zalando, Amazon, Vinted et des centaines d'autres vu le large choix en termes de sites Internet d'achats en ligne.
Cependant, dans l'ensemble, le marché du prêt-à-porter est principalement dominé par certaines grandes marques comme Louis Vuitton, GucciChanel, Calvin Klein, Coach, Tony Burch, Valentino… La marque Louis Vuitton est la plus recherchée dans le monde à travers 47 pays, dont l'Allemagne, la France, l'Australie, l'Afrique du Sud, la Suède, malgré la baisse d'activité de 2020. On remarque que Louis-Vuitton possède une popularité quasi mondiale, mais le marché américain et le marché asiatique, n'y figurent pas.


Alors qu'au Japon, en Bolivie, au Mexique ou encore en Italie, la première place des marques les plus vendues a été obtenue par la célèbre marque Gucci. En 2020, celle-ci s'est distinguée grâce aux médias et au lancement de sa mini-série. Cependant, la majorité des pays asiatiques se tournent principalement vers la marque Chanel. En effet, il s'agit de la marque la plus populaire en Asie qui fait sensation à Hong Kong, en Thaïlande, au Laos et en Indonésie.


Les marques citées précédemment font partie des marques de luxe. Malgré l'impact de la pandémie de 2020 sur le secteur de luxe, les effets ont vite été estompés.


Pour ce qui est des autres marques, plus abordables, on retrouve des marques telles qu'H&M, Zara, Kiabi, Decathlon et bien d'autres, qui font partie des acteurs les plus importants du secteur de la mode, en 2020. Il s'agit sans doute de marques fréquentées par un grand nombre de personnes, et ce, principalement, en France. Les femmes se tournent généralement vers des marques comme Zara, Missguided ou encore Mango. Ce sont des boutiques appréciées par les femmes, car on y retrouve une large gamme de produits à des prix raisonnables notamment lorsque l'on prend en compte la baisse des dépenses en termes de vêtements, enregistrée en 2020.


Pour ce qui est des hommes, ils préfèrent acheter leurs articles de mode dans des boutiques comme Ralph Lauren, Tommy Hilfiger, Uniqlo, etc.

Tendances

De nos jours, les consommateurs s'intéressent davantage à la qualité que sur la quantité. D'une part, le concept de « fast fashion » est mis de côté pour laisser la place à la qualité. L'empreinte écologique au sein de l'industrie de la mode et de la production est devenue un élément important que ce soit pour l'environnement ou pour les entreprises.


D'autre part, les consommateurs préfèrent dorénavant acheter des produits de luxe d'occasion. En effet, il s'agit d'un moyen pour le consommateur de pouvoir se faire plaisir avec des articles de luxe sans pour autant se ruiner. On note une augmentation considérable des ventes principalement pour ce qui est des montres et des bijoux. Les consommateurs fidèles aux marques de luxe participent également au marché du luxe d'occasion en achetant ou encore en vendant des articles. Cette tendance, qui ne cesse de progresser, est un moyen pour les consommateurs à un certain niveau de revenu, de pouvoir acheter des produits vintages ou encore de série limitée, à moindre coût. 

 

Sources :

- Analyse du marché du prêt-à-porter et de la mode en Europe -  Café de la Bourse
- Les 20 entreprises qui dominent le secteur mondial de la mode - Mode in textile
- Les chiffres clés du secteur de la mode en 2020 - Alioze
- Les 5 sites de mode les plus visités en 2020 - Business insider