Etudes & Analyses

Étude de marché exemple - Le marché du whisky 2020

Le marché du whisky a beaucoup évolué au fil des ans, avec un rapport à l'alcool des consommateurs qui a lui aussi énormément changé, ce qui impacte plutôt positivement la totalité du segment ou presque.

Consultez
tous nos documents
en illimité !

à partir de</br> <span>19.95 €</span></br> sans engagement</br> de durée

à partir de
19.95 €
sans engagement
de durée

Voir les offres
Le marché du whisky

Credit Photo : Pexels Maria Pop

En 2021, il existe en France 95 distilleries et 28 000 fûts en vieillissement. Le marché du whisky séduit le plus souvent une clientèle d'habitués, pour 70%.

En 2020, notons de plus que 1,1 million de bouteilles de whisky ont été vendues, avec près de 2 millions de litres produits.

Toujours sur le territoire français, ce sont près de 50 affineurs qui sont encore en activité.

Il existe 115 marques différentes, ce qui participe à la richesse de la gamme depuis plusieurs décennies. Depuis 2010, ce sont près de 65 millions d'euros qui ont été investis dans le secteur pour proposer aux consommateurs.

La fédération française de whisky possède divers partenariats, contribuant ainsi et à sa notoriété et à sa sécurité financière.


Les acteurs 

Il existe une multitude de types de whisky différents, les nationalités sont toutes aussi diverses. Ainsi, on retrouve du canadien, de l'australien, de l'européen, de l'asiatique et de l'américain.

Les plus grandes marques portent les noms de Lixir, Pernod-Ricard, ou encore Clan Campbell ou Diageo et William Peel.

Les marques les plus vendues en 2020 sont Dalmore, Blanton, Mac dowell, Impérial Blue, Jack Daniels et Johnnie Walker.

Le prix varie entre 30 et plus de 100 euros la bouteille selon la gamme.

Les différentes gammes sont le blended whisky, le rye whisky, le single malt et le single grain.


Les consommateurs

La société de consommation actuelle et l'accès à l'information engagent les consommateurs à être de plus en plus exigeants quant à la qualité du whisky qu'ils consomment.

Le rye prend une importance toute particulière dans le choix des consommateurs ces dernières années, avec une augmentation des ventes de plus de 20% en l'espace de deux ans.

Notons de plus que 49% des consommateurs préfèrent boire leur whisky à leur domicile dont 31% en famille lors d'une occasion particulière. Pour une majorité, la bouteille de whisky est une manière de fêter une occasion particulière, soit professionnelle, soit un événement familial. 29% disent en consommer comme un remontant après l'annonce d'une mauvaise nouvelle notamment.

Seulement 5% des consommateurs choisissent le whisky comme une boisson de bar, en effet, elle est très peu consommée dans les pubs ou autres débits de boissons. Idem pour les discothèques, avec 4%. On notera les mêmes tendances pour les restaurants et les cafés, avec respectivement 5% et 4%.

Le whisky reste une boisson familiale qui se déguste dans l'intimité d'une maison ou d'une ambiance purement familiale ou amicale.

80% des consommateurs préfèrent enfin boire un très bon whisky peu souvent plutôt qu'une boisson bas de gamme.


Tendances du secteur

Les tendances sont à l'explosion des saveurs et à la douceur, avec des alcools toujours moins forts, mais dotés d'une certaine élégance et d'un raffinement hors norme.

Les consommateurs sont exigeants quant à la qualité, certes, mais le whisky reste une boisson que la grande majorité des consommateurs boivent très occasionnellement.

Le whisky américain est l'un des alcools qui ont le mieux résisté à la crise, mais on note néanmoins un vrai développement des whiskys japonais et irlandais. Le chiffre d'affaires de ces deux pays ne cesse d'augmenter au niveau mondial.

Enfin, une attention particulière est portée aujourd'hui à la qualité de l'emballage et au design même de la bouteille, 60% des consommateurs admettent en effet être séduits par une belle bouteille.

 

Les alcools d'une manière générale ne font pas forcément partie des priorités des consommateurs en 2021, néanmoins, le whisky reste une boisson avec une vraie histoire dans un grand nombre de pays.

Certains tirent leur épingle du jeu en parvenant à allier qualité et design réussi, d'autres mises sur un prix abordable pour séduire un maximum de consommateurs.

Les marques comptent surtout sur le côté émotionnel que ce type d'alcool suscite chez les consommateurs, avec les notions de partage et de sensations, que l'on retrouve par ailleurs dans tous les pays et toutes les cultures.

Petit à petit, la stratégie de ces marques prend un côté plus ludique grâce notamment à l'utilisation de la réalité augmentée.



Sources : Marketing4innovation, Whisky de France, Private whisky society