Etudes & Analyses

Diagnostic interne et externe d'une entreprise - L'Oréal

L'Oréal est un groupe spécialisé dans la conception et la vente de produits cosmétiques fondé en 1909.
Il s'agit du premier groupe cosmétique au monde, avec un chiffre d'affaires en 2019 de 29,9 milliards d'euros. La crise sanitaire, qui a commencé en 2020, a impacté le groupe financièrement, avec une baisse de 6,3% du chiffre d'affaires, le faisant baisser à 27,99 milliards d'euros. Cependant, malgré cet impact, le groupe a réussi à garder la tête haute et à réaliser des performances très hautes, surtout en Chine.

Consultez
tous nos documents
en illimité !

à partir de</br> <span>19.95 €</span></br> sans engagement</br> de durée

à partir de
19.95 €
sans engagement
de durée

Voir les offres
Diagnostic interne et externe d'une entreprise - L'Oréal

Credit Photo : Unsplash Majid Akbari

L’Oréal est de plus propriétaire de plus de 36 marques différentes, dans plusieurs secteurs, le grand public, le luxe, le professionnel et la cosmétique active.

Par ailleurs, l’entreprise est également présente dans plus de 150 pays et a pu déposer en 2019, 497 nouveaux brevets. Enfin, L’Oréal compte plus de 88 000 collaborateurs à travers le monde.


Diagnostic interne du groupe

Afin d’établir le diagnostic interne de l’entreprise, nous allons analyser ses points forts, mais aussi ses points faibles.

L’Oréal possède incontestablement un grand nombre de points forts. L’un des premiers étant sa notoriété, puisque le groupe est réputé dans un grand nombre de pays. En tant que leader mondial, L’Oréal séduit un grand nombre de consommateurs, dont les étrangers et surtout les Chinois qui sont très proches de la marque et de l’ensemble de ses déclinaisons.

En effet, L’Oréal est présent sur plusieurs segments, comme nous l’avons vu en introduction. Notons par ailleurs que la dynamique est très vive au niveau des innovations, avec un grand nombre de brevets déposés chaque année. Les sommes allouées à la recherche et au développement sont très importantes, et cela lui permet de se démarquer efficacement de la concurrence.

Étant donné ses multiples domaines d’activité, des produits grand public à l’ultra luxe, le groupe possède une très large gamme de prix, ce qui lui permet de séduire et de fidéliser plus de consommateurs.


Néanmoins, comme toutes les entreprises, L’Oréal possède obligatoirement des faiblesses, qui peuvent impacter son développement sur le long terme. Les investissements dans la recherche sont en effet très onéreux, et le groupe ne doit pas oublier de dépenser également de grosses sommes dans tout ce qui relève du marketing. Malgré sa notoriété, l’entreprise reste de plus très dépendante de certains marchés, comme les États-Unis, l’Europe et l’Asie notamment.

De plus, ses 88 000 collaborateurs entraînent une dynamique de gestion très importante, et cela nécessite une organisation sans failles dans tous les pays.


Le diagnostic externe du groupe

Pour mettre en avant, les éléments du diagnostic externe, nous allons parler plus avant des opportunités présentes ainsi que des menaces qui peuvent peser sur la société et la rendre plus fragile au fil du temps.

L’Oréal est une entreprise de cosmétiques, et s’il s’agissait encore d’un marché exclusivement féminin il y a quelques années, le public cible s’est étendu, aux adolescentes de plus en plus jeunes d’abord, mais également aux hommes.

De plus, la digitalisation a permis de générer encore plus de profits grâce au commerce électronique. Les achats en ligne sont devenus très fréquents, surtout chez les plus jeunes. La crise sanitaire a apporté son lot de négativité, mais a permis également de développer de nouvelles habitudes de consommation et d’achat.

Les réseaux sociaux représentent eux aussi une opportunité pour L’Oréal, car ils permettent de conserver une interaction quasi permanente avec les internautes et donc de mieux comprendre les attentes et les besoins de chacun, d’autant plus que ceux-ci peuvent changer relativement souvent.

Enfin, le développement de nouveaux brevets dans les pays émergents entraîne une augmentation de la notoriété et un public cible plus large.


Les menaces restent néanmoins bien présentes, et ce, malgré la réputation mondiale du groupe. Même si L’Oréal est le numéro 1 mondial actuellement, de nouveaux acteurs peuvent faire leur entrée sur le marché à tout moment et séduire les consommateurs. Pensons par exemple à ceux qui ne proposent que
du bio et du naturel ; ces derniers surfent en ce moment sur une véritable tendance et les consommateurs sont de plus en plus attachés à la protection de l’environnement, ce qui augmente d’autant plus le nombre de leurs ventes.

Par ailleurs, il faut penser également à tous les concurrents qui existent déjà et qui sont également très réputés, que ce soit dans le domaine des ventes grand public comme dans celle du luxe.

La contrefaçon sur les produits est malheureusement très répandue, et cela entache régulièrement la réputation du groupe. Les clients possèdent également un pouvoir de négociation élevée, plus ils ont de choix et plus leur pouvoir augmente.

Enfin, la réglementation est sans cesse plus stricte et plus exigeante, ce qui oblige le groupe à une vigilance accrue.

 
Sources : L’Oréal, Café de la Bourse