Etudes & Analyses

5 forces de porter - Yves Saint Laurent

Yves Saint Laurent, plus communément décrit sous l'acronyme YSL est une maison de luxe fondée en 1961. La marque est achetée à la fin des années 1990 par le groupe Kering. Elle comporte environ 1 000 salariés au début de l'année 2021 pour un chiffre d'affaires de 1 186 645 100 euros.

Consultez
tous nos documents
en illimité !

à partir de</br> <span>19.95 €</span></br> sans engagement</br> de durée

à partir de
19.95 €
sans engagement
de durée

Voir les offres
5 forces de porter - Yves Saint Laurent

Credit Photo : Unsplash Sebastian Coman Travel

Les forces de Porter

Les nouveaux entrants
Les produits de substitution
Le pouvoir de négociation des clients
Le pouvoir de négociation des fournisseurs
L'analyse de la concurrence existante

Les nouveaux entrants

YSL possède plusieurs domaines d'activités, du prêt-à-porter aux cosmétiques en passant par la parfumerie, ce qui fait de la marque un ensemble complet dans le domaine de la beauté.
L'arrivée de potentiels nouveaux entrants est toujours possible, mais face à un concurrent aussi ancien et réputé que YSL, les barrières s'avèrent être relativement compliquées à franchir. La menace est donc faible, les nouveaux entrants doivent être particulièrement vigilants pour séduire les consommateurs et se faire une place durable sur le marché.


Les produits de substitution

D'une manière générale, tous les produits proposés par YSL sont substituables, dans le sens où ils ne sont pas indispensables à la vie de tous les jours pour une grande majorité de consommateurs. N'importe quel autre produit d'une autre marque peut remplacer ces produits, et la concurrence est très importante dans ce secteur, que ce soit dans le prêt-à-porter comme dans celui des cosmétiques ou de la parfumerie.


Le pouvoir de négociation des clients

En ce qui concerne le groupe YSL, le pouvoir de négociation des clients n'est pas forcément très élevé, puisque la marque possède la réputation d'être une marque de luxe, proposant à ses clients des produits de qualité, donc forcément plus chers. Les consommateurs savent par conséquent à quoi s'attendre.
Néanmoins, force est de constater que la concurrence est très vive et que plus celle-ci est grande, plus les clients ont le choix et donc les marques, même celles représentant le luxe, doivent s'adapter aux exigences et aux besoins des consommateurs.


Le pouvoir de négociation des fournisseurs

Les fournisseurs possèdent une marge importante dans la négociation de leurs produits, surtout lorsque ceux-ci se révèlent être très populaires aux yeux des consommateurs. Cependant, les fournisseurs et les distributeurs travaillent en partenariat étroit et oeuvrent pour la satisfaction de la clientèle. En effet, le groupe a besoin de fournisseurs fiables pour pouvoir donner à sa clientèle ce qu'elle désire et les fournisseurs ont besoin des distributeurs pour engendrer une clientèle tout aussi fiable.


L'analyse de la concurrence existante

Les concurrents d'YSL sont très nombreux. On compte parmi eux les autres maisons du luxe, qui sont les principaux concurrents, comme Gucci, Prada ou encore Dior et Chanel.
Il existe cependant d'autres concurrents, qui ont leur importance sur le marché, comme les produits bio et naturels, avec l'émergence de nouveaux acteurs qui tentent de se positionner sur le marché et qui commencent peu à peu à se frayer un chemin sur le segment.
Les enseignes de grande distribution possèdent également leurs propres marques, moins chères, mais tout aussi dangereuses pour les marques de luxe, car les consommateurs les apprécient tout particulièrement, et peuvent se les procurer en faisant leurs courses, ce qui a un côté pratique.



Sources : Societe.com, Toulouse-marketing.fr