Etudes & Analyses

Étude de marché - Le marché du bio en France en 2020

En 2020, le marché du bio totalise un chiffre d'affaires de 11,9 milliards d'euros, soit une augmentation de plus de 60 % en l'espace de 20 ans.

Consultez
tous nos documents
en illimité !

à partir de</br> <span>19.95 €</span></br> sans engagement</br> de durée

à partir de
19.95 €
sans engagement
de durée

Voir les offres
Le marché du bio en France

Credit Photo : Unsplash Markus Spiske

Quelques chiffres
Les distributeurs
Les consommateurs
Tendances et perspectives d'avenir


Quelques chiffres

Les achats de produits bio ont eux aussi augmenté de 1,4 milliard d'euros, la croissance étant estimée en 2020 à 13,7 %.
Environ 7 % de la consommation alimentaire des ménages était consacrée au bio en 2020 contre moins de 2 % en 2010. Notons de plus que 60 % des consommateurs achètent du bio au moins une fois par mois contre 14 % en 2009.
On compte sur le territoire français 47 196 producteurs bios et 8813 distributeurs.


Les distributeurs

Le marché du bio se divise en plusieurs sortes d'acteurs qui se partagent la totalité des parts de marché. Le plus grand nombre de produits bio sont aujourd'hui vendus en grande distribution, pour 55 %. Les magasins spécialisés dans le secteur bio, comme La Vie Claire ou Biocoop représentent 28 % des parts de marché, la vente directe 11 % et les artisans divers les 6 % restants.

Comme nous l'avons plus haut dans l'introduction, la France compte un nombre toujours plus élevé de producteurs sur le marché, la demande étant en forte hausse.

Même les acteurs qui n'étaient à la base pas du tout spécialisés dans le bio se mettent à produire ce type de produits pour satisfaire une clientèle de plus en plus exigeante et de mieux en mieux informée.


Les consommateurs

Nous l'avons dit plus haut, les consommateurs d'aujourd'hui sont très exigeants et cela est en grande partie grâce à l'information, omniprésente avec Internet et les nombreux articles et autres blogs qui traitent du bien-être et des produits sains et naturels.

Les consommateurs souhaitent en outre davantage de transparence dans l'origine des produits qu'ils achètent, car les scandales sur les pseudos produits bio ont été nombreux ces dernières années, mettant à mal la confiance des consommateurs.

Ces derniers s'intéressent de plus en plus à ce qu'ils mangent et aux produits sains, ainsi qu'aux achats locaux, surtout depuis le début de la crise sanitaire.

Les producteurs ont été en effet nombreux à assurer les livraisons directement à domicile durant les périodes de confinement pour pouvoir continuer à subsister pendant cette période troublée. Il semblerait que ces habitudes soient restées ancrées dans une grande quantité de foyers français ces derniers mois.


Tendances et perspectives d'avenir

Le bio prend beaucoup d'ampleur en France et dans le monde entier également. Dans les années à venir, il y aura encore davantage de traçabilité des produits et les consommateurs pourront réellement savoir d'où viennent les produits et à partir de quoi ils sont fabriqués. Tous les produits se déclinent déjà en version bio, et pas seulement les denrées alimentaires. Les produits ménagers également, ainsi que les cosmétiques prennent une place de plus en plus importante dans la vie des clients. Les grandes distributions fabriquent leurs propres marques bio, ainsi que les plus grandes maisons du luxe, qui se sont positionnées lentement mais sûrement sur le marché.

Dans les années à venir, les food trucks spécialisés dans le bio se feront plus nombreux, ainsi que ce que l'on appelle communément les fast goods, par opposition aux fast foods. Pour le moment, ils ont pour cible les consommateurs relativement aisés, car les menus sont chers, mais dans le futur, tout ceci se généralisera, rendant les tarifs plus abordables.



Sources : Agence bio, Biocoop