Consultez
tous nos documents
en illimité !

ABONNEZ-VOUS

à partir de
19.95 €
sans engagement
de durée

Voir les offres

Qu'est-ce que la matrice SOAR ? Définition et exemple concret

La matrice SOAR, sur le même modèle que la matrice SWOT par exemple, est une matrice issue du secteur du management. Cette matrice a été fondée en 2003, dans l'optique d'une meilleure réussite des planifications stratégiques en entreprise.

La matrice SOAR

Credit Photo : Unsplash Windows

 

I. L'origine de la matrice SOAR

Trois inventeurs en sont la cause : David Cooperrider, Jacqueline Stavros et Lynn Kelley.

David Cooperrider est un professeur d'entrepreneuriat social au sein de la Case Western Reserve University, aux États-Unis. Né en 1954, David Cooperrider possède également la chaire Fairmount Minerals. Il est depuis plusieurs années directeur du Center for Business as an Agent of World Benefit, une faculté à Cas.

Jacqueline Stavros est une professeure au College of Business and Information Technology au sein de la Lawrence Technological University depuis 1997. Elle a occupé plusieurs postes de directrice, amenant à chaque reprise à une nouvelle vision de la planification stratégique de l'entreprise.

Lynn Kelley est en charge des investissements et autres aspects financiers des entreprises du groupe BBH Capital Partners. Lynn Kelley a rejoint en 2011 les bancs de l'Union Pacific Railroad, avant de prendre retraite en 2018. Également professeure, Lynn Kelley était en charge de l'enseignement des statistiques et de la recherche en Chine et également aux États-Unis.

Nous allons à présent passer à l'analyse de la matrice SOAR, et à sa présentation plus orientée.

 

II. Définition de la matrice SOAR

Il s'agit, littéralement, de la traduction d'un acronyme, dont la signification est la suivante : S signifie Strengths, soit les forces en français, O signifie Opportunities, soit les opportunités en français, A signifie Aspirations, soit les aspirations en français, et R signifie Results, soit les résultats en français. Si nous traduisons l'acronyme SOAR dans son ensemble, nous pourrions le considérer comme étant le fait de « monter en flèche ».

La matrice SOAR s'inscrit dans la continuité de la matrice SWOT. Nous pouvons à ce propos rappeler les quelques fondements de la matrice SWOT, qui permettent de mieux comprendre le fonctionnement de la matrice SOAR.

La matrice SWOT se base sur les quatre piliers que sont les forces, les faiblesses, les opportunités et les menaces. La matrice SWOT a pour objectif de réaliser une étude approfondie d'une entreprise choisie. Les aspects positifs de l'entreprise en question ressortent alors, tandis que les faiblesses et menaces sont mises en avant avec l'aide notamment d'une comparaison aux entreprises concurrentes. Certaines similitudes comme nous venons de l'évoquer sont présentes entre SWOT et SOAR. Seulement, divers points font divergence. La matrice SOAR se concentre en effet sur la progression souhaitée à l'avenir pour un projet ou un produit, sur le soutien des forces de l'entreprise. La matrice SWOT étudie également les menaces et faiblesses présentes dans une entreprise, au contraire de l'analyse SOAR qui a une approche d'analyse plus globale. En effet, tous les domaines fonctionnels de l'entreprise sont ainsi analysés. L'analyse SOAR souhaite appuyer les stratégies déjà mises en place par une entreprise et qui fonctionnent. Les faiblesses et menaces de la matrice SWOT sont ainsi placées en second plan.

La matrice SOAR s'inscrit dans une volonté de mettre en avant les points positifs et les forces de l'entreprise étudiée. Ainsi, les points positifs, les forces, ont pour objectif d'être mis plus en avant qu'ils ne le sont déjà, dans l'optique de gommer au maximum les faiblesses et menaces.

 

III. A quoi sert cette matrice ?

La réalisation d'une matrice SOAR permet de rassembler les employés d'une entreprise autour de la volonté d'un même dynamisme. La volonté première de la matrice SOAR est ainsi de faire évoluer en équipe un projet ou produit choisi, dans l'optique de lui offrir les meilleures performances possibles.

