Etudes & Analyses

Étude de marché du savon

Le savon ou le produit d'hygiène se rapprochant le plus de ce que nous connaissons aujourd'hui, est apparu dès l'Antiquité. Il se présente aujourd'hui sous des formes variées en fonction du mélange choisi et d'un pourcentage défini concernant sa teneur en eau, en corps gras ou encore selon la présence d'autres impuretés. Néanmoins, le terme de savon n'est apparu que plus tard.

Consultez
tous nos documents
en illimité !

à partir de</br> <span>19.95 €</span></br> sans engagement</br> de durée

à partir de
19.95 €
sans engagement
de durée

Voir les offres
Étude de marché du savon

Credit Photo : Unsplash Aurélia Dubois

Longtemps restée artisanale, sa production s'industrialise en Europe et dans le monde à partir du XIIe siècle. En France, ce n'est qu'au XVe siècle que le fameux "Savon de Marseille" se démarque. Une de ses spécificités, encore une force aujourd'hui en raison des concertations grandissantes de la population sur l'origine et la composition de leurs produits aussi bien alimentaires que d'hygiène, est de ne pas utiliser de graisses animales, mais de l'huile d'olive dans sa composition.

Chiffres

Ce sont plus de 850 000 tonnes de savons qui sont produites en Europe chaque année. La France est le 3e producteur derrière le Royaume-Uni et l'Allemagne avec lesquels elle partage près de 90 % du marché européen.
La consommation de savon est évaluée à plus de 890 millions de dollars en Europe.
Dans ce marché, il faut aussi compter les détergents, surfactants, utilisés pour l'entretien ce qui diminue la part des savons traditionnels au profit de ces savons liquides

 

Acteurs et tendances

Le marché des savons est aujourd'hui très concentré et dominé par 4 leaders internationaux que sont : Procter & Gamble, Unilever, Henkel et Colgate.

Leurs savons sont en majorité liquides et vendus sous la forme de bouteilles en plastique à usage unique, ce qui permet à d'autres sociétés plus spécialisées dans la saponification ou encore les cosmétiques de développer des gammes différentes et d'opérer sur un marché de niche comme le savon solide ou naturel. En effet, ce marché de niche des savons solides suscite l'intérêt et peut se décliner de manière variée : shampoing solide, dentifrice solide, savon pour le corps ou le visage… Ces produits séduisent de plus en plus les consommateurs en quête d'un mode de vie plus écologique, avec moins d'emballages ou de déchets pour la planète. Jugés également plus économiques, car ayant une durée de vie plus longue, les marques sont nombreuses à surfer sur la tendance du savon solide.

De même, les produits naturels, non testés sur les animaux ont la cote. Les consommateurs veulent revenir à l'essentiel, connaître les ingrédients qu'ils appliquent sur leur peau ce qui explique le succès également des savons à réaliser soi-même en mélangeant plusieurs huiles essentielles, par exemple. 

Les savons traditionnels ayant fait leurs preuves et réputés dans le monde comme le savon d'Alep, le savon de Castille, ou le savon de Marseille constituent également un marché intéressant qui attire souvent les contrefacteurs.


Enfin, depuis la crise sanitaire, le savon connaît un renouveau : 71 % des Français utilisent du savon liquide tous les jours et 45 % du savon solide. Parmi eux, 36 % déclarent en utiliser beaucoup plus régulièrement depuis le début de la crise sanitaire.

 

Sources : Premium beauty news, KSA conso, Wikipédia