Etudes & Analyses

Analyse SWOT de Boursorama

Boursorama est un groupe bancaire français. Ses trois activités principales sont la banque en ligne, le courtage et la fourniture d'informations financières.
Boursorama est détenu à 100% par le groupe Société Générale.
L'activité banque a été lancée en 2005 en France, au départ avec des agences physiques, puis est devenue une banque 100% en ligne depuis 2013.

Consultez
tous nos documents
en illimité !

à partir de</br> <span>19.95 €</span></br> sans engagement</br> de durée

à partir de
19.95 €
sans engagement
de durée

Voir les offres
Analyse SWOT de Boursorama

Credit Photo : L'Oiseau Rose

Boursorama Banque se vante d'être la banque la moins chère du marché depuis plus de dix ans.

Fin 2019, la banque se targuait d'avoir séduit plus de 500 000 nouveaux clients au cours de l'année 2019, et de dépasser la barre symbolique des 2 millions de clients bancaires. En 2020, la banque compte déjà plus de 2,5 millions de clients, et ambitionne d'en atteindre 4 à 5 millions d'ici 2025.

Boursorama a réalisé en 2019 un chiffre d'affaires de 153 millions d'euros et ambitionne de franchir la barre des 200 millions en 2022.


Analyse SWOT de Boursorama


Forces
Faiblesses
Opportunités
Menaces


Forces

- Banque en ligne à 100 %. La banque ne dispose pas d'agences physiques et est entièrement « en ligne ».
- Banque la moins chère du marché. Grâce à son absence de réseau d'agences physiques notamment, la banque est en mesure de pratiquer des tarifs très bas, et s'affiche comme étant la banque la moins chère du marché depuis dix ans.
- Bonne image de marque. Boursorama est vue comme jeune, dynamique, active.


Faiblesses

- Difficultés d'ouverture de compte. Boursorama conditionne l'ouverture d'un compte à un revenu mensuel net de 1 000€ minimum, ce qui exclut une partie de la population.
- Pas de conseiller attitré, manque de suivi. Le service client est 100 % en ligne et des conseillers différents répondent à vos demandes, il n'y a pas de conseiller attitré à un client.
- Pas d'agences physiques. En cas de remise de chèque par exemple, l'absence d'un réseau d'agences physiques peut être une faiblesse.
- Peu de prêts, immobiliers notamment. La banque accorde peu de prêts, notamment de prêts immobiliers, et peut ainsi perdre des clients précieux qui choisiront d'ouvrir leurs comptes dans leur banque prêteuse.


Opportunités

- COVID19. La crise liée à la pandémie de COVID19 a été favorable aux banques en ligne qui n'ont connu aucune interruption ou aucun retard de service durant les périodes de confinement. Cela pourrait inciter de nouveaux clients à opter pour des banques en ligne plutôt que des banques traditionnelles. De plus, la baisse de revenus rencontrée actuellement par de nombreux Français pourrait les inciter à réduire leurs frais bancaires, et donc à opter pour une banque moins chère.


Menaces

- Marché très concurrentiel. Le marché des banques en ligne est très concurrentiel (HelloBank, par exemple).
- Obligations légales et règlementaires très importantes. Les exigences des États en matière bancaire sont de plus en plus élevées, et cela peut peser sur la conquête de nouveaux clients.



Boursorama est déjà un acteur central du marché bancaire français, mais veut concurrencer les mastodontes du secteur, y compris les banques traditionnelles, d'ici quelques années.



Sources :

Avec plus de 2,1 millions de clients (+540 000 nouveaux clients en un an) et 33 Mds€ d'encours (+6,5 Mds€ en un an) à fin 2019, Boursorama Banque renforce sa position de leader des banques challengers en France et démontre l'efficacité de son modèle - Boursorama
Boursorama : un pas de plus vers une « très grande banque » - Presse-citron
CHIFFRE D'AFFAIRES ANNUEL 2019 - Boursorama