Etudes & Analyses

L'économie du pays en France : la reprise du travail pour les Français après le confinement

Alors que nous entrons progressivement dans un processus de déconfinement, qui est effectif depuis le 11 mai, de nombreuses questions se posent par rapport à l'économie du pays, qui est aujourd'hui et depuis plusieurs semaines dans une situation très complexe.

Consultez tous nos documents en illimité !

à partir de <span>19.95 €</span> sans engagement de durée

à partir de 19.95 € sans engagement de durée

Voir les offres
Reprise economique

Reprise economique - lefigaro.fr

Parmi les questions les plus abordées dans le monde politique et dans les foyers français, celle de la reprise du travail.

Après cette date fatidique du 11 mai, de nombreux français ont donc repris le chemin de leur travail, tout comme, de manière très controversée, les plus petits devront reprendre le chemin de l'école, sur la base bien entendu du volontariat.

Cette reprise globale de l'économie inquiète certains citoyens, qui ont à juste titre peur d'une deuxième vague, mais également de devoir travailler davantage pour aider l'économie à se relever. Ce débat avait fait l'objet d'une forte polémique, pour finalement être réfuté par plusieurs spécialistes. Il ne devrait donc pas être demandé aux français de travailler plus.

Néanmoins, certaines entreprises devraient revoir leur méthode de fonctionnement, car déconfinement ne signifie en aucun cas que les gestes barrières et autres mesures sanitaires doivent s'arrêter, bien au contraire. Les mesures pour se protéger soi même et l'ensemble de la population seront toujours plus actives et les entreprises devront être en mesure de protéger leurs employés.

Le redémarrage de l'économie en France sera plus aisé pour les plus grandes entreprises, qui pourront peut-être à certains niveaux en tous cas continuer à favoriser le télétravail. Cette méthode devrait être plébiscitée finalement par un grand nombre de sociétés, car elle se révèle être un véritable moyen d'économiser les coûts sans affecter la productivité sur le long terme.

Une autre question revient relativement fréquemment, celle de savoir si les français vont être obligés de retourner au travail ou non. En effet, un grand nombre d'entre eux refuse de remettre les plus petits enfants à l'école ou à la crèche, ce qui les obligerait à rester un peu plus chez eux pour pouvoir les garder. Si le télétravail représentait la meilleure solution jusque-là, tous les employés ne peuvent malheureusement pas en bénéficier.

Si l'employé justifie que le retour des salariés est primordial, alors il peut effectivement les obliger à revenir sur leur lieu de travail.

Le principe que l'on tend à oublier, mais qui existe bel et bien, c'est que le salarié est à la disposition de l'entreprise qui l'emploie, et non pas le contraire.
Un employeur peut exiger le recours au télétravail mais pas un employé.

Notons de plus qu'un employeur n'a absolument pas le droit de prévenir ses employés au dernier moment. En effet, en cette période de crise que l'on peut qualifier d'exceptionnelle, les salariés doivent pouvoir s'organiser en ce qui concerne la garde de leurs enfants ou leur organisation personnelle.

Une chose est cependant certaine, l'économie du pays doit reprendre, et cela passe par le travail des salariés, comme le précise le ministre de l'économie. En effet, l'économie française a été durement impactée ces dernières semaines à cause du confinement, de multiples entreprises et enseignes ayant dû fermer leurs portes.

Cependant, force est de constater que si reprise du travail il y a, les rapports entre collègues vont radicalement changer, ce qui risque de modifier la perception de l'entreprise sur le long terme. Plus de poignée de mains, plus de bises, une distanciation sociale obligatoire, tout doit être réalisé pour éviter qu'une deuxième vague ne vienne s'immiscer dans le pays.