Etudes & Analyses

Étude de marché exemple - La grande distribution en 2020

La grande distribution fait partie des secteurs les plus importants au monde d'un point de vue économique. En effet, ce secteur ne connaît pas la crise et n'a d'ailleurs pas vraiment été impacté par la pandémie que connaît le monde depuis plus d'un an.

Consultez
tous nos documents
en illimité !

à partir de</br> <span>19.95 €</span></br> sans engagement</br> de durée

à partir de
19.95 €
sans engagement
de durée

Voir les offres
La grande distribution en 2020

Credit Photo : Unsplash Alexandru Tugui

La grande distribution en France se divise en 6 grands groupes, sans compter les hard discounters. La France compte 44000 points de vente alimentaires. Il y a au moins un magasin d'alimentation dans 10900 communes du pays, elles sont par conséquent presque toutes équipées en petits commerces de proximité.

La taille moyenne d'un hypermarché est de 5151 m², avec une fréquentation qui tend à baisser depuis quelques années. Le chiffre d'affaires du secteur en 2020 est de 190 milliards d'euros, dont 40% réalisé hors du territoire. Les six principaux groupes se partagent 85% de parts de marché.

 

Les acteurs

Les six acteurs principaux du monde de la grande distribution en France sont le groupe U, Les Mousquetaires (Intermarché), Carrefour, Auchan, Géant et Leclerc.

La part de marché la plus importante revient à Leclerc, avec 21,4%, suivi des Mousquetaires, avec 13,9%, U avec 10,3%, Auchan avec 10,1%, Carrefour avec 9,8% et enfin Géant avec 2,6% de parts de marché.

Depuis quelques années, les hard discounters possèdent un succès retrouvé, les consommateurs appréciant de trouver l'essentiel à des prix raisonnables.

Les principaux acteurs dans ce segment sont Lidl, qui possède 5,9% de parts de marché, Aldi avec 2,3%, Cora avec 2,2% et enfin Netto avec 0,6%.

 

Les consommateurs

Globalement, on note une nette augmentation du nombre des consommateurs dans les supermarchés ou les commerces de proximité, au détriment des hypermarchés. En effet, même avant le confinement, les clients souhaitaient avant toute chose gagner du temps et n'appréciaient plus vraiment la cohue des hypermarchés.

Ils sont de plus en plus exigeants quant à la transparence des produits.

En outre, le marché du drive est en très nette augmentation, avec un taux de fréquentation qui a augmenté de plus de 80% en trois ans seulement. Le drive fait partie des nouvelles exigences de consommation ainsi que des nouvelles habitudes.

La plupart des enseignes de grande distribution sont équipées en applications mobiles, qui permettent aux clients de faire leur course à partir de leur domicile ou de leur lieu de travail.

Les consommateurs apprécient le gain de temps, mais pas seulement. Le système du drive leur permet également de faire de grosses économies sur leur panier de courses global, car ils sont bien moins tentés par les dépenses superflues que lorsqu'ils se rendent dans les surfaces de ventes.

Notons de plus que les consommateurs sont de plus en plus difficiles à fidéliser, d'autant plus que les enseignes n'innovent pas vraiment en termes de programmes de fidélisation. Aujourd'hui, plus de 60% des consommateurs se rendent au plus près de chez eux pour faire leurs courses, mais plus de 70% se déclarent tout de même prêts à changer d'hypermarché si des prix plus compétitifs venaient à se faire connaître dans leur ville.

Aujourd'hui, les clients sont 60% à privilégier les supermarchés, 58% les hypermarchés et 18% les supermarchés bio, qui demandent un certain pouvoir d'achat.

 

Les tendances du marché

Tout comme un grand nombre de secteurs, le monde de la grande distribution a connu de profondes mutations au fil des ans. Il a en effet été touché par la digitalisation, ainsi que par l'émergence de l'intelligence artificielle dans certains pays.

Le bio est sans aucun doute l'une des tendances les plus abouties de ces dix dernières années, avec un nombre de références qui a plus que triplé dans l'ensemble des enseignes et des marques distributeurs qui ont développé leur propre gamme de produits.

Le client est aujourd'hui toujours plus connecté, d'où l'émergence, comme nous l'avons dit plus haut, d'applications mobiles.

Les marques digitales, également connues sous le nom de DNVB connaissent un franc succès et véhiculent une image plus moderne et plus dynamique du monde de la grande distribution, essentiel pour séduire les plus jeunes consommateurs.

Les enseignes utilisent de plus en plus les réseaux sociaux pour parler de leurs services, des promotions ou des événements qui touchent le monde de la consommation. Cela est primordial pour se démarquer de la concurrence et tenter de la contrer malgré des concepts qui ne peuvent que se ressembler.

Enfin, les années futures verront la robotique envahir les rayons pour la mise en rayon ainsi que pour l'étiquetage. Ce système a déjà été essayé dans certains pays et s'est révélé particulièrement efficace, même si destructeur d'emplois sur le long terme. La même remarque peut être faite à propos des caisses, qui s'automatisent de plus en plus.

 

La grande distribution est un secteur essentiel dans l'économie ; mais comme tout secteur, il a été amené à changer énormément en l'espace de quelques années seulement.

Si certains emplois n'existent probablement plus dans les années à venir, d'autres prendront le relais. En effet, les nouvelles formations sont aujourd'hui axées sur un marketing plus digital ainsi que sur les nouvelles méthodes de management et d'organisation stratégiques.

Les acteurs les plus influents resteront encore pendant de nombreuses années, et devront s'adapter aux multiples changements qui verront encore le jour dans les années à venir.

 

Sources :

- Rank Me If You Can : le marché de la grande distribution en 2020 - SEMrush
- Leclerc, Intermarché... Les grands gagnants de l'explosion du drive en 2020 - Business Insider