Etudes & Analyses

Analyse de la stratégie d'Amazon et de sa boutique 4-Star

C'est le nouveau coup d'éclat d'une entreprise qui n'en a pas manqué depuis sa création en mai 1996 : Amazon ne se contente pas d'ouvrir des boutiques physiques en plus de son site internet au succès pachydermique, mais propose des points de vente spécialisés dans les produits 4-Star. En quoi cela consiste-t-il ? À quelle stratégie cela correspond-il ? Voici des réponses.

ABONNEZ-VOUS

Consultez tous nos documents en illimité !

img

à partir de 19.95 € sans engagement de durée

Voir les offres
Amazon 4-Star

Credit Photo : Hello I'm Nik

Le géant online sort de l'écran
4-Star, l'auto-prestige


Le géant online sort de l'écran

À l'image de la sorcière Sadako dans le célèbre film The Ring, on peut avec malice imaginer l'entité Amazon comme quittant de plus en plus nos simples écrans d'ordinateur, mobiles ou de tablettes pour apparaître dans notre dimension physique. L'entreprise dirigée par Jeff Bezos qui était à son origine qu'un simple libraire online, a pour essence de vendre un maximum de produits - on rappelle que le logo présente une courbe en forme de sourire allant du A au Z - dans les meilleures conditions de prix et de logistique.

Amazon a lancé une série d'offres ou de services visant à s'imprégner plus matériellement dans le quotidien de sa clientèle et de ses prospects. Passée la marque de textile, les Amazon Lockers (casiers de retrait de commandes présents dans les centres commerciaux) ou plus récemment encore le système de sécurité domestique Amazon Key, le géant de la distribution a relevé de face le défi inverse qui a été celui de structures comme la Fnac : passer du digital au point de vente, tout ce qu'il y a de plus physique. Le premier, ne proposant que des produits alimentaires, a ouvert en septembre 2016 à Seattle aux États-Unis, après avoir été réservé aux salariés du groupe. Sa particularité, c'est qu'il n'a pas de caisse et pas d'opération de paiement sur place.


4-Star, l'auto-prestige

Depuis Seattle, Amazon a ouvert trois points de vente dans une autre grande ville américaine, New York. Les deux précédentes boutiques de la Grosse Pomme sont des librairies renouant avec l'ADN initial de la marque, mais la troisième et dernière est une innovation en soi. Sa gamme de produits est plus large certes, mais elle ne propose surtout des objets qu'en se basant sur les commentaires des clients sur le site internet : quatre étoiles, minimum.

Amazon réussit ici le pari d'être innovant (c'est une première) sans prendre aucun risque. La société invente ici le prestige populaire, une espèce de focalisation par un haut du panier qui ne serait que qualitatif et plus du tout basé sur le prix. Il est en effet tout à fait probable qu'un produit très bon marché se retrouve dans la boutique en tant que produit Star, pour peu qu'il ait été plébiscité par les consommateurs : cela montre que Amazon est le roi de la qualité-prix en même temps qu'il induit une notion de confiance des consommateurs envers eux-mêmes, et dessinent l'idée d'une communauté.



Sources : Le Figaro, LSA Conso