Etudes et Analyses

Airbnb : pourquoi ça marche ?

Airbnb est devenu un incontournable pour celles et ceux qui souhaitent voyager autrement. Le site permet aux particuliers de proposer un logement à d'autres particuliers. Les voyageurs aiment l'authenticité de ces hébergements et leurs tarifs avantageux. Le principe plait cependant moins aux hôteliers qui dénoncent une concurrence déloyale.

abonnez-vous

Consultez
toutes nos études
& analyses sectorielles
en illimité !

img

à partir de
19.95€
sans engagement
de durée

Voir les offres
Airbnb : fonctionnement, succès et limites

Credit Photo : Mashable, Airbnb

Comment fonctionne Airbnb ?

Airbnb est une plateforme communautaire. Grâce à elle, les particuliers peuvent mettre en location leur logement principal, une partie de ce logement ou un logement secondaire. Les voyageurs trouvent quant à eux un hébergement d'appoint qu'ils peuvent louer pour une nuit ou pour plusieurs mois. Tout comme à l'hôtel, les locataires paient des frais de ménage. Ils ont aussi des horaires d'arrivée et de départ.

Bon à savoir :
Airbnb est présent partout dans le monde. Le site répertorie 500 000 logements dans 192 pays.

Le financement d'Airbnb

Le tarif des locations proposées sur Airbnb est fixé par chaque particulier. Airbnb prend une commission de 3 % aux hôtes, qui sont déduits du versement, et des frais de services aux voyageurs. Ces frais représentent 6 à 12 % du montant de la réservation.

Les obligations des hôtes

Les propriétaires peuvent sans condition mettre un logement en location. Les locataires doivent quant à eux obtenir l'accord de leur propriétaire. C'est alors ensemble qu'ils fixent le prix de la location provisoire et leurs gains respectifs.

Airbnb rappelle aux hôtes vivant en France qu'ils doivent déclarer les sommes gagnées aux impôts. Les hôtes ont également l'obligation de signaler la mise en location d'un bien auprès de la mairie ou de l'office de tourisme afin de régler la taxe de séjour.

Le succès d'Airbnb

Airbnb connait un succès grandissant. Il est vrai que le site communautaire propose aux voyageurs des logements bien situés. Selon les profils, il est possible d'opter pour une chambre partagée, une chambre individuelle, une maison, un appartement, une villa au bord de la mer, un chalet à la montagne, un logement insolite ou encore un bateau. Le choix est un atout, tout comme les prix attractifs qui attirent en ces temps de crise économique.

De plus, le site met tout en oeuvre pour rassurer les personnes qui souhaitent réserver une habitation. L'identité de chaque hôte et de chaque voyageur est vérifiée. Certains logements ont été visités et validés par Airbnb. Sur le site, leurs photos possèdent le logo de la marque.

Les limites d'Airbnb

La France est une destination touristique. Les chaînes hôtelières sont donc logiquement très représentées sur notre territoire. Celles-ci voient d'un très mauvais oeil l'engouement naissant pour Airbnb. En effet, le site communautaire est en concurrence directe avec leurs prestations. Certains hôteliers osent parler de concurrence déloyale et souhaitent que le gouvernement impose des limites à Airbnb et aux autres sites communautaires.