Consultez
tous nos documents
en illimité !

ABONNEZ-VOUS

à partir de
19.95 €
sans engagement
de durée

Voir les offres

Benchmarking exemple - Apple

Établir un benchmark permet aux entreprises de mieux connaître la concurrence afin d'établir une stratégie plus en adéquation avec la demande et les tendances du moment. Dans le cas d'Apple, cette stratégie est assez aboutie, puisque le géant américain est encore en 2021 l'un des principaux leaders du marché.

Benchmarking exemple concret - Apple

Credit Photo : Pexels Nana Dua

En effet, Apple possède plus d'un milliard d'iPhones actifs dans le monde, le smartphone représentant l'une de ses principales ventes aujourd'hui, loin devant les autres appareils comme les iPads ou les Mac. Les iPhones représentent en cette fin d'année 23,4% de parts de marché, le chiffre d'affaires en 2021 est évalué à 121,8 milliards de dollars, contre 111,4 milliards en 2020. Le groupe compte par ailleurs 137 000 salariés dans le monde, pour 506 Apple Stores dans 25 pays.

Benchmark Apple

Établir un benchmark efficace repose sur un certain nombre de caractéristiques à prendre en ligne de compte. Il y a en effet plusieurs étapes dans sa création, la première étant l'établissement de points de comparaison, puisqu'il est important pour le groupe de savoir où se situer par rapport à la concurrence. Cela permet entre autres choses d'être plus compétitifs.

Ainsi, Apple propose des téléphones, des tablettes, des ordinateurs fixes et portables ainsi que tous types d'accessoires et une diversité de services. Le nombre de ventes augmente chaque année, même si la concurrence, notamment sur les smartphones, est de plus en plus grande. Apple possède néanmoins un grand nombre de fans de la marque, sa stratégie marketing étant très efficace, rendant le produit ou le service indispensable bien avant sa sortie. Les avis des clients sont très positifs, plus de 80% d'avis positifs et cela est important, les consommateurs sont en effet de plus en plus nombreux à regarder les avis avant d'acheter un produit ou un service.

La deuxième étape est l'identification de la concurrence. Dans le cas d'Apple, la concurrence est très importante, que ce soit pour les fabricants comme pour les distributeurs, puisque le groupe commercialise ses produits, par le biais du site et pas celui des Apple Stores. Les concurrents sont Samsung, Huawei ou encore Xiaomi. En termes de distribution, les Apple Stores sont concurrencés par des groupes comme Darty, But ou encore Boulanger et Conforama, qui proposent certes des produits de la marque, mais aussi une grande quantité d'autres marques, que ce soit pour les téléphones, les tablettes ou encore les ordinateurs.

Les autres concurrents sont des sites comme Amazon, ou Le Bon Coin, qui est spécialiste dans la vente entre particuliers et notons que ce type de transactions sont de plus en plus prisées par les consommateurs. Le marché de l'occasion n'a jamais aussi bien marché, surtout avec des produits onéreux comme ceux proposés par Apple, qui sont très demandés par les consommateurs, bien plus que les autres marques. D'autres sites existent comme Rue du Commerce ou Rakuten.

La troisième étape est l'examen des tendances. Parmi les consommateurs, il y a beaucoup de fans incontestés de la marque américaine, qui apprécient la qualité des produits, leur effet haut de gamme et luxueux et la qualité des composants et autres accessoires. Les consommateurs veulent de la qualité et des prix abordables. Apple, pour cette raison, décline ses appareils dans des versions moins onéreuses, c'est le cas de l'iPhone, de l'iPad, mais aussi du MacBook Air, qui est la version la moins chère.

Ensuite vient la communication des résultats du benchmark. Les résultats sont transparents, ils s'adressent aux clients, aux collaborateurs ainsi qu'aux partenaires. Ils doivent mettre en place la définition d'objectifs dans une optique d'amélioration des ventes. Il s'agit d'être encore plus compétitif et d'innover afin de ne pas lasser le consommateur.

Le plan d'action et la surveillance des résultats sont les étapes suivantes. Pour Apple, le plan d'action se veut écologique, avec un recyclage des anciens appareils plus systématique. Le marché est segmenté et il se diversifie de manière à ce que les iPhones ne soient plus les seuls leviers de ventes du groupe. En effet, la concurrence sur le segment des smartphones devient de plus en plus rude chaque année, des fabricants mettent sur le marché des téléphones puissants et moitié moins chers que ceux proposés par la marque à la pomme. Les services deviennent plus nombreux, la musique, la vidéo mais aussi le stockage ou encore Arcade, la plateforme de jeux sur l'Apple Store.

Surveiller les résultats permet de pouvoir modifier la stratégie en cas de besoin, surtout dans un monde où les consommateurs évoluent très vite dans leurs attentes et leurs besoins. On notera qu'Apple est l'un de ceux qui possèdent la stratégie marketing la plus aboutie, avec le placement du client au coeur de l'expérience du produit et un site minimaliste avec des phrases chocs qui séduisent le consommateur très rapidement et rendent le produit ou le service indispensable.


Apple fait partie des meilleurs acteurs dans le monde des nouvelles technologies, mais un benchmark reste néanmoins une étape utile, surtout lorsque l'on voit l'étendue de la concurrence actuelle ; concurrence qui ne cesse de s'intensifier au fil des ans, avec l'arrivée de nouveaux constructeurs étrangers.
Apple est une des marques préférées des Français, mais le groupe a été obligé de diversifier ses activités pour ne pas avoir à dépendre que des ventes de l'iPhone.


Sources : 1min30, Le Blog du Modérateur, Journal du Net