Etudes & Analyses

Matrice McKinsey de Google

Google est une des plus grosses entreprises du monde, considérée comme le géant du web.

Consultez
tous nos documents
en illimité !

à partir de</br> <span>19.95 €</span></br> sans engagement</br> de durée

à partir de
19.95 €
sans engagement
de durée

Voir les offres
Matrice McKinsey de Google

Credit Photo : Unsplash Kai Wenzel

Derniers chiffres de Google
Matrice McKinsey de Google


Derniers chiffres de Google

En 2020, ce sont 94 % des internautes qui utilisent Google comme moteur de recherche, 65 % se situent aux États-Unis. Il y a plus de 35 milliards de documents répertoriés sur le site avec près de 120 milliards de requêtes par mois, ce qui représente environ 3,5 milliards de recherches par jour et 47 000 par seconde.
Google est dispensé dans plus de 100 langues différentes, avec 750 millions d'utilisateurs Google Chrome.
Propriétaire du site YouTube, ce sont plus de 5,6 milliards de vidéos qui sont regardées chaque jour dans le monde.
Notons enfin que Google emploie 56 291 employés.
Le chiffre d'affaires de la société est de 161,9 milliards de dollars en 2019, avec un bénéfice net de 11,7 %.


Matrice McKinsey de Google

McKinsey Google
Credit Photo : Etudes-et-analyses.com

La matrice McKinsey est une manière de compléter la traditionnelle matrice BCG. Cette matrice stratégique permet de mettre en parallèle la position concurrentielle et l'attrait du marché pour un domaine d'activités ou une entreprise en particulier.

Il y a trois positions, qui sont forte, moyenne et faible.

Dans le cas de Google, on note un très gros succès sans surprises pour tout ce qui est moteur de recherche, navigateur mobile ou encore le système d'exploitation Android, qui est le principal concurrent d'Apple. À ce jour, ils sont d'ailleurs les deux seuls systèmes existants ou du moins, les deux systèmes les plus utilisés par 90 % de la population.
Dans cette première case, l'objectif du groupe est de maintenir la position.

Google Drive, Google Play et l'application Chrome se situent dans une position concurrentielle moyenne avec un attrait du marché qui reste fort. Google investit encore pour faire grandir ces domaines d'activités, qui rencontrent ici aussi une concurrence coriace, surtout dans les stockages en ligne.

La marque Nexus a peu de concurrence, mais un attrait du marché qui reste encore élevé malgré tout, même si cet attrait commence à diminuer depuis quelques années. On retrouve des terminaux de la marque dans les entreprises surtout, qui bénéficient de tarifs préférentiels.

Google Translate et Google News se retrouvent dans une rentabilité dite sélective, alors que le réseau social Google Plus a connu une expansion très limitée. En effet, le site a eu du mal à décoller, surtout avec la présence des géants dans le domaine comme Facebook ou Instagram et Twitter qui prennent toute la place sur le marché. Il a été définitivement fermé en 2019.

Enfin, Google Reader a été abandonné par le groupe. Il existait depuis 2007, mais a été fermé en 2013.



Sources : Statista, 109c