Etudes & Analyses

L'étude comparative : définition et méthodologie

L'analyse comparative peut être utilisée dans plusieurs domaines. Il est vrai que celle-ci dépend de la finalité, mais l'intérêt est généralement associé à l'amélioration de l'efficacité d'une entreprise donnée, d'un domaine d'activité donné ou encore d'une administration donnée. L'étude comparative est seulement un mécanisme permettant d'identifier les enjeux et de relever les défis.

Consultez
tous nos documents
en illimité !

à partir de</br> <span>19.95 €</span></br> sans engagement</br> de durée

à partir de
19.95 €
sans engagement
de durée

Voir les offres
L'étude comparative

Credit Photo : Pexels fauxels

Définition de l'étude comparative
Comment réaliser une étude comparative ?


Définition de l'étude comparative

Une étude comparative est considérée comme étant un outil qui permet d'aider dans les choix et les prises de décision, en collectant, en analysant et en comparant les informations pour atteindre le but concerné. En réalité, tout repose sur la finalité voulue, car chaque étude comparative possède sa propre finalité, ce qui signifie aussi que le degré de difficulté de collecte d'informations variera aussi.

Quoi qu'il en soit, une étude ou, autrement dit, une analyse comparative permet d'identifier les meilleures pratiques utilisées chez les concurrents ou dans les autres domaines de travail afin de connaître les améliorations à apporter puis les appliquer. L'objectif de cette étude est l'amélioration de l'efficacité et de la rentabilité d'une entreprise, par exemple, en comparant ses activités ou encore ses produits aux activités ou produits des autres entreprises ou tout simplement les concurrents. Tout dépend de la base sur laquelle l'entreprise est comparée.


Comment réaliser une étude comparative ?

Étape 1 - Lancement de l'étude comparative

Cette étape consiste à définir les enjeux et les besoins qui justifient le fait de se tourner vers une étude comparative. En d'autres mots, la raison pour laquelle une étude comparative doit être réalisée. C'est une étape importante, car cela permet de déterminer l'objet de l'étude. En réalité, celle-ci est négligée alors que c'est à ce moment que l'étude est rendue légitime et que le périmètre de l'analyse est fixé.


Étape 2 - Conception de l'étude comparative

Cette étape est prise en charge par le chargé d'étude qui s'occupera de concevoir l'étude comparative. Il faut savoir que la méthode à utiliser ne diffère pas beaucoup de celle employée pour la mise en place d'une enquête. La seule différence est qu'il s'agit ici d'une structuration de l'information.


Étape 3 - Collecte et validation des informations

Les responsabilités du chargé d'étude dans ce cas sont d'établir un plan de collecte, d'identifier les sources et de mettre en oeuvre la procédure de validation de l'information. Le plan devra prendre en compte certains critères tels que l'objet du comparatif, la nature de l'information collectée ou le degré de précision.


Étape 4 - Développement d'une étude des informations collectées

Après avoir collecté et validé les données, il est maintenant temps de commencer leur mise en forme afin de garantir une comparabilité. La méthode à utiliser pour la mise en forme doit avoir été définie au moment de la conception de l'étude comparative pour permettre aux personnes impliquées de comprendre les informations recueillies.



Sources : Uness, Luz