Etudes et Analyses

Nouveaux moyens de paiement à proposer pour une entreprise

Jamais il n'y a eu autant de moyens de paiement disponibles sur le marché, et la tendance à la diversification n'est pas prête de ralentir, avec les nouvelles technologies qui promettent toujours plus d'options pour réaliser des transactions financières, notamment de petits volumes. Toute entreprise se doit de proposer les moyens de paiement les plus adaptés aux modes de vie de ses clients. Qu'ils soient liés à la nouvelle norme SEPA ou aux smartphones et à l'internet, voici un tour d'horizon des nouveaux moyens de paiement à proposer pour une entreprise.

abonnez-vous

Consultez
toutes nos études
& analyses sectorielles
en illimité !

img

à partir de
19.95€
sans engagement
de durée

Voir les offres
blog main image

CC Crédits

Virements et prélèvements : tous à la norme européenne avec SEPA

Les nouveaux moyens de paiement, c'est d'abord le nouveau cadre européen. Depuis le 1er aout 2014, fini le RIB : toutes les entreprises doivent se plier à la norme européenne en matière de virements et de prélèvements. Chacune de ces transactions doit désormais respecter la norme SEPA, sous peine d'être rejetée par les banques. Ceci concerne les paiements des entreprises par leurs clients, et concrètement, pour les coordonnées bancaires, le RIB ne suffit plus : il faut aussi renseigner le code BIC (parfois appelé code SWIFT).

Nouvelles technologies : des moyens de paiement à la pelle

Les petites transactions, elles, évoluent également : le chéquier perd du terrain chaque année, ainsi que les transactions en monnaie sonnante et trébuchante, au profit des moyens de paiement dématérialisés. Et à raison : ils nécessitent moins de logistique, de la part de l'entreprise comme de celle des clients ! Pour payer sans sortir son portefeuille, les solutions de porte-monnaie virtuel ont la cote. Moneo, pour le plus répandu, permet aux clients de réaliser leurs achats dans les commerces de proximité. Pratiques, ces cartes rechargeables ne nécessitent pas de compte bancaire : juste un terminal de paiement dans les magasins.
Sur internet, les porte-monnaie électroniques les plus connus sont opérés par les géants du web que sont Paypal et Google Wallet, mais plusieurs grandes banques françaises proposent également leur solution maison, tel que Paylib, lancé par la Société Générale, la BNP et la Banque Postale. Faciles à intégrer pour les e-commerçants, ces moyens de paiement sécurisés se connectent à votre compte en banque et permettent de réaliser des transactions sur internet sans avoir à entrer ses coordonnées de carte bancaire, mais pas seulement. Aux Etats-Unis, le Google Wallet se décline aussi sous la forme d'une carte à puce, acceptée dans certains magasins.

Du e-commerce au m-commerce

En France, c'est du côté de nos téléphones portables que les innovations sont les plus prometteuses. Le m-commerce (m comme mobile) regroupe tous les nouveaux moyens de paiement intégrés à un smartphone, et ils sont nombreux, depuis les transferts d'argent par SMS ou les paiements par QR Code. Ces derniers consistent à payer à travers une appli installée sur le téléphone du client, connectée à son compte bancaire. Mais il y a encore plus simple : les paiements par NFC (pour Near-Field Communication, ou communication en champs proche) devraient se généraliser avec les prochaines générations de smartphone, et notamment à partir de l'iPhone 6. Grâce à une puce embarquée, ils permettent de réaliser une transaction en approchant son téléphone d'une borne de paiement.