Etudes & Analyses

Consultez
tous nos documents
en illimité !

à partir de</br> <span>19.95 €</span></br> sans engagement</br> de durée

à partir de
19.95 €
sans engagement
de durée

Voir les offres

La méthode FAST : définition, explication, exemple

La méthode FAST est une méthode d'analyse et de résolution de problèmes fonctionnels, sous la forme de diagrammes. Nous commencerons par présenter la méthode en détail, ainsi que son fonctionnement. Dans un deuxième temps, nous tenterons de montrer quels sont les avantages de la méthode FAST, mais également quelles sont ses limites et les difficultés qu'elle peut rencontrer.

La méthode FAST

Credit Photo : Freepik drobotdean

La méthode FAST est une méthode dont l'objectif principal est d'analyser les fonctions d'un produit, de façon à concevoir de nouveaux produits ou à résoudre des problèmes techniques fonctionnels.

Présentation de la méthode FAST

L'acronyme FAST désigne Function Analysis System Technic, ce qui recouvre pleinement l'ambition de la méthode FAST. La méthode FAST vise à organiser sa réflexion sous la forme d'un diagramme, dont le point de départ est composé d'une fonction technique que l'on vise à remplir et à exécuter.

Un exemple est donné ci-dessous :

Dans le cas d'un randonneur qui voudrait accéder à son sac à dos alors qu'il tient des bâtons, l'exemple serait le suivant :

L'objectif de dresser une analyse sous cette forme est de bien décomposer le fonctionnement des produits, à partir d'une fonction principale puis de différents niveaux de sous-fonctions, de façon à parvenir à différentes possibilités techniques de résolution des problèmes rencontrés. La méthode FAST est ainsi clairement orientée vers l'utilité du produit, plutôt que vers ses composantes techniques ou même la théorie liée à son utilisation. La méthode FAST est ainsi une méthode résolument pratiquée, orientée vers le terrain et la réalité.

Identifier les fonctions à remplir, puis les solutions techniques, permet aux personnes impliquées de prendre conscience des actions à mener, et d'apporter des solutions aux problèmes plutôt que de simplement les identifier. L'un des objectifs principaux est d'encourager la créativité des collaborateurs et des membres participant au projet, les incitant à réfléchir en dehors des circuits battus, à imaginer des solutions nouvelles et novatrices. La méthode FAST permet une certaine prise de recul très importante lorsque l'on est impliqué dans un projet complexe, notamment du fait des difficultés techniques rencontrées lors des différentes étapes.

Pour identifier les fonctions et les sous-fonctions d'un produit, la méthode FAST suggère l'utilisation de questionnements nombreux et actifs : comment ? Pourquoi ? Quand ? Le but est de disposer d'un maximum d'informations avant d'être capables de les organiser, de les classifier, de les hiérarchiser de façon efficace. Le fait de rédiger et de poser un diagramme sur le papier oblige le participant à clarifier ses idées, à vérifier ses cheminements intellectuels, à s'assurer de la pertinence de ses connaissances à chaque étape. La représentation visuelle du diagramme offre une vision synthétique et efficace.

Une boîte située sous le diagramme FAST peut contenir des contraintes ou des éléments extérieurs à prendre en compte dans le cadre de l'analyse réalisée.

 

Avantages et limites de la méthode FAST

Le principal intérêt de la méthode FAST réside dans la nécessaire réflexion qu'elle engendre concernant les problèmes rencontrés. Le diagnostic n'est que le point de départ de la réflexion, qui s'articule ensuite au-delà, vers la résolution des problèmes et l'identification de solutions pertinentes. De plus, la méthode FAST oblige les participants à décomposer les fonctions et sous-fonctions des produits, et elle leur apporte donc, si besoin était, une excellente connaissance et compréhension du fonctionnement des produits, et de leurs enjeux.

La réalisation d'un diagramme FAST est propice à l'innovation. Elle encourage les participants à identifier des produits qui ne remplissent pas complètement leurs fonctions, qui posent des problèmes encore non résolus, et qui pourraient se voir proposer des solutions alternatives.

Néanmoins, la méthode FAST n'est pas une méthode magique. Elle requiert beaucoup de réflexion, un travail de précision, des axes pertinents d'analyse et de réflexion. Par ailleurs, la méthode FAST ne tient que partiellement compte des difficultés techniques, des contraintes diverses (budgétaires notamment), et est parfois qualifiée de méthode certes orientée vers la pratique, mais toujours trop théorique pour réellement déboucher sur des améliorations quotidiennes.

Dans tous les cas, dans certains cadres, la méthode FAST est une méthode intéressante à déployer et enrichissante pour les participants, même si les débouchés réels sont parfois inférieurs aux attentes des membres. Elle a l'avantage de stimuler la créativité et de mettre les collaborateurs en confiance concernant la qualité de leur participation au projet, de rebattre les cartes et de ne pas se contenter de reproduire des modèles déjà existants.

 

Sources : Innover malin, Appvizer, Manager go