Etudes & Analyses

Analyse SWOT du secteur pharmaceutique

Le secteur pharmaceutique implique tout ce qui a trait aux médicaments ; de la recherche, la fabrication, à la commercialisation de ces derniers. En France, le secteur est assez large, comptant moins de 300 entreprises en 2016. L'industrie repose sur l'innovation, les bénéfices sont généralement réinjectés dans la recherche et le développement afin de rester compétitifs et de se démarquer.

ABONNEZ-VOUS

Consultez tous nos documents en illimité !

img

à partir de 19.95 € sans engagement de durée

Voir les offres
Analyse SWOT du secteur pharmaceutique

Credit Photo : Pexels

Forces
Faiblesses
Opportunités
Menaces


Forces

L'industrie pharmaceutique est vitale à l'humain afin de sans cesse améliorer son niveau de vie, ce qui en fait un besoin primaire. Ainsi, il s'agit d'un secteur qui ne risque pas de s'effondrer du jour au lendemain. Les connaissances de ce marché ne sont pas faciles d'accès à tous, il est ainsi difficile pour de nouveaux concurrents d'arriver sur un marché déjà très stable. De plus, avec l'évolution technologique actuelle, l'on peut dire que le secteur a de beaux jours devant lui. L'évolution des connaissances et de la science ne peut qu'être bénéfique à l'industrie dont le moteur est l'innovation et la recherche et le développement.

Les derniers chiffres des grands groupes pharmaceutiques : les laboratoires Servier ont enregistré un chiffre d'affaires de près de 2 milliards d'euros en 2016. Ce chiffre s'élève à 1 708 000 000 euros pour Sanofi Pasteur, 1 142 050 061 euros pour AstraZeneca Dunkerque Production, 1 042 328 040 euros pour Bayer Healthcare SAS, 924 047 994 euros pour Janssen, 829 363 880 millions pour Pierre Fabre et 487 095 000 euros pour Boiron.


Faiblesses

La principale difficulté dans ce secteur est de respecter la réglementation. En effet, il est logique par le fait qu'elle soit liée à la santé, qu'il existe une multitude de règles fixées par le Code de la santé publique. Cette industrie est essentielle à la survie de l'humanité, il est ainsi dangereux de prendre des libertés à cause des conséquences certaines que pourrait engendrer une erreur. Lorsque l'on travaille dans la santé, l'on n'a pas droit de se tromper. La sécurité sanitaire dit : « un produit de santé ne doit être diffusé que si les bénéfices qu'il apporte au patient l'emportent sur les risques qu'il comporte ».

Le processus de création d'un médicament est généralement long et chargé d'embûches afin de protéger la population. La somme d'argent nécessaire à mettre un nouveau produit sur le marché est énorme. Le chiffre en moyenne atteint pratiquement le milliard d'euros, que ce soit pour un médicament chimique ou biologique. À cause de la lourdeur du processus administratif, les entreprises pharmaceutiques doivent faire des essais cliniques à l'étranger, les obligeant à se délocaliser.


Opportunités

La technologie permet actuellement à chaque personne de mieux se prendre en charge et de se soigner. En effet, grâce aux montres connectées et aux smartphones, il est de plus en plus simple pour les entreprises de stocker les informations des consommateurs. Cette avancée pourrait servir à la fois à la population et aux entreprises pharmaceutiques, qui tous les deux gagnent à l'amélioration de la transmission d'informations.


Menaces

La population se tourne de plus en plus vers le soin naturel ou la prise de vitamines pour booster le système. Cela représente une menace pour les entreprises pharmaceutiques quant aux produits de petite nécessité. De plus, le consommateur tend à s'informer davantage au niveau de l'impact de la prise de médicament régulière pour de « petits bobos » et délaisse ce réflexe plutôt néfaste sur le long terme. Actuellement, 40 % de la population française a recours aux médecines alternatives et complémentaires telles que la réflexologie ou l'hypnose.


Sources : Statista, Leem, France Info TV, Journal du Net, Acadie Nouvelle, Le Monde


Les articles suivants peuvent vous intéresser :

Etude de cas stratégie - Le cas du Groupe Beiersdorf
La segmentation stratégique, étude du cas L'Oréal
Procter and Gamble : stratégie marketing
Le content marketing : définition et exemple de Colgate
Analyse Pestel - Le marché des cosmétiques