Etudes et Analyses

SaaS : avantages et inconvénients aujourd'hui !

En 2014, et bien avant d'ailleurs, les entreprises ont tendance à se tourner vers l'externalisation de leurs données, y compris de certains services. On appelle cela le cloud. Mais nous pouvons également parler de Saas ou Logiciel en tant que service (Software as a service).Quels sont ses avantages ? Ses inconvénients ? Quid du SaaS dans un monde qui regarde vers les nuages ? Quels sont les différences entre cloud et SaaS ?

abonnez-vous

Consultez
toutes nos études
& analyses sectorielles
en illimité !

img

à partir de
19.95€
sans engagement
de durée

Voir les offres
Cloud

https://www.flickr.com/photos/maddog78/

Saas : avantages...

Qu'est-ce que le Saas premièrement ? Il s'agit en fait d'un modèle d'exploitation fournissant à des entreprises un ou plusieurs logiciels utiles à leur fonctionnement. Ces logiciels ne nécessitent pas l'achat d'une licence, mais simplement l'achat en ligne d'un service : messagerie, visioconférence, CRM, partage d'agendas... Les avantages de ce système sont multiples, puisque le SaaS permet premièrement de ne pas avoir à installer un logiciel en interne, mais bel et bien de l'externaliser. Le fonctionnement est simple, puisqu'il nécessite simplement un achat en ligne, puis une utilisation à la demande. On estime également qu'un tel fonctionnement permet à une entreprise de mieux gérer son budget technique, car avec l'installation de ce type de logiciels en interne, de nombreux coûts supplémentaires sont à prendre en compte : mises à jour, licence... A signaler que dans le cadre d'un SaaS, le prestataire s'occupe lui-même de toutes les mises à jour, pratique.

...et inconvénients

Au rayon des défauts du système, disons que le Saas présente quelques soucis de sécurité, entre le prestataire qui vend ses logiciels et l'entreprise qui l'achète. Cette dernière doit en effet mettre en place des protections puisque certaines données se voient stockées sur les serveurs du prestataire. En outre, lors d'un problème entre les deux parties, l'entreprise se voit dans l'obligation de trouver un nouveau partenaire. Dans ce cas précis, il faut alors prendre le temps de transférer toutes les données utiles d'une plateforme à une autre, avec les problèmes de comptabilités que cela peut engendrer.

Cloud et SaaS

Dans un film sorti au cinéma en 2014, un personnage déclare « Personne ne comprend rien au cloud ! ». Une réflexion née du fait que le cloud ne possède pas de machines physiques pour beaucoup, puisque le cloud permet le stockage de données informatique sur internet. « Quelque part » sont tentés de décrire vaguement certains. Pour être plus précis, le cloud computing, contrairement au SaaS qui propose l'accès à des logiciels, permet d'accéder à une infrastructure globale d'applications sur internet : bande passante, stockage et capacité à faire tourner ces applications (CPU).

Autre différence : la taille des infrastructures. Dans le cadre d'un SaaS, l'infrastructure est celle du prestataire et de ses propres capacités (bureaux, serveurs, etc.). Tandis que le cloud offre des infrastructures absolument immenses, ce qui permet d'ailleurs cette disposition presque illimitée à stocker des données. Google a d'ailleurs été un des premiers à « briser » cette barrière de la limitation du stockage. De manière générale, le cloud se détache du SaaS par cette propension qu'il a à proposer des services aux capacités illimitées.