Etudes & Analyses

Exemples de sujets et de problématiques pour un mémoire sur le contrôle interne

Le contrôle interne est une fonction qui est souvent mal connue ou mal perçue, dans les entreprises. Elle est souvent assimilée à une perte de temps ou d'argent, à des contrôles inutiles et à une pression sans grand bénéfice. Néanmoins, elle revêt une importance capitale quant à la fiabilité des procédures, des moyens utilisés, des éléments produits par l'entreprise. Nous vous donnons ici quelques idées de thèmes et de problématiques pour des mémoires sur le contrôle interne.

Consultez
tous nos documents
en illimité !

à partir de</br> <span>19.95 €</span></br> sans engagement</br> de durée

à partir de
19.95 €
sans engagement
de durée

Voir les offres
Mémoire sur le contrôle interne

Credit Photo : Freepik standret

 

Sujet 1 - Contrôle interne et audit

Idée de problématique : en quoi le contrôle interne d’une entreprise influence-t-il l’audit de cette entreprise ?

Les auditeurs externes d’une société prennent toujours connaissance, lors de leurs interventions, des éléments de contrôle interne de l’entreprise. Selon la qualité de leurs observations, ils peuvent choisir d’alléger ou de renforcer leurs travaux d’audit, sur tout ou une partie de leur périmètre de revue. En effet, si les auditeurs observent un contrôle interne fort, régulier, bien documenté, ils peuvent alléger leurs travaux, car l’entreprise réalise déjà une partie des travaux de revue et de contrôle en interne. L’auditeur sera alors chargé de vérifier la force du contrôle interne et de prouver qu’il est fiable et robuste, suffisamment pour lui permettre de réaliser des travaux plus légers et moins étendus. Au contraire, si le contrôle interne est défaillant ou non existant, l’auditeur doit réaliser davantage de contrôles, plus poussés, plus fréquents, pour être sûr de bénéficier d’une analyse suffisante et satisfaisante.


Sujet 2 - Contrôle interne et coût

Idée de problématique : le contrôle interne doit-il être considéré comme un poste de coût ou de profit ?

Le contrôle interne est une fonction dite support de l’entreprise, au même titre que la finance ou les ressources humaines. Ce sont des fonctions pour lesquelles les coûts sont supportés en central par l’entreprise, qui considère que ce sont des coûts essentiels à son bon fonctionnement. Le but de ces fonctions n’est pas d’engranger du chiffre d’affaires ni de réaliser des profits, elles ont simplement pour objectif de permettre la bonne marche de l’entreprise, sans faille, avec des fonctions administratives indispensables. Néanmoins, le contrôle interne, s’il est bien mené et performant, peut conduire l’entreprise à réaliser des économies substantielles, à améliorer sa productivité, à limiter les pertes et même à réaliser des profits. Il sera intéressant dans ce mémoire de montrer que certes, la fonction contrôle interne a un coût de fonctionnement (lié au coût des salaires des membres des équipes, au coût des équipements qu’ils utilisent, aux bureaux occupés, etc), mais qu’elle peut également générer des profits. L’utilisation d’exemples concrets d’économies ou de profits réalisés grâce à la fonction contrôle interne serait un plus.


Sujet 3 - Contrôle interne et performance

Idée de problématique : en quoi le contrôle interne peut-il permettre d’améliorer la performance de l’entreprise ?

Le contrôle interne n’a pas pour but ultime de contrôler. Si l’on contrôle, c’est pour améliorer les processus, faire des économies, s’assurer de la fiabilité des procédures en place et des interventions humaines, etc. Néanmoins, souvent le contrôle interne permet de mettre à jour des failles dans les systèmes, les processus, les hommes, et leur correction entraîne des gains de performances pour les entreprises. On pourrait ici mentionner des exemples réels d’améliorations des performances d’entreprises suite à des découvertes réalisées par le contrôle interne. On peut penser, par exemple, à l’établissement de flowcharts par l’équipe de contrôle interne, qui s’aperçoit alors que certaines tâches sont partiellement couvertes et d’autres couvertes à deux reprises par des acteurs différents. Des réorganisations d’équipes entraînent alors des gains de performance significative, ainsi qu’une meilleure prise en compte des risques.


Sujet 4 - Contrôle interne bancaire

Idée de problématique : en quoi les évolutions récentes de la règlementation viennent-elles impacter le contrôle interne bancaire ?

Les banques sont très impactées par les évolutions légales et règlementaires. Elles doivent faire face à de nombreuses nouvelles obligations, qui entraînent un surplus de travail administratif. Dans ces établissements, le contrôle interne est obligé de s’adapter à ces nouvelles exigences, et doit sans cesser se réinventer pour incorporer au mieux les nouvelles normes. Il sera intéressant ici d’utiliser un exemple concret des évolutions du service de contrôle interne dans une banque, au cours de ces dernières années.


Sujet 5 - Contrôle interne et assurance

Idée de problématique : en quoi et comment le contrôle interne permet-il aux assureurs d’optimiser la gestion des risques ?

Les assureurs sont très impactés par les risques, leur bonne gestion est une caractéristique essentielle à leur survie. Le contrôle interne est une fonction qui permet aux assureurs de s’assurer de leur bonne maîtrise et évaluation du risque, pour les minimiser et les gérer au mieux. Il sera intéressant ici de montrer comment le contrôle interne peut permettre une optimisation de la gestion des risques, notamment en identifiant rapidement les risques essentiels et les axes d’améliorations possibles.

Le contrôle interne est une fonction complexe, vaste et qui diffère fortement d’une entreprise à une autre. Il est encore peu développé dans les PME et pourtant son importance va crescendo, dans un monde en perpétuelle mutation dans lequel les risques sont également de plus en plus nombreux et mouvants.