Etudes & Analyses

Analyse PESTEL du secteur de la construction

Le marché de la construction est l'un des plus importants pour l'économie du pays. En 2020, le secteur est estimé à 129,8 milliards d'euros. La construction se décompose en trois domaines d'activité, qui sont le bâtiment (60% de parts de marché), les constructeurs et promoteurs immobiliers (24%) et les travaux publics (13%).

Consultez
tous nos documents
en illimité !

à partir de</br> <span>19.95 €</span></br> sans engagement</br> de durée

à partir de
19.95 €
sans engagement
de durée

Voir les offres
Analyse PESTEL du secteur de la construction

Credit Photo : Unsplash Mark Potterton

La construction a été touchée par la crise, avec une baisse de plus de 20% dans tous les domaines, et ce malgré les 3,5 milliards d’euros d’aide de l’État. Néanmoins, le marché de la construction reste vaste et par conséquent très porteur, la croissance pour 2021 est estimée à 11,3% en volume. Notons également qu’en 2020, les PME du secteur continuent de représenter plus de 80% du chiffre d’affaires.

PESTEL du secteur de la construction


Politique

Le domaine de la construction est lié au domaine politique dans le sens où les réglementations changent constamment, surtout en ce qui concerne l’environnement et les besoins des consommateurs. La construction est ainsi liée à la réduction croissante des déchets et à des politiques de construction globalement plus saines dans le monde entier. Il existe un ensemble de normes internationales et européennes qui traitent des réglementations concernant les matériaux utilisés par les divers promoteurs. La Banque européenne met en place de nouveaux investissements afin de soutenir toutes les innovations dans le secteur. Notons que de plus l’État est un des acteurs majeurs de la construction. Enfin, certaines constructions internationales nécessitent des appuis politiques, qui peuvent être plus stricts selon les régions.


Économique

Les facteurs économiques sont souvent liés aux politiques. En effet, les politiques en place font de l’économie une de leur préoccupation majeure. Comme nous l’avons dit plus haut, le secteur de la construction est l’un des marchés les plus importants pour l’économie du pays et c’est d’ailleurs souvent le cas dans de nombreux pays. La crise sanitaire a impacté la construction, mais celle-ci devrait aisément repartir en 2021, qui enregistre des chiffres à la hausse dès le premier trimestre de l’année.

Notons de plus que des aides ont été allouées aux constructeurs pour leur permettre de mener à bien leurs projets. La recherche et le développement prennent une place très importante sur le marché. Il existe différents acteurs qui se partagent les marchés, la concurrence est en effet de plus en plus importante.


Sociologique

Les consommateurs sont de plus en plus exigeants en ce qui concerne le secteur de la construction et les innovations aujourd’hui doivent respecter une série de réglementations au niveau écologique notamment. Les luttes contre les constructions qui ne respectent pas les normes sont de plus en plus nombreuses et la médiatisation également plus intense, ce qui oblige les entreprises à prêter une attention toute particulière à l’origine de leurs matériaux ou aux sites qu’ils choisissent. Le style de vie des consommateurs évolue sans cesse, et il devient important de trouver des solutions plus pertinentes pour faire évoluer également l’intégralité du concept de construction. La demande pour la prise en compte des besoins de chacun évolue elle aussi, et les gens sont nombreux à accepter de payer plus cher pour une construction qui soit davantage en adéquation avec leurs besoins, mais également avec ceux de la planète.

Dans le domaine de la construction, on assiste à un goût nettement plus prononcé pour la personnalisation, avec le désir de matériaux de qualité. Si beaucoup de secteurs ont été touchés par le « low cost », il semblerait que ce ne soit pas le cas de celui de la construction.


Technologique

Petit à petit au fil des ans se sont développées de nouvelles techniques de construction, plus adéquates, autant d’un point de vue économique qu’environnemental. Il est question d’envisager des bâtiments toujours plus connectés, car ils entrent ainsi dans l’ère de la digitalisation, les constructions étant toujours plus adaptées à l’émergence des nouvelles technologies, qui prennent tout leur sens, que ce soit pour les particuliers comme pour les professionnels. Les bâtiments deviennent plus modulables, les professionnels du secteur se forment davantage pour répondre aux nouveaux besoins.


Écologique

Le secteur de la construction devient par la force des choses de plus en plus écoresponsable. Les attentes des clients et des consommateurs d’une manière générale vont dans le sens de matériaux plus verts, davantage en adéquation avec la protection de la planète. Ces besoins se sont encore renforcés depuis l’apparition de la crise sanitaire. Il existe de plus en plus de bâtiments écologiques, le secteur se trouve aujourd’hui au coeur de la transition écologique, et ce sera encore le cas dans les années à venir. Il existe ainsi aujourd’hui de nouvelles méthodes de construction avec de nouvelles normes.


Légal

Au niveau légal, le secteur de la construction est soumis à un grand nombre de réglementations et de lois, qui régissent l’ensemble du marché et qui changent comme nous l’avons vu en fonction des tendances.

Lorsque des entreprises françaises construisent des bâtiments dans des pays étrangers, ils doivent de plus se soumettre aux lois dans les pays en question.

Le secteur de la construction est par conséquent un secteur qui comprend divers domaines et qui est essentiel au monde d’aujourd’hui. Il se relève par conséquent plutôt bien de la crise vécue par le monde depuis plusieurs mois, même si les attentes des clients et des partenaires ont évolué. Il s’agit aussi d’un secteur qui a pendant longtemps été responsable de nombreux dégâts écologiques, et les nouvelles réglementations imposent des matériaux plus verts aux constructeurs.

Sources : Toute la franchise, FFB, Statista