Etudes et Analyses

Desigual ou le succès d'une marque colorée

Desigual ou cette marque de vêtements espagnole que tant de Français affectionnent. Une marque facilement reconnaissable par ses couleurs et ses imprimés et qui a réalisé une croissance économique hors pair. En effet, de 2002 à 2009 sous la direction de Manel Adell, la marque a connu une croissance de 60 % par an avec un chiffre d'affaires allant de 250 000 000 € (2002) jusqu'à 963 500 000 € (2014).

abonnez-vous

Consultez
toutes nos études
& analyses sectorielles
en illimité !

img

à partir de
19.95€
sans engagement
de durée

Voir les offres
Desigual ou le succès d'une marque colorée

Credit Photo : Flickr Karolina Lubryczynska

La succes story de Desigual
Les clés de la réussite
Du capital français pour Desigual

La succes story de Desigual

La marque a été fondée en 1984 par le Suisse Thomas Meyer qui, en vacances à Ibiza, s'est mis à confectionner des t-shirts customisés pour les revendre aux touristes. Une chose en appelle une autre et le jeune Meyer enchaîne la confection des blousons et des vestes. Le succès est immédiat aussi bien sur place qu'à l'étranger.

C'est dans les années 2000, avec l'arrivée de Manel Adell que la marque connaît un véritable envol à l'international. Il n'y a plus de doute, les vêtements Desigual (« pas pareil » en espagnol) commencent à être connus du monde entier. Actuellement, la marque propose aussi des vêtements pour enfants et une ligne d'accessoires pour hommes, femmes et enfants.


Nous vous recommandons cette analyse marketing de Desigual.


Les clés de la réussite

Si un mot devait définir la clé du succès de cette marque, celui-ci serait sans doute le mot « différence ». En effet, Desigual mise sur des vêtements différents, des collections vivantes, des habits colorés, bariolés, avec du patchwork et très facilement reconnaissables, de loin. Elle reste en marge des lois de la mode, elle a su créer ses propres tendances et trouver une niche dans le marché.

Actuellement, la marque compte plus de 200 magasins et presque 8000 points de vente dans le monde et lance, régulièrement, des campagnes street marketing qui les différencient de ses concurrents.

En 2010, Desigual a organisé à Barcelone un événement qui a créé un vrai coup de marketing. En effet, afin d'animer les soldes à Barcelone, la marque a lancé une opération surprenante : les premiers cent clients qui venaient en sous-vêtement avaient la garantie de repartir habillés gratuitement ! Dans le même style, Desigual organise tous les ans un « Kiss Tour » qui consiste à rassembler des milliers de fans s'embrassant dans de grandes villes pour gagner un t-shirt.

Pour la collection hiver 2011-2012, Desigual s'est associé à Christian Lacroix. Une fusion avec la haute couture qui a permis de présenter une trentaine de modèles pour femmes ainsi que des accessoires et de la lingerie.

« La vida es chula ». Son très connu slogan, « La vie est chouette » résume très bien l'esprit de la marque, avec des vêtements qui dégagent de l'optimisme.


Le comité de lecture vous recommande cette étude sur la distribution de Desigual.


Du capital français pour Desigual

En 2014, l'investisseur français, Eurazeo a misé sur la marque textile espagnole. De cette façon, Eurazeo obtient des droits de gouvernance spécifiques avec des sièges au conseil d'administration (2 sur 7) pour un investissement de 285 millions d'euros.

Sources : Les Echos, Eurazeo


Les articles suivants peuvent vous intéresser :

Étude de cas management avec l'exemple de ZARA
Une analyse PESTEL du prêt-à-porter européen