Etudes et Analyses

Immobilier logistique : ses acteurs et son évolution

L'essor de l'e-commerce redynamise le secteur de l'immobilier logistique. En effet, les ventes sur la Toile se sont élevées à 56,8 milliards d'euros en 2014, soit une augmentation de 11 % sur l'année selon les chiffres de la FEVAD (Fédération e-commerce et vente à distance). Et qui dit hausse des ventes en ligne, dit besoin grandissant des entrepôts logistiques pour le stockage, l'approvisionnement et la distribution de la marchandise des e-commerçants. Faisons le point sur ces bâtiments logistiques, les acteurs du secteur et son évolution.

abonnez-vous

Consultez
toutes nos études
& analyses sectorielles
en illimité !

img

à partir de
19.95€
sans engagement
de durée

Voir les offres
Immobilier logistique : ses acteurs et son évolution

Credit Photo : Prologis

Un bâtiment logistique, qu'est-ce c'est ?

C'est un entrepôt et une plate-forme, autrement dit un lieu de stockage destiné à la gestion du flux marchandises. Ces dernières sont stockées plus de 24 h dans un entrepôt et moins de 24 h sur une plate-forme.

Il existe différents types d'entrepôts classés selon leur surface, la résistance au sol, la profondeur de l'aire de manoeuvre, etc. : classe A (haute fonctionnalité), classe B (standard), classe C (concerne les entrepôts qui n'entrent ni dans la catégorie de classe A, ni de classe B), messagerie (local de distribution) et entrepôts frigorifiques. Ces bâtiments accueillent toutes sortes de marchandises, allant des matières premières destinées à être transformées, aux produits finis destinés à la vente.

Les acteurs de l'immobilier logistique

Les entrepôts logistiques sont utilisés par des industriels, les grossistes, les distributeurs et de plus en plus par les acteurs de la vente sur la Toile.

Il est nécessaire de mettre la lumière sur les promoteurs dont l'importance est incontestable dans ce secteur. Ces derniers sont chargés de prendre des options sur les terrains et de faire la demande des autorisations de construire.

Les grands noms dans ce secteur ne manquent pas : PRD, Argan, AEW, Prologis, Goodman...

L'évolution de l'immobilier logistique en France

Le secteur ne cesse de croître depuis 1980. En 1984, la surface du parc logistique était de moins de 5 millions de m². Aujourd'hui, la France dispose d'importantes régions logistiques comme Marseille, Lyon, Lille et l'Ile-de-France, au centre de l'Europe, qui compte plus de 50 % de la surface du parc logistique français selon Eol, soit près de 12 100 000 m².

Les acteurs exigent de nouveaux critères aujourd'hui tels que la proximité avec les zones urbaines. C'est le cas des e-commerçants qui se doivent de livrer leurs clients dans les villes. Ces derniers ont effectivement des besoins spécifiques ; les entrepôts sont également des lieux où les commandes sont préparées et les colis expédiés. Cela engendre l'emploi d'un nombre de salariés plus important que pour un « entrepôt classique » et la nécessité d'une structure adaptée aux employés.

L'obsolescence des parcs logistiques

Il est à noter que depuis 2008, la certification NF Bâtiments Tertiaires - Démarches HQE est attribuée aux plateformes logistiques dont les performances environnementales sont améliorées sur une base de 14 « objectifs » tels que la gestion de l'énergie, la gestion de l'eau, la qualité sanitaire de l'air, etc., mais également suivant deux thèmes : les « conditions de travail » et l' « adaptation du bâtiment au process ».

En 2014, 67 % du parc logistique en France ne répondait plus aux normes de la logistique contemporaine (DRIEA-IF).

Les bâtiments logistiques ne sont plus simplement des lieux de stockage, mais bien des unités industrielles qui se doivent de s'adapter aux nouveaux règlements en matière de développement durable et aux nouvelles exigences des acteurs, particulièrement ceux du e-commerce dont les besoins sont, entre autres, la prise en charge rapide de la commande, la mise à disposition des produits dans un délai réduit, la livraison... Quid de la logistique urbaine ?

Source : Le nouvel économiste, Le Journal du Net, Comprendre choisir, Economie & Construction, Setra