Consultez
tous nos documents
en illimité !

ABONNEZ-VOUS

à partir de
19.95 €
sans engagement
de durée

Voir les offres

Analyse SWOT Backmarket - licorne française du reconditionnement

Analyse stratégique SWOT de Backmarket, licorne française du reconditionnement : étude des forces et faiblesses internes et externes du groupe en 2023

Analyse SWOT Backmarket - licorne française du reconditionnement

Credit Photo : Backmarket - licorne française du reconditionnement @Etudes-et-analyses.com

Introduction


Backmarket est une entreprise spécialisée dans le recyclage d’appareils électroniques de toutes marques ainsi que dans la vente d’appareils reconditionnés. Il s’agit d’une entreprise française créée en 2014 et qui est composée au début de l’année 2023 de près de 600 salariés. Le groupe possède également 1,200 partenaires reconditionneurs. En 2022, son chiffre d’affaires est de 5,1 milliards d’euros. Backmarket est une entreprise qui met en relation les clients avec les partenaires qui réparent et remettent les appareils électroniques sur le marché. Son rôle est de trouver le bon partenaire afin d’assurer la meilleure satisfaction clientèle possible. Le marché du reconditionné est en pleine expansion, surtout dans le secteur très prisé des smartphones. En France, le chiffre d’affaires du secteur est de 6 milliards d’euros, avec plus de 40% des transactions qui sont effectuées en ligne. En 2022, ce sont près de 27% des français qui ont déjà acheté un appareil reconditionné. La croissance du marché est par ailleurs évaluée à 20% par an, avec 2,7% de smartphones reconditionnés vendus par an, pour un prix moyen de 300 euros. Backmarket est aujourd’hui considéré comme l’un des principaux leaders du secteur.
Dans cet article, nous allons établir l’analyse SWOT du groupe, en mettant à la fois en avant un diagnostic interne, avec l’étude des forces et des faiblesses, ainsi qu’un diagnostic externe, avec celle des opportunités et des menaces. Cette matrice s’inscrit dans une logique marketing, elle permet de mieux comprendre l’environnement d’un groupe et est souvent complétée par d’autres analyses, comme les forces de Porter ou encore l’analyse PESTEL.

Analyse SWOT de Backmarket


Les forces - Strengths

Comme nous l’avons dit en introduction, Backmarket est l’un des principaux leaders sur un marché en pleine expansion. En effet, de plus en plus de consommateurs sont intéressés par le marché de l’occasion et plus spécifiquement celui du reconditionné car il offre incontestablement plus de garanties. Le groupe parvient à accroitre son activité au fil des ans et à gagner davantage de clients, en élargissant son activité et en proposant toujours plus de références à la vente. Il possède une assez bonne image de marque, et la sélection dans le choix des partenaires revendeurs est très stricte, ce qui renforce d’autant plus sa réputation ainsi que son dynamisme dans un secteur pourtant très concurrencé, comme nous le verrons plus loin. Backmarket propose de plus des livraisons rapides et un service après-vente réactif, disponible par mail, chat ou encore sur les réseaux sociaux. Les produits vendus sont parmi les plus populaires du marché, avec des marques ultra présentes comme Apple, ou encore Samsung. Le groupe développe également sa notoriété grâce à une stratégie marketing qui est axée sur l’expérience clients. En effet, il se veut proche des consommateurs en mettant en avant l’importance de consommer de la seconde main plutôt que du neuf, afin de préserver l’environnement.

Les faiblesses - Weaknesses

Backmarket a pu avoir des problèmes de réputation, avec des plaintes déposées par UFC Que choisir pour pratiques commerciales frauduleuses. Dans un monde où les consommateurs n’hésitent pas à parcourir le net en quête d’informations sur un sujet ou une entreprise, cela peut bien entendu impacter la notoriété du site.
Notons enfin que le manque d’enseignes physiques peut être un défaut. En effet, les plus grandes marques proposent les mêmes services aujourd’hui en ayant un espace physique où les clients peuvent se retourner en cas de litiges.
Notons enfin que la société a dû licencier 13% de ses effectifs en France, soit 63 personnes. Dans le monde, ce sont 93 postes qui sont concernés. En effet, la société a beau être sur un marché tendance, elle ne dégage pas de bénéfices, les licenciements sont donc effectués dans un objectif de rentabilité, tout en poursuivant la croissance du groupe.

Les opportunités - Opportunities

Dans un contexte où la préservation de l’environnement est un sujet ultra présent, il va de soi qu’une entreprise comme Backmarket possède toutes les cartes en main pour s’assurer un bel avenir. Les valeurs écologiques ont pris en effet une importance de plus en plus grande dans la vie des entreprises, mais aussi dans celles des consommateurs, qui sont de plus en plus nombreux à prendre en compte les critères écologiques lors de leurs choix d’achats. Le groupe favorise en ce sens une économie circulaire, qui permet d’éviter l’obsolescence programmée de certains appareils en les remettant dans le circuit de la vente. Enfin, notons que le groupe est très présent sur les réseaux sociaux, ce qui lui permet d’être encore plus proche des internautes et d’améliorer à la fois sa réputation tout en augmentant sa notoriété. Les réseaux sociaux sont également un moyen de faire connaitre les offres en cours.

Les menaces - Threats

La principale menace qui pèse sur le groupe est la concurrence, qui est de plus en plus vive. En effet, les plus grandes marques s’intéressent de très près à ce marché, qui est une véritable niche commerciale. Darty, La Fnac, mais aussi Boulanger ainsi que des sites comme Rakuten ou Amazon, sans compter les grandes distribution, proposent à la vente un nombre toujours plus grand de produits reconditionnés. Pour Backmarket, il peut être parfois complexe de rivaliser avec des grands groupes présents physiquement sur l’ensemble du territoire et qui possèdent une notoriété très bien établie.

Conclusion

Backmarket est par conséquent très présent sur un marché qui s’avère être en plein développement, et qui le sera sans aucun doutes encore davantage dans les années à venir. Les consommateurs souhaitent de plus en plus se tourner vers l’achat de produits reconditionnés, pas uniquement pour préserver l’environnement, mais également pour pouvoir réaliser des économies souvent très importantes, augmentant ainsi leur pouvoir d’achat. Malgré une concurrence très vive, Backmarket parvient à conserver sa place de leader en proposant des prix hautement concurrentiels. Attention toutefois aux critiques et aux plaintes potentielles, qui pourraient encourager les clients à se diriger vers la concurrence.

https://planete.lesechos.fr/solutions/back-market-le-champion-francais-du-reconditionne-13930/
https://www.dynamique-mag.com/article/marche-reconditionne-business-plein-essor.10888

Références