Etudes & Analyses

Le marché de la vente à emporter (VAE) et de la livraison à domicile

La crise sanitaire a eu pour conséquences entre autres choses un réel bouleversement des modes de consommation. Peu à peu, la vente à emporter et la livraison à domicile ont pris une importance considérable dans la vie des consommateurs français. Les parts de marché de ces secteurs ont augmenté de 20 % en l'espace de quelques mois à peine.

Consultez
tous nos documents
en illimité !

à partir de</br> <span>19.95 €</span></br> sans engagement</br> de durée

à partir de
19.95 €
sans engagement
de durée

Voir les offres
Le marché de la vente à emporter (VAE) et de la livraison à domicile

Credit Photo : Unsplash Charles Deluvio

Introduction chiffrée
Offre et demande (acteurs et consommateurs)
Tendances et perspectives

Introduction chiffrée


Les restrictions gouvernementales accompagnées des confinements successifs ont amené les Français à consommer autrement. Chaque jour, en France, trois commandes par seconde sont passées avec plus de 70 % des Français qui ont eu recours soit à la VAE soit à la livraison à domicile depuis mars dernier. Un consommateur passe en moyenne trois commandes par mois, pour un panier moyen de 16,50 € par personne. Les consommateurs les plus réguliers sont la génération Y et Z, entre 18 et 35 ans. Ils représentent à eux seuls plus de 50 % des commandes.


Offre et demande (acteurs et consommateurs)

L'offre est devenue, en l'espace de quelques mois à peine, de plus en plus variée. En effet, les restaurateurs, contraints de fermer leurs portes à cause du virus, ont choisi d'autres méthodes de vente pour ne pas avoir à cesser complètement leurs activités. Parmi elles, certains proposent les ventes à emporter ou ont contracté des partenariats avec des entreprises de livraison, comme Uber Eats, Deliveroo ou Just Eat pour continuer à générer un chiffre d'affaires malgré la crise.
Les acteurs sont par conséquent nombreux. Certains restaurants, les pizzerias, les kebabs, mais également les fast foods et certains magasins de proximité, comme les Carrefour City ou autres. Les consommateurs peuvent se faire livrer les courses chez eux ou des plats dignes d'un bon restaurant.
Les principaux partenaires de la livraison à domicile en France restent à ce jour le géant Uber Eats et son principal concurrent Deliveroo.

La demande est également très importante depuis les diverses restrictions du gouvernement. La mise en place du couvre-feu à 18h a également permis un accroissement de cette demande, puisque les consommateurs ne peuvent plus sortir pour acheter à manger.
Comme nous l'avons dit plus haut, ce sont essentiellement des gens issus de la génération Y et Z qui commandent le plus même si petit à petit, la pratique se généralise aux seniors également. Pratiques et relativement rapides, les plateformes de commandes sur Internet sont également très intuitives et donc faciles d'accès, même pour ceux qui sont peu habitués à utiliser Internet.
Les consommateurs consultent beaucoup les avis sur les divers restaurants et livreurs. 42 % des clients sont issus de grandes villes avec 40 % en région parisienne. Plus de 40 % des commandes sont passées le soir, le petit déjeuner ne représentant que 15 % de la demande et le déjeuner 30 %.
Notons de plus que les trois plats les plus commandés sont les burgers, les pizzas et la nourriture asiatique, qui arrive en troisième position.


Tendances et perspectives

Aujourd'hui vus comme des services essentiels dans la vie des consommateurs, la VAE comme la livraison à domicile devraient prendre encore plus d'ampleur dans les années à venir.
Pour la grande majorité des restaurateurs, il s'agit de la solution pour l'avenir, afin de booster une cible toujours plus grande et générer un chiffre d'affaires plus important.
Petit à petit, ce sont des services qui seront amenés à se développer, avec la possibilité pour les consommateurs de suivre le trajet des livreurs, ce qui est déjà la grande tendance du moment avec Uber Eats ou Deliveroo. Les consommateurs ont pris l'habitude de manger chez eux « comme au restaurant » et cela ne va pas s'atténuer dans les années à venir, bien au contraire. Quand bien même la crise sanitaire s'arrêterait, il y aura toujours ces habitudes qui resteront ancrées dans l'avenir, d'autant plus que plus de 60 % des utilisateurs réguliers sont pleinement satisfaits de ces services.

Sources :
- La vente à emporter et la livraison - GNI
- Pourquoi la livraison et la vente à emporter sont indispensables pour les restaurants ? - JDC