Etudes & Analyses

Étude de marché exemple - Le marché du service à la personne en 2020

Le marché du service à la personne a connu de profonds bouleversements en 2020 à cause de la pandémie, mais reste malgré tout un secteur plein d'avenir pour le futur. En effet en 2019, le chiffre d'affaires était de 18 millions pour tomber en 2020 à 15,6 millions. Rien d'exceptionnel à cela, puisque les confinements successifs auront permis à davantage de gens de pouvoir s'occuper de leurs proches (personnes âgées, enfants).

Consultez
tous nos documents
en illimité !

à partir de</br> <span>19.95 €</span></br> sans engagement</br> de durée

à partir de
19.95 €
sans engagement
de durée

Voir les offres
Le marché du service à la personne en 2020

Credit Photo : Unsplash Markus Spiske

Le service à la personne représente en outre 1% du PIB en 2020 et conserve un haut potentiel malgré la crise. Aujourd'hui, le secteur dominant est l'aide à domicile, qui représente 63% du marché.

Le marché dans son intégralité compte par ailleurs 1,3 million de salariés en 2020. La baisse d'activités enregistre une baisse de 48% du nombre d'interventions et 33% des entreprises ont dû cesser toute activité.

Notons enfin que le marché compte plus de 20 métiers différents.

L'offre et la demande

Le service à la personne comprend diverses sortes d'acteurs, dont 80% sont des entreprises. Les franchises tendent à prendre une place de plus en plus importante, de nombreux acteurs ayant conscience du marché de niche du segment et souhaitant développer une activité plus dense dans le futur. 15% sont des associations et 5% des établissements publics.

Parmi les réseaux les plus généralistes se trouve l'APEF, qui propose des aides dans tous les domaines, comme le jardinage, le repassage ou encore la garde d'enfants et l'aide pour les personnes en situation de handicap. Il en va de même pour le groupe 3AP ou encore O2.

Il existe également des réseaux plus spécifiques, où les entreprises se spécialisent soit dans le jardinage, soit dans la garde d'enfants, etc.

La demande est de plus en plus forte, notamment dans les services liés aux personnes âgées ainsi qu'à la garde d'enfants.

La réglementation et tout ce qui concerne le domaine fiscal sont en outre très bénéfiques aux personnes en demande sur ce type de services, ce qui améliore d'autant plus l'état de santé du secteur.

Le vieillissement de la population incite de plus en plus de familles à souhaiter un accompagnement pour leurs parents, ce qui leur permet autant que faire se peut d'éviter la maison de retraite.

Les tendances et perspectives

Comme dans beaucoup d'autres secteurs, le marché du service à la personne est très impacté par la digitalisation et les nouvelles technologies. La plupart des entreprises donnent l'occasion aux parents de réserver des aides directement via une application en ligne ce que plus de 70% des consommateurs réguliers trouvent très pratique.

Dans un grand nombre de régions, le marché du service à la personne possède un très bel avenir, avec des prévisions pour le futur qui sont en constante augmentation.

Néanmoins, on note malgré tout de fréquentes dévalorisations de ces métiers pourtant essentiels, ce qui incite de moins en moins de gens à se former pour effectuer ce type d'emplois.

Grâce à internet, les consommateurs sont désormais mieux informés et peuvent calculer leurs droits quant à une demande sur une aide éventuelle, ce qui permet de lever des doutes potentiels sur les tarifs et les remboursements notamment.

Dans le futur, ces métiers seront de plus en plus nombreux, grâce à une demande qui n'a de cesse de s'élargir, que ce soit pour l'accompagnement aux personnes âgées, pour la garde d'enfants, qui prend soit dit en passant une place importante sur le marché, comme pour l'aide aux handicapés.

La France connaît depuis dix ans une restructuration complète du secteur, et cela n'est pas terminé. Cette refonte devrait se poursuivre jusqu'en 2025, ou plus de 300000 nouveaux postes seront probablement créés.

 

Le marché du service à la personne prend une place importante dans l'économie du pays et occupe ainsi une position essentielle. Plus le temps passe, et plus la demande devient plus grande, les ménages ne pouvant faire face à la fois à leurs obligations familiales et professionnelles.

Les acteurs sont nombreux, que ce soit dans les réseaux généralistes, où opèrent plus de 80% d'entreprises comme dans les réseaux plus spécifiques.

Toutefois, la restructuration complète du secteur connaît des déconvenues et une image peu valorisante à cause de la surcharge de travail et des horaires. Peu à peu, une spécialisation s'impose et s'opère avec des formations plus spécifiques, ce qui permettra d'obtenir des professionnels plus qualifiés sur le long terme et sera par conséquent bénéfique à l'ensemble du secteur.

Sources : L'expert comptable, Appvizer, Le Ministère de l'Economie, des finances et de la relance