Consultez
tous nos documents
en illimité !

ABONNEZ-VOUS

à partir de
19.95 €
sans engagement
de durée

Voir les offres

Quels les moyens de financer une entreprise en 2022/2023 ?

Le prêt de financement n'est plus uniquement disponible dans les banques et de plus en plus de solutions s'offrent désormais aux entreprises. Un tour d'horizon.

Quels les moyens de financer une entreprise en 2022/2023 ?

Credit Photo : Moyens de financer son entreprise - creactifs.com

Introduction

Dans le contexte actuel, il semble de plus en plus complexe d’obtenir un financement pour une entreprise. En effet, les organismes de crédit sont de plus en plus frileux à l’idée d’accorder des crédits de peur que les entreprises ne puissent les rembourser sur le long terme. A contrario, les entreprises ont besoin de trouver des financements pour se lancer et se faire connaitre de la clientèle. Pour ce faire, ils ont besoin d’un dossier solide et d’organismes prêts à leur accorder leur confiance. Le prêt dans son acception générale n’est plus uniquement disponible dans les banques et de plus en plus de solutions s’offrent désormais aux entreprises, il existe différents moyens de les financer.

Les options de financement

L'apport personnel

Le premier est l’apport personnel et c’est sans aucun doute l’un des moyens les plus sûrs d’obtenir un financement, ou tout du moins, un premier financement. Lorsque cela est possible, les entrepreneurs puisent dans leurs propres réserves pour compléter une demande de prêt initiale. Les banques ou autres organismes sont souvent plus aptes à prêter de l’argent lorsqu’un apport personnel est disponible. C’est aussi la méthode la plus simple à mettre en place, puisqu’elle ne nécessite pas l’établissement d’un dossier qui devra être validé ou un rendez-vous avec un tiers.

Subventions et financements publics

Une autre technique consiste à bénéficier d’aides et de subventions qui sont disponibles selon le domaine d’activité et la taille présumée de l’entreprise ainsi que sa situation. La crise sanitaire ainsi que les conflits en Ukraine ont amené d’autres types d’aides pour les entreprises. Les subventions et autres financements publics peuvent permettre certes de lancer une affaire mais aussi de développer celle-ci en proposant d’autres activités. Plusieurs critères sont à prendre en compte pour pouvoir en bénéficier et cela peut de plus prendre du temps avant d’être accepté. Ces aides peuvent être obtenues dans le cadre d’entreprises lucratives ou non. Généralement, les aides sont données par l’Etat ou encore par les diverses collectivités existantes, comme la région ou le département. Ces organismes ont pour principal objectif de répondre à une demande toujours plus forte de la part de créateurs d’entreprises. Notons enfin qu’il existe des aides plus ou moins spécifiques en fonction du profil du demandeur ou de l’entreprise en question. Par exemple, les femmes et les jeunes entrepreneurs peuvent se voir octroyer certaines aides pour bien démarrer leur activité.
En ce qui concerne les subventions, elles proviennent d’organismes spécialisés et sont données à certaines conditions. Elles sont différentes en fonction du domaine d’activités et/ ou des régions.

Prêts bancaires

Une troisième option consiste à demander un prêt bancaire pour les professionnels, qui diffère quelque peu de celui accordé aux particuliers. Il est destiné aux entreprises, aux artisans ou encore aux agriculteurs. Le prêt permet aux demandeurs de pouvoir acheter les équipements nécessaires, que ce soit pour démarrer ou développer leur activité. Il peut couvrir aussi bien des besoins en immobilier, équipements divers ou encore en trésorerie.
Dans ce type de crédit, le versement est versé en une ou plusieurs fois selon la demande de l’emprunteur et le remboursement commence dès que l’intégralité des fonds ont été versés sur le compte. Il peut être étalé sur plusieurs années, exactement comme lors d’une demande pour un prêt de particulier. Enfin, il est possible également de la même manière de rembourser le prêt avant la date d’échéance en cas de fortes rentrées d’argent à un moment ou à un autre.

Crowdfunding - financement participatif

Le crowdfunding est également appelé financement participatif. Il existe des plateformes sur le net qui permettent de lever des fonds, et en échange ces plateformes perçoivent des revenus sous forme de commission. Les entrepreneurs peuvent récolter des sommes plus ou moins grandes tout en limitant les risques liés aux crédits de types traditionnels. Plus le nombre de donneurs est élevé, et plus l’entreprise pourra voir le jour rapidement et/ ou se développer. Celui qui investit à l’avantage de savoir exactement a quoi son argent est utilisé, pourquoi et comment. On retrouve le crowdfunding sous trois formes principales : le don, l’investissement ainsi que le prêt.

IPO - Initial Public Offer

Les IPO (initial public offer), est une introduction en bourse via une offre publique. Les avantages peuvent être nombreux, comme le fait d’accélérer la croissance d’un groupe ou de renforcer la visibilité d’une entreprise que ce soit au niveau national comme mondial. Avec cette méthode, le recrutement s’en trouve également facilité. Il semblerait que cette option ait eu un succès grandissant ces dernières années, grâce notamment à une grande quantité de liquidités disponibles et des performances très enviables du marché boursier.

ICO - Initial Coin Offer

Les ICO (initial coin offer), est une opération pour rassembler des fonds. Les sociétés qui ont besoin d’un financement émettent des jetons, et les potentiels investisseurs souscrivent grâce à l’émergence des crypto-monnaies. Si l’entreprise fonctionne correctement et devient pérenne, il est à noter que les investisseurs pourront accéder à un ensemble de produits et/ ou de services issus de la société dans laquelle ils auront investi. Il s’agit d’une source de financement de plus en plus prisée, elle utilise les nouvelles technologies et concerne la plupart du temps des entreprises qui ne sont que très peu développées.

CONCLUSION

Malgré les nombreuses manières qui existent pour financer une entreprise, il est toujours complexe de parvenir à un accord de financement avec les outils traditionnels comme les banques et autres organismes de crédits. Pour cette raison, les entrepreneurs tendent à se tourner de plus en plus vers des solutions dites « alternatives » pour avoir davantage de chances de faire fructifier leur projet sur le long terme.

REFERENCES
https://creactifs.com/blog/comment-assurer-le-financement-dun-projet-de-creation-dentreprise-en-periode-de-crise/
https://finance-innovation.org/comment-se-financer-pendant-et-malgre-la-crise/
https://www.rachatducredit.com/quelles-sont-les-techniques-de-financement-5788.html