Consultez
tous nos documents
en illimité !

ABONNEZ-VOUS

à partir de
19.95 €
sans engagement
de durée

Voir les offres

Le marché du service à la personne en France

Le marché du service à la personne désigne l'ensemble des activités qui ont pour but central le soin, l'aide, le soutien aux individus. Il peut s'agir par exemple des aides à domicile qui viennent rendre visite, aider, soigner, faire le ménage, pour des personnes âgées, handicapées, ou dépendantes, de la garde d'enfants de plus de trois ans, de services de nettoyage, bricolage ou jardinage, aide aux devoirs, etc. Ces activités sont mentionnées dans l'article D7231-1 du Code du travail et sont au nombre de 26.

Le service à la personne

Credit Photo : Pexels cottonbro studio

 

I. Les utilisateurs et les acteurs

Le marché du service à la personne est un domaine très important dans la création du PIB français, et représente plusieurs millions d'emplois à l'échelle nationale.

Les utilisateurs de services à la personne peuvent (de façon non obligatoire, mais seulement optionnelle) avoir un recours au chèque emploi service universel pour régler les prestations qu'ils ont consommées. Ces chèques peuvent être purement déclaratifs, ou ils peuvent être préfinancés.

Le marché regroupe plusieurs types d'organisations permettant l'utilisation des services à domicile. Certains particuliers sont directement employeurs de leurs salariés (personnel de ménage, garde d'enfants). Des entreprises sont des prestataires de services qui prennent en charge eux-mêmes l'emploi des salariés, la gestion administrative, etc. Enfin, il existe des mandataires qui sont des sortes d'intermédiaires. Le recrutement et la gestion administrative des salariés sont gérés par les mandataires, mais le règlement est fait directement par l'utilisateur des services.

Le marché regroupe des acteurs très spécialisés, présents sur un seul segment du marché, ainsi que des entreprises plus généralistes comme O2, SHIVA, qui permettent pour les usagers de gérer leurs services de garde d'enfants, de ménage, etc., via le même organisme.

Une grande majorité des entreprises du secteur sont organisées sous la forme de franchises. Cela leur permet d'avoir une présence locale, tout en bénéficiant du soutien d'un grand groupe.

 

II. Quelques chiffres

Le marché du service à la personne regroupe près de 50 000 organismes (entreprises, associations, etc.) en charge de ces activités en France.

Le chiffre d'affaires estimé est d'environ 18 milliards d'euros annuels, représentant environ 1.1% du Produit Intérieur Brut annuel en France. Plus de 1.3 million de personnes sont salariées dans ce secteur, ce qui en fait l'un des secteurs les plus dynamiques en matière d'emplois, en France. Les salariés du secteur sont en immense majorité des femmes, et en majorité des salariés en deuxième partie de carrière, ou en reconversion professionnelle. Les horaires parfois atypiques (matin tôt, soirées, week-ends, jours fériés) sont parfois un frein pour les salariés de ce secteur, rendant la vie professionnelle parfois difficile à concilier avec une vie familiale.

Le marché connaît une hausse soutenue depuis une vingtaine d'années. Ces dernières années, la croissance moyenne du secteur est d'environ 7%. Depuis 2015, le nombre de particuliers qui emploient directement leurs salariés est en chute constante, alors que le recours à des organismes tiers ne cesse de s'accroître.

Deux millions de ménages ont recours de façon régulière aux services à la personne, en France chaque année. Près d'un milliard d'heures ont été réalisées de façon annuelle sur ce secteur.

Le secteur a été fortement impacté par l'épidémie de Covid en 2020 et en 2021. Des centaines d'entreprises ont dû cesser leur activité suite à cette pandémie et à ses conséquences financières douloureuses. Malgré cela, le potentiel de croissance du marché reste important, avec des créations d'entreprises nombreuses et des besoins non encore comblés.

L'aide à domicile représente deux tiers du marché de l'aide à la personne.

 

III. Les grandes tendances

Le marché du service à la personne est soumis aux évolutions de la population dans son ensemble.

Il est par exemple fortement impacté par le vieillissement de la population. En effet, l'espérance de vie s'allonge, la population vieillit, et les besoins d'accompagnement des personnes âgées s'intensifient de façon conjointe au vieillissement de la population. Le marché des établissements pour personnes âgées (EHPAD, etc.) étant quasiment saturé, nombreux sont ceux qui cherchent des solutions alternatives, notamment pour permettre le maintien à domicile de personnes âgées. Il peut alors falloir des accompagnements quotidiens pour les personnes âgées, de façon à les aider dans leur vie quotidienne, leurs courses, leurs repas, leurs toilettes, leurs prises de médicaments.

Le marché de l'aide à la personne est également impacté par le taux de natalité du pays. En effet, les places dans les structures d'accueil d'enfants, municipales (crèches, lieux d'accueil des jeunes enfants, centres de loisirs) sont très limitées, et les demandes de garde d'enfants à domicile sont en forte croissance ces dernières années.

 

Par ailleurs, l'équilibre du temps de vie entre vie professionnelle et vie personnelle est en mutation ces dernières décennies. Les Français cherchent de plus en plus à concilier leur vie professionnelle, leur vie familiale, et leur vie personnelle, individuelle. Ainsi, les demandes de services de garde d'enfants, de ménage, d'assistance au jardinage ou au bricolage, augmentent très fortement ces dernières années. Cela démontre une volonté des Français de se dégager du temps pour eux, du temps de qualité loin des corvées, quitte à déléguer ces tâches rébarbatives à des sociétés de service à la personne.

 

Il est également important de mentionner que le secteur est largement soutenu par l'État français. Les utilisateurs de ces services à la personne bénéficient d'avantages fiscaux importants (par exemple, réduction fiscale de 50% pour le recours à une personne qui s'occupe du ménage ou de la garde des enfants), notamment depuis la loi Borloo de 2005. Cette loi a donné un coup de pouce de grande envergure au développement de son secteur, qui a commencé son essor exponentiel à ce moment-là. Des évolutions favorables ou défavorables en matière de soutien fiscal à ce secteur viendraient l'impacter fortement et rapidement. En 2017, l'élargissement du soutien fiscal (qui inclut désormais le crédit d'impôt, et plus seulement la déduction fiscale, comme c'était le cas jusqu'alors) est venu renforcer l'attrait de ce domaine auprès des usagers non imposables ou peu imposables.

Par ailleurs, l'usage des technologies de communication ne cesse d'augmenter en France, ces dernières décennies. L'utilisation facilitée des services d'aide à la personne par le biais par exemple de téléphones portables, est un des critères de croissance les plus importants. Il est désormais très facile, en quelques clics et en quelques minutes, de trouver une activité du secteur du service à la personne. Cela facilite grandement la vie des usagers et peut aider à convaincre des prospects réticents face aux démarches administratives nécessaires pour conclure les contrats de service à la personne.

Enfin, le marché du service à la personne est influencé par l'économie française, de façon très importante. En effet, la plupart des services à la personne sont flexibles et peuvent faire l'objet d'adaptations en fonction des besoins, des revenus des usagers, etc. Lorsque le contexte économique se durcit, il est fréquent que les usagers réduisent les services dont ils bénéficient (réduction du nombre d'heures hebdomadaires de ménage, par exemple), pour réduire leurs dépenses. Certains services à la personne sont indispensables, mais d'autres peuvent être considérés comme superflus ou non essentiels, et peuvent être suspendus ou réduits en cas de difficultés financières passagères.

 

Le marché du service à la personne est un marché dynamique, qui a connu un essor considérable ces dernières années. Cette tendance devrait se poursuivre dans les années à venir, notamment en raison du vieillissement de la population française.

 

Sources : L'Expert comptable, Appvizer, Petits fils, Franchise ViaSphère