Etudes & Analyses

Quelle structure pour un business plan ?

Lorsque l'on s'apprête à créer ou reprendre une société, c'est l'étape indispensable. Le business plan contient toute l'orientation que vous allez donner à l'entreprise, aussi bien en termes philosophiques que commerciaux, financiers que stratégiques. Ce document primordial pose beaucoup de questions à son rédacteur : nous vous proposons aujourd'hui de répondre à celle de la structure à adopter.

ABONNEZ-VOUS

Consultez tous nos documents en illimité !

img

à partir de 19.95 € sans engagement de durée

Voir les offres
La structure d'un business plan

Credit Photo : Unsplash Thought Catalog

Comme pour d'autres outils de réflexion, la structure du business plan, sorte de Bible présentant tous les aspects de l'entreprise que vous allez diriger, peut être établie selon une division en trois parties, sans compter les évidentes introduction (présentation très brève des caractéristiques du business plan) et conclusion.


Première partie - Le projet d'entreprise
Deuxième partie - La structure et le créateur d'entreprise
Troisième partie - La prévision financière


Première partie - Le projet d'entreprise

Vous devez présenter ici tous les tenants et aboutissants de votre future société. Le projet d'entreprise commence par être expliqué via le produit ou le service que vous souhaitez proposer, et par quels moyens.

Vous abordez évidemment les caractéristiques du produit ou du service (en termes pratiques, technologiques, etc.) mais aussi les stratégies commerciales et marketing envisagées (l'importance du marketing mix est soulevée) tout comme ce qui relève des ressources humaines employées.

Une étude de marché présente aussi le marché ciblé, sa teneur, ses avantages et ses difficultés : en la lisant, on doit saisir tout ce qui constitue le marché et du même coup ce que notre entreprise va y apporter.


Deuxième partie - La structure et le créateur d'entreprise

C'est ici la partie où vous parlez de vous. Votre parcours professionnel et vos compétences, ainsi que votre motivation. Cette section vise à faire comprendre aux lecteurs que vous avez les talents et capacités de mener le projet de création ou de reprise d'entreprise à bien, que vous êtes la personne idéale pour le faire. Éventuellement, vos associés ou futurs salariés déjà identifiés peuvent être présentés.

Vous précisez également un élément administratif : quelle structure juridique vous avez choisie pour l'entreprise (SA, SARL...) avec le capital minimum prévu en fonction.


Troisième partie - La prévision financière

Certainement la section la plus ardue, où les compétences de comptabilité doivent être liées à la pertinence stratégique. L'argent étant « le nerf de la guerre », cette partie vise ni plus ni moins qu'à valider la viabilité puis la pérennité financière du projet d'entreprise.

Voici les éléments qui doivent figurer dans ce troisième chapitre de votre business plan :

- tableaux de financement et des investissements,
- bilan prévisionnel,
- budget prévisionnel de trésorerie (mensuel),
- calculs du besoin en fonds de roulement et bien sûr du seuil de rentabilité,
- compte de résultat prévisionnel.

La conclusion vous permet à l'issue de ces trois parties de synthétiser la pertinence, la cohérence, et la force de votre projet de création ou de reprise d'entreprise.