Etudes & Analyses

Analyse sectorielle, exemple de l'industrie pharmaceutique

La France est dans ce secteur le premier producteur européen de médicaments et le troisième mondial en 2020. Le chiffre d'affaires du secteur est porté à 34,4 milliards d'euros, dont plus de 40 % à l'export. Notons de plus que le secteur compte plus de 100 000 emplois, avec un fort investissement dédié à la recherche et à l'innovation.

Consultez
tous nos documents
en illimité !

à partir de</br> <span>19.95 €</span></br> sans engagement</br> de durée

à partir de
19.95 €
sans engagement
de durée

Voir les offres
L'industrie pharmaceutique

Credit Photo : Unsplash Danilo Alvesd

L'analyse sectorielle de l'industrie pharmaceutique passe par plusieurs étapes.


L'état de santé du secteur
Le parcours du médicament
La production des médicaments
L'emploi dans l'industrie pharmaceutique


L'état de santé du secteur

Le marché tend quelque peu à se ralentir, après une forte progression entre 2016 et 2018.
Les ventes de médicaments ont baissé de 1,5 % en 2018, mais sont reparties à la hausse en 2020, avec l'arrivée de la pandémie.
Les exportations représentent 46 % du chiffre d'affaires en France.
Le secteur connaît de plus une forte concurrence, notamment avec l'arrivée des pharmacies en ligne, qui connaissent un succès grandissant, avec l'automédication.


Le parcours du médicament

Au niveau économique, il faut savoir que le parcours d'un médicament ne commence qu'à partir du moment où l'autorisation européenne de mise sur le marché est validée.
La France négocie le prix du médicament, qui selon le cas, peut varier d'une pharmacie à l'autre.
En outre, les médicaments sont soumis à une rigueur très importante, afin de connaître tous les éventuels effets secondaires.
En outre, l'accès au marché français est plus élevé que dans les autres pays européens, avec un délai de plus de 500 jours, contre 106 jours en Allemagne ou 111 jours au Royaume-Uni.


La production des médicaments

Sur le territoire, plus de 35 % des matières premières qui sont utilisés pour fabriquer les médicaments proviennent de l'Inde, des États-Unis et de la Chine.
La qualité des médicaments est primordiale afin de pouvoir lutter contre les contrefaçons qui sillonnent le monde entier.
Il s'agit de mettre au point et de pouvoir renforcer les dispositifs anti effraction.
Les réglementations européennes sont revues régulièrement afin de rendre cette production plus sécurisée, grâce entre autres à une base de données nationale qui permet de rendre plus aisée la traçabilité de tous les médicaments.
Tous les médicaments possèdent des numéros de série pour lutter contre les vols et les fraudes.
Globalement, les circuits de fabrication peuvent être complexes, ce qui peut impacter les éventuelles ruptures de stock.
En France, 22 % des médicaments sont remboursés par la Sécurité sociale ou autres complémentaires santé, et 30 % sont des génériques. On compte également 27 % de vaccins et 50 % de médicaments qui ne sont pas remboursés.


L'emploi dans l'industrie pharmaceutique

Le secteur compte plusieurs emplois dans plusieurs domaines d'activités. La production, fabrication ainsi que le commercial, qui comprend le personnel placé en pharmacies.
En 2019, l'effectif du secteur en France est de 97 980 collaborateurs. On assiste à une légère baisse dans ces effectifs entre 2017 et 2019.
La digitalisation a transformé le secteur, nous avons parlé plus haut des pharmacies 100 % en ligne qui incitent les consommateurs à l'automédication et qui ont créé d'autres types d'emplois avec le temps.
Les effectifs en production ont quant à eux augmenté, à la différence des effectifs dans les métiers commerciaux et administratifs, qui enregistrent une baisse de 7 % entre 2018 et 2019.



Sources : Analyse sectorielle, Capital