Plusieurs questions peuvent permettre de guider une analyse SOAR. Ainsi, nous sommes en droit de nous demander : quelles sont les opportunités de croissance de l'entreprise en question ? Quelles sont également les opportunités de réussite de ladite entreprise ? Quelles sont les forces connues de l'entreprise ? Quel est l'avenir souhaité pour l'entreprise ? Quels sont les éléments à prendre en compte d'ici quelque temps pour estimer d'une réussite ou d'un échec de la stratégie d'entreprise ? Ces questions s'inscrivent en marge, mais également dans la continuité, de celles pouvant être posées dans le cadre d'une matrice SWOT.

Pour rappel, la matrice SWOT questionne les faiblesses des entreprises. Les améliorations possibles de l'entreprise sont prises en compte. Ensuite, les avis des clients de l'entreprise sont également importants dans le cadre de la réalisation de la matrice SWOT. Ainsi, les plaintes des clients sont analysées. La trésorerie de l'entreprise est également étudiée. La concurrence fait grandement partie de l'analyse par le biais d'une matrice SWOT.

 

Ensuite, la matrice SOAR comprend plusieurs avantages. En effet, il s'agit tout d'abord d'un outil participatif, dont la formulation repose sur la positivité. Il s'agit ici de prendre en considération les aspirations, en rendant le futur concret au maximum. La matrice SOAR définit et contextualise un projet, mais il est tout de même important de noter qu'elle ne permet pas la création d'un plan de communication.

Plusieurs objectifs sont identifiables, tels que la synthétisation des éléments clés d'un projet de manière visuelle tout en impliquant les membres de l'équipe concernée. Plusieurs questions permettent de mener à bien une analyse SOAR : qu'est-ce qui est bien fait ? Quels sont les atouts les plus importants ? Qu'est-ce qui fait la fierté de l'entreprise ? Quelles sont donc les compétences de l'entreprise ? Comment transformer les menaces extérieures en opportunités ? Quels sont nos alliés ? Que souhaitons-nous devenir ? Comment peut-on se démarquer des entreprises concurrentes ? Afin d'analyser les résultats de l'entreprise, trois questions peuvent également être posées : comment nos résultats sont-ils mesurés ? Dans quel domaine, dans quelle mesure, l'entreprise veut-elle être connue ou bien reconnue ? Comment décrire de manière concrète nos résultats ?

 

IV. Étude de cas : Orange Cyberdéfense

Afin d'illustrer nos propos, nous allons à présent procéder à une étude de cas. Orange Cyberdéfense est une entreprise ayant pour objectif de construire une société numérique plus sûre. Elle se qualifie d'ailleurs de leader européen de prestations de services en cybersécurité, avec un angle d'impact dans le monde entier.

Ainsi commencent les avantages et points positifs de Orange Cyberdefense. Elle permet de faire un diagnostic des entreprises le souhaitant. Elles peuvent se protéger d'éventuelles attaques informatiques, l'étude sera adaptée à la taille de l'entreprise en question.

Qui plus est, Orange Cyberdéfense réalise notamment le tri des emails semblant malveillants de manière automatique afin de prévenir de tout risque de fraude ou de piratage informatique. Un ensemble de tri plus poussé peut-être prévu de manière plus approfondie si l'entreprise est d'une taille conséquente.

Orange Cyberdéfense illustre bien entendu son potentiel dans différentes autres approches de protection informatique. Ensuite, à l'heure des piratages informatiques devenant plus réguliers, l'entreprise Orange Cyberdefense possède de réelles opportunités de développement ; en axant sa politique sur la protection en tout genre dans le domaine de l'informatique.

 

Pour conclure, nous pouvons dire qu'il est nécessaire de prendre en compte la matrice SWOT dans la continuité de la matrice SOAR. En effet, toutes deux semblent fonctionner de pair, et semblent complémentaires. La matrice SOAR est une analyse permettant de faire participer l'équipe d'employés de l'entreprise choisie, afin de mettre en avant les points positifs de la structure. L'analyse SOAR a également pour objectif de se tourner vers l'avenir, de telle sorte à faire prospérer la structure.