Etudes & Analyses

Étude de cas marketing - La Laitière

La Laitière est une marque qui fait partie du groupe Lactalis Nestlé, fondée en 1973 par l'entreprise Chambourcy. Il faudra attendre 1979 pour que la gamme se diversifie, proposant ainsi plusieurs types de produits.

Consultez
tous nos documents
en illimité !

à partir de</br> <span>19.95 €</span></br> sans engagement</br> de durée

à partir de
19.95 €
sans engagement
de durée

Voir les offres
La Laitière

Credit Photo : La Laitière

En 2020, le chiffre d'affaires du groupe est de 312 millions d'euros ; chiffre qui reste constant depuis deux ans environ. Il existe en outre plus de 40 références dans les rayons des magasins, La Laitière étant une marque distribuée dans plus de 4000 points de vente sur l'ensemble du territoire.

En France, le taux de pénétration est de 65%, contre 53% il y a cinq ans.

Les diagnostics interne et externe   

Diagnostic interne

Pour analyser le diagnostic interne du groupe La Laitière, il faut comprendre les points forts et les points faibles de la marque.

En effet, La Laitière est une marque reconnue, son appartenance au groupe Nestlé lui confère une notoriété d'autant plus importante. L'entreprise est pionnière en ce qui concerne la création de produit et possède divers produits, yaourts, crèmes desserts, mais également sorbets.

Notons en outre que le marché du lait est l'un des plus importants en France, il représente en effet plus de 30 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2020. Ingrédient indispensable à la plus grande majorité de la population, la demande est très forte, plus de 2 millions de tonnes par an.

La Laitière est un groupe qui innove de manière très fréquente, afin de proposer des produits variés aux consommateurs et tenter de les fidéliser.

 

Néanmoins, le groupe possède aussi des faiblesses, car si la marque existe depuis longtemps, il faut mettre en avant qu'aujourd'hui, le consommateur recherche avant tout de nouvelles saveurs, ce qui oblige la marque à élaborer une stratégie basée sur l'innovation.

Les ventes restent inférieures à celles de ses plus gros concurrents, comme Danone notamment. Enfin, La Laitière possède très peu de marge de manoeuvre pour augmenter ses prix et n'exploite pas suffisamment tous les produits de la famille du lait.

Diagnostic externe

Le diagnostic externe concerne l'environnement du groupe, avec les occasions de pouvoir se développer davantage dans le futur. Notamment, l'ouverture sur les marchés étrangers est une chance de pouvoir générer de nouveaux revenus sur le long terme et séduire un autre type de clientèle.

L'investissement dans l'innovation est très important sur ce segment, et la communication du groupe se révèle être très variée et par conséquent très efficace. L'image dynamique de Nestlé joue un rôle important dans les possibilités d'évolution de La Laitière.

 

La concurrence est toutefois une donnée à prendre en ligne de compte, car plus le temps passe, et plus celle-ci est vive. Chaque année, de nombreux acteurs émergent sur le marché de la nourriture et des produits laitiers, et les consommateurs apprécient tout particulièrement les innovations en matière de produits bio et vegan.

Les matières premières ont de plus un coût qui a tendance à augmenter et cela peut se répercuter sur le prix payé par le consommateur. La Laitière est enfin un groupe qui se définit uniquement par des produits laitiers, et cette dépendance vis-à-vis d'un seul segment peut aujourd'hui se révéler dangereuse sur le long terme.

 

L'étude de cas de la marque La Laitière révèle que l'entreprise, malgré sa notoriété depuis plusieurs années, parvient tout de même à rester active malgré la concurrence, qui s'est largement intensifiée au fil des années. C'est ce qui semble le plus difficile, surtout avec l'arrivée sur le marché de nouveautés qui sont sans cesse plus en adéquation avec les besoins et les attentes des consommateurs. Pour rester compétitive dans les années à venir, La Laitière doit axer sa stratégie sur la relation client et les nouvelles tendances, qui sont très orientées vers les produits naturels et bio.

Les diagnostics interne et externe permettent d'avoir un point de vue plus concret sur l'environnement de la société, et sont par conséquent utiles pour connaître les points forts et les points faibles, et orienter ainsi la communication et la stratégie d'un point de vue général sur les innovations qui sont nécessaires pour avancer de manière durable.

Les consommateurs souhaitent de nouvelles saveurs, ils veulent découvrir de nouveaux concepts et la concurrence est très vive, ce qui augmente d'autant plus leur pouvoir de négociation.

 

Sources : La Laitière