Etudes et Analyses

Lancement du premier drone européen

Chaque semaine, les médias nous parlent de drones suspects survolant des zones sensibles comme l'Elysée ou les centrales nucléaires françaises. Mais lorsque l'Europe travaille sur le lancement d'un drone européen, elle s'attarde sur un drone de plus grande envergure. Celui-ci devrait voir le jour en 2025. Son élaboration mettra en lumière un partenariat unique entre les grandes puissances européennes et les groupes leaders du secteur de l'aéronautique.

abonnez-vous

Consultez
toutes nos études
& analyses sectorielles
en illimité !

img

à partir de
19.95€
sans engagement
de durée

Voir les offres
Drone militaire Airbus Dassault

Credit photo : http://french.peopledaily.com.cn/

Qu'est-ce qu'un drone ?

Un drone est un aéronef de taille variable qui n'embarque personne à bord. Cet objet volant est très utilisé par les forces armées afin de réaliser des missions à risques telles que la surveillance des zones de guerres et de combats. Les drones sont également massivement utilisés par l'ensemble des responsables de la sécurité pour la surveillance des sites sensibles ou des frontières. Aujourd'hui, les drones sont prisés à des fins pratiques, pour Google Maps, ou artistiques, pour le cinéma.

Focus sur le prochain drone européen

Le futur drone européen sera un drone dit « de reconnaissance » de type MALE (moyenne altitude longue endurance). Des drones MALE sont actuellement utilisés par l'armée américaine pour frapper des cibles en zone de guerre (Afghanistan, au Pakistan, au Yémen ou encore en Somalie). Ceux qu'on appelle les « Reaper » peuvent voler pendant 24 heures à 3000 mètres d'altitude.

Le marché des drones est dominé par deux pays : les États-Unis et Israël. Les différents pays d'Europe ne peuvent à ce jour les concurrencer, aucun terrain d'entente n'ayant été trouvé pendant près de 10 ans.

Drone européen : le projet voit enfin le jour

C'est à Bruxelles que les ministres de la Défense allemand (Ursula von der Leyen), italien (Roberta Pinotti) et français (Jean-Yves Le Drian) ont signé la lettre d'intention qui lance officiellement les études techniques et la fabrication du drone européen. Selon l'AFP, une première phase de deux années portera sur une étude de définition et déterminera avec le plus de précisions possibles les prérequis opérationnels pour la conception d'un prototype.

Le drone de reconnaissance européen aura un coût de développement important qui sera partagé entre les différents pays membres du projet. Ce coût est estimé à près un milliard d'euros. Plusieurs géants de l'industrie aéronautique collaboreront autour du projet, à savoir Airbus Group, Dassault Aviation et Alenia Aermacchi. Ces groupes internationaux ont d'ores et déjà soumis une proposition concrète pour construire ensemble le futur drone européen.

L'intérêt du drone européen

Selon un sommet consacré à la Défense qui s'est tenu en décembre 2013, la création de drones européens devient urgente. Le projet n'a jamais pu voir le jour à cause des nombreuses coupes budgétaires réalisées auprès des militaires. Aujourd'hui, les crédits sont débloqués et le projet prend forme.

Un point sur l'ensemble des projets militaires, et donc sur la création d'un drone européen, est prévu fin juin lors du prochain rassemblement des 28 chefs d'Etat et de gouvernement